NOUVEAUX TOPONYMES Beloeil célèbre son patrimoine en nommant six espaces verts

mardi, 27 octobre 2020

NOUVEAUX TOPONYMES Beloeil célèbre son patrimoine en nommant six espaces verts

La Ville de Beloeil présente six nouveaux toponymes qui nommeront des espaces verts et des parcs, en plus de commémorer certains personnages historiques importants.

« Le conseil municipal tient à garder en vie la mémoire de personnages importants de notre histoire collective. Notre patrimoine est précieux, et nous sommes fiers de le mettre en valeur en nommant des lieux de vie importants pour nos citoyens », explique Diane Lavoie, mairesse de Beloeil.

La Place Yolande-Chartrand, située dans le quartier des Bourgs de la Capitale sur la rue du même nom, commémore une bénévole très impliquée pendant 20 ans au sein de la Télévision communautaire de la Vallée-du-Richelieu.

La Place Dollard-Saint-Laurent est un espace vert nouvellement nommé situé tout près de l’aréna André-Saint-Laurent. Dollard Saint-Laurent était un joueur de hockey professionnel qui a joué pour les Canadiens de Montréal et les Blackhawks de Chicago. Il a gagné la Coupe Stanley quatre fois avec le CH et une fois avec les Blackhawks. Il est également l’oncle de André Saint-Laurent, joueur de hockey professionnel ayant longtemps habité à Beloeil.

La Place Joseph-Pigeon est adjacente à la rue Pigeon. Joseph Pigeon est né à Beloeil en 1860, est décédé à Montréal et inhumé à Beloeil en 1934. Il était un marchand général à Beloeil en 1901. Il a également été conseiller municipal du village de Beloeil en 1908 et maire du village de Beloeil de 1910 à 1911.

Le Boisé de la Jemmerais remplace le parc du même nom, adjacent à la rue de Carillon. Le terme « boisé » est mieux adapté à la vocation de l’espace vert, en raison de l’absence de modules de jeux ou sportifs.

La Place Henri-Matisse est située aux angles des rues Matisse et Bonair. Elle célèbre le peintre,
dessinateur, graveur et sculpteur français décédé le 3 novembre 1954 à Nice.

Entre les rues Monseigneur-Bourget, Rodin et Le Corbusier, la Place Auguste-Rodin est un espace vert nommé d’après l’un des plus importants sculpteurs français de la seconde moitié du XIXe siècle. Il est considéré comme un des pères de la sculpture moderne.

0.0/5 Note (0 votes)

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx