logo tvr9 blanc

Facebook
Retrouvez-nous sur Facebook
Le Régional
Votre bulletin d’informations de la Vallée-du-Richelieu
Dans la Vallée
Un magazine qui traite de la vie culturelle et communautaire de la Vallée du Richelieu
Vallée des Arts
La Vallée des Arts vous fera découvrir des artistes en arts visuels
Nouveaux visages
Artistes ou de groupes d’artistes de la relève
Nos artisans se racontent
TVR9 trace pour vous les portraits des nouveaux artistes ou de groupes d’artisans de la région
Paroles d'auteurs
France Bergeron nous présente des auteurs de notre belle région

Affaires publiques

Nouvelle classe de maternelle 4 ans temps plein à Saint-Jean-Baptiste

Nouvelle classe de maternelle 4 ans temps plein à Saint-Jean-Baptiste

La Commission scolaire des Patriotes (CSP) annonce l’ajout d’une nouvelle classe de maternelle 4 ans temps plein dans la municipalité de Saint-Jean-Baptiste à l’école de l'Amitié. La CSP comptait déjà trois classes de maternelle 4 ans temps plein sur son territoire, soit deux classes à l’école Mère-Marie-Rose à Contrecœur et une classe à l’école Le Rocher à Saint-Amable. Ces trois classes seront reconduites pour l’année scolaire 2019-2020.

La CSP invite les parents de la municipalité de Saint-Jean-Baptiste intéressés à inscrire leur enfant à communiquer avec l’école concernée au 450 467-3870 ou par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

La Commission scolaire des Patriotes assure des services éducatifs à la population de 21 municipalités situées en Montérégie en outillant et soutenant un réseau de 68 écoles et centres de formation accueillant 33 833 élèves. La CSP a également pour mission de promouvoir et valoriser l’éducation publique sur son territoire, de veiller à la qualité des services éducatifs et à la réussite des élèves en vue de l’atteinte d’un plus haut niveau de scolarisation et de qualification de la population et de contribuer, dans la mesure prévue par la Loi sur l’instruction publique, au développement social, culturel et économique de sa région.

Les moules d’eau douce en très fort déclin

Les moules d’eau douce en très fort déclin

La rivière Richelieu, source d’eau potable des villes établies en bordure de ses rives, est un écosystème aquatique riche. Cependant, certaines espèces présentes dans la rivière sont menacées d’extinction. Le cas le plus connu est celui du chevalier cuivré, poisson que l’on retrouve uniquement dans la rivière Richelieu, une portion du fleuve Saint-Laurent et quelques-uns de ses tributaires. Et les mulettes…

Depuis deux ans, le Comité de concertation et de valorisation de la rivière Richelieu (COVABAR) se penche sur un autre groupe d’espèces aquatiques : les mulettes (moules d’eau douce). Un projet d’inventaire de ces mollusques, ciblé dans la rivière Richelieu, a ainsi été réalisé conjointement avec le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

En 2012, le MFFP a récolté un spécimen d’obovarie olivâtre, une espèce considérée en voie de disparition par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC).

Les gouvernements de proximité mobilisés pour mieux affronter les changements climatiques

Les gouvernements de proximité mobilisés pour mieux affronter les changements climatiques

Les gouvernements de proximité mobilisés pour mieux affronter les changements climatiques  

Gatineau, le 21 mars 2019 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) dresse un bilan positif du Sommet municipal – Résilience Climat, tenu aujourd’hui à Gatineau. L’événement a en effet réuni plus de 250 élues, élus et gestionnaires municipaux, experts et partenaires de partout au Québec. « Les municipalités sont en première ligne lorsqu’il est question d’adaptation aux changements climatiques. Ce troisième rendez-vous phare de l’Union sur cet enjeu incontournable a permis de mettre en lumière le leadership et la proactivité des gouvernements de proximité pour faire face efficacement à cette nouvelle réalité climatique. L’UMQ, sous l’impulsion de son Comité sur les changements climatiques, poursuivra ses efforts au cours des prochains mois pour accompagner ses membres à ce chapitre », a déclaré la présidente ex-officio, présidente du Comité sur les changements climatiques de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy.

« À voir la mobilisation des nombreux élus, acteurs municipaux et organismes environnementaux dans ce forum, nous ne pouvons plus faire comme si le changement climatique n’existait pas. C’est une réalité préoccupante qui peut frapper nos villes à tout moment: quel que soit leurs tailles ou leurs positons géographiques. Nous avons aujourd’hui une responsabilité comme élus : nous préparer en conséquence devient une nécessité absolue et l’accompagnement doit se faire avec les différents paliers de gouvernement », a déclaré le président du Caucus des grandes villes de l’UMQ et maire de Gatineau, monsieur Maxime Pedneaud-Jobin.

Organisé en collaboration avec Ouranos, le sommet a permis de faire le point sur le rôle, les responsabilités et les défis des gouvernements de proximité en matière d’adaptation et de préparation face aux impacts des changements climatiques, en se basant sur les meilleures pratiques établies et les leçons apprises par les municipalités ayant déjà eu à y faire face.

L’apport de quatre organismes locaux souligné à l’Assemblée nationale

L’apport de quatre organismes locaux  souligné à l’Assemblée nationale

L’apport de quatre organismes locaux souligné à l’Assemblée nationale

(BELOEIL—19 MARS 2019) La Semaine québécoise de la déficience intellectuelle se déroule cette année du 17 au 23 mars. C’est dans ce cadre que Simon Jolin-Barrette, député de Borduas et ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, a souligné, le 19 mars à l’Assemblée nationale, l’apport de quatre organismes de la région.

Des représentants et des bénéficiaires de l’Association de la Vallée-du-Richelieu pour la déficience intellectuelle (AVRDI), de Parrainage Civique de la Vallée-du-Richelieu, de la Maison de répit l’Intermède et de l’Arche Montérégie se sont rendus à Québec, le 19 mars dernier, pour entendre une déclaration faite par Simon Jolin-Barrette, député de Borduas, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, et leader parlementaire du gouvernement. Celui-ci a en effet profité de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle pour inviter les quatre organismes à l’Assemblée nationale afin de souligner leur travail. « Leur implication envers la cause de la déficience intellectuelle et leur engagement auprès de ceux qui vivent avec ce handicap sont essentiels et c’est pourquoi je trouve important de leur dire aujourd’hui un très sincère merci », a mentionné monsieur Jolin-Barrette lors de son allocution.

L’AVRDI organise diverses activités pour aider les participants à se développer et à s’épanouir; Parrainage Civique de la Vallée-du-Richelieu mise sur le jumelage avec des bénévoles pour favoriser l’intégration sociale des personnes présentant une déficience intellectuelle; la Maison de répit l’Intermède accueille des personnes vivant avec une déficience intellectuelle afin d’offrir quelques heures ou quelques jours de repos aux familles naturelles; L’Arche Montérégie offre aux gens avec un handicap intellectuel un milieu de vie permanent où ils côtoient des assistants qui les accompagnent dans le développement de leur plein potentiel. Tous ces organismes oeuvrent auprès de résidents de la circonscription de Borduas.

Il est possible de visionner la déclaration sur la page Facebook Simon Jolin-Barrette – Député de Borduas.

Transition à la production biologique : de nouvelles formations offertes à l’ITA

Transition à la production biologique : de nouvelles formations offertes à l’ITA

L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) bonifie son offre de formation continue en proposant de nouveaux cours portant sur la transition à la production biologique. Ainsi, des formations adaptées aux productions bovine et porcine seront données dans les deux campus de l’établissement.

D’une durée de 6 heures et au prix de 80 dollars chacune, ces formations s’adressent principalement aux chefs d’entreprises agricoles et à leurs associés, ainsi qu’à leur relève et à leurs travailleurs.

Campus de La Pocatière

Jeudi 4 avril : Transition à la production porcine biologique

Campus de Saint-Hyacinthe

Mardi 12 février : Transition à la production bovine biologique Mardi 19 mars : Transition à la production porcine biologique

L’UMQ crée une bourse de recherche universitaire à l’occasion de son centenaire

L’UMQ crée une bourse de recherche universitaire à l’occasion de son centenaire

L’UMQ crée une bourse de recherche universitaire à l’occasion de son centenaire  

Montréal, le 13 mars 2019 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a annoncé la création de la Bourse de recherche UMQ et a lancé du même coup l’appel de candidatures pour cette première édition, en invitant les étudiantes et étudiants à la maîtrise admissibles à soumettre leur dossier de candidature d’ici le 8 avril 2019. D’une valeur de 10 000 $, la Bourse de recherche UMQ vise à améliorer la connaissance sur les municipalités, en appuyant financièrement une étudiante ou un étudiant à la maîtrise dont le projet de recherche porte sur les municipalités québécoises et les questions liées à la gouvernance municipale, au territoire, aux infrastructures et à la fiscalité.

« À l’occasion de son centenaire de fondation, l’UMQ est fière de soutenir la relève et valoriser la recherche universitaire sur des questions au cœur de l’action municipale. Alors que les élues et élus locaux font face à de nouveaux défis et à des responsabilités croissantes, il est essentiel de développer des connaissances qui pourront guider les politiques publiques municipales afin que celles-ci contribuent encore davantage à améliorer la qualité de vie des citoyennes et des citoyens », a déclaré la présidente de la Commission des Assises 2019 et du 100e anniversaire et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy.

Nos jeunes brillent aux Jeux du Québec 2019!

Nos jeunes brillent aux Jeux du Québec 2019!

Nos jeunes brillent aux Jeux du Québec 2019!

Saint-Basile-le-Grand, le 19 mars 2019 – La Ville de Saint-Basile-le-Grand est fière de souligner les efforts et les exploits des jeunes athlètes qui ont participé à la 54e Finale des Jeux du Québec. Dix athlètes grandbasilois ont remporté des médailles dans leur discipline respective. La fierté des performances remarquables de chacun des 17 jeunes d’ici a sans contredit fait rayonner la Municipalité au niveau provincial.

« Avant même leur performance, ces jeunes avaient gagné toute mon admiration.  Tous les efforts, les sacrifices, le travail et la motivation dont ils ont fait preuve leur a permis d’atteindre leurs objectifs. Félicitations pour vos succès sportifs! », mentionne M. Guy Lacroix, conseiller municipal du district no 5 et  responsable des dossiers liés aux loisirs sportifs, culturels et communautaires.

« En mon nom personnel ainsi qu’en celui des membres du conseil municipal, je désire féliciter non seulement les athlètes grandbasilois pour leur belle réussite, mais également leurs entraineurs qui, jour après jour, s’assurent d’inculquer à nos jeunes des valeurs de persévérance, de dépassement de soi et de confiance. Je ne peux passer sous silence le soutien indéniable des parents et amis qui, eux aussi, encouragent nos jeunes à aller toujours plus loin. Merci de contribuer au succès de nos athlètes! » ajoute le maire de Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard.

Information :   
Service des communications et des relations avec les citoyens
450 461-8000, poste 8100
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Quel est le bilan du gouvernement et quelles sont les ouvertures pour notre circonscription ?

Quel est le bilan du gouvernement et quelles sont les ouvertures pour notre circonscription ?

Quel est le bilan du gouvernement et quelles sont les ouvertures pour notre circonscription ?

Varennes, le 15 mars 2019– Le député Xavier Barsalou-Duval convie toute la population de la circonscription à un panel d’information et de discussionsous le thèmede la sécurité ferroviaire. La séance se tiendra le jeudi 28 mars à 19 h au Complexe Volta situé au 30, rue des Frères Lumière à Boucherville.

Pour l’occasion, le député reçoit des conférenciers très engagés dans ce dossier. Madame Anne-Marie St-Cerny, auteure du livre Mégantic : une tragédie annoncée a fait son cheval de bataille d’un retour à une réglementationplus rigoureuse du secteur ferroviaire. Le deuxième, déjà bien connu dans la circonscription puisqu’il a été député de Marguerite D’Youville à l’Assemblée nationale, Monsieur François Beaulne, porte-parole de l’organisme Sécurité ferroviaire Rive-Sud.

« La question de la sécurité du transport par train est une grande préoccupation pour de nombreux citoyens de la circonscription. Cet enjeu revient de façon récurrente depuis bon nombre d’années, et ce, encore davantage depuis la tragédie de Lac-Mégantic. C’est un dossier qui me tient à cœur et c’est pourquoi j’ai décidé d’inviter Mme St-Cerny et M. Beaulne à nous en parler », a déclaré Xavier Barsalou-Duval.

Tous ceux qui se sentent interpellés ou qui veulent en apprendre davantage sur la sécurité ferroviaire et le possible réaménagement de la voie ferrée y sont les bienvenus. Les citoyens pourront s’exprimer au cours de cette assemblée.

Sainte-Julie resserre sa réglementation sur les foyers et poêles à bois

Sainte-Julie resserre sa réglementation sur les foyers et poêles à bois

Sainte-Julie resserre sa réglementation sur les foyers et poêles à bois

Sainte-Julie, le 13 mars 2019 – La Ville de Sainte-Julie a adopté mardi soir un nouveau règlement pour améliorer la qualité de l’air et réduire la pollution associée aux foyers et poêles à bois de façon à les interdire en période de smog et à empêcher leur utilisation à l’extérieur durant la nuit.

Cette modification du Règlement 964 relatif aux nuisances et à la paix publique, qui découle des orientations du Plan vert adopté en 2017, entre en vigueur dès maintenant. La nouvelle version du règlement interdit, dans un premier temps, le fait d’utiliser un foyer ou un poêle à bois extérieur de 23 h à 7 h, peu importe la journée. Elle interdit également le fait d’utiliser un foyer ou un poêle à bois extérieur ou intérieur en période de smog, c’est-à-dire lorsque l’indice de la qualité de l’air (IQA) est supérieur à 50, selon les données du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Les alertes de smog, diffusées sur le site gouvernemental www.iqa.mddelcc.gouv.qc.ca, seront relayées sur le site Web de la Ville, sur ses comptes Facebook et Twitter, sur les panneaux d’affichage électronique et par le biais du service d’information par courriel ou message texte Mon Sainte-Julie pour les abonnés de la section « matières résiduelles et environnement ». Les citoyens auront toutefois la responsabilité de bien s’informer avant d’allumer un feu. Les appareils à granulés de bois ne sont pas visés par cette disposition, de même que les foyers ou poêles à bois constituant la seule source de chauffage disponible.

Les contrevenants s’exposent à des amendes de 50 $ à 500 $ pour une première infraction et ce montant peut grimper jusqu’à 1 000 $ en cas de récidive.

Autres dispositions réglementaires
L’utilisation des foyers et poêles au bois est également soumise à diverses dispositions réglementaires concernant l’emplacement, les matières pouvant être brûlées, etc. Ces renseignements sont détaillés sur le site Web de la Ville, dans la section Environnement.

À l’été 2010, la Ville de Sainte-Julie a tenu une consultation populaire relative à l’utilisation des foyers extérieurs au bois. Suivant cet exercice, 71,33 % des votants ont réclamé l’autorisation de faire des feux de foyer à l’extérieur en milieu urbain. La nouvelle réglementation vise donc à respecter cette volonté de la population tout en diminuant les nuisances associées à cette pratique au bénéfice des citoyens et de l’environnement.

INVITATION

INVITATION

Sainte-Julie, le 5 septembre 2018 – C’est avec grand plaisir que la mairesse de Sainte-Julie, Mme Suzanne Roy, et les membres du conseil municipal vous convient à la plantation de l’arbre des naissances 2017 dans le cadre du programme Grandir avec mon arbre, auquel vous avez inscrit votre enfant.