• Retrouvez-nous sur

    Facebook

  • Le Régional est votre bulletin d'informations locales

    Le Régional

    Animation: Claudia C.Cantin
    Réalisation: André Chapleau

    • Lundi: 8h00 et 19h30
    • Mardi: 12h00
    • Mercredi: 20h00
    • Vendredi: 12h00
    • Samedi: 8h00, 17h00 et 20h00
    • Dimanche: 8h00 et 18h00

     

  • Un magazine qui traite de la vie communautaire de la Vallée-du-Richelieu.

    Dans la Vallée

    Animation: Évelyne Latreille
    Chronique: Marguerite Fradette
    Réalisation: Robert Laplante

    • Lundi: 17h30 et 20h00
    • Mercredi: 12h00, 17h30 et 20h30
    • Vendredi: 17h30
    • Samedi: 20h30
    • Dimanche: 18h30
  • Vallée des Arts vous fera découvrir des artistes en arts visuels.

    Vallée des Arts

    Animation: Gaëtane Voyer
    Réalisation: André Chapleau

    • Lundi: 12h00 et 20h30
    • Mardi: 17h30
    • Mercredi: 19h30
    • Jeudi: 17h30
    • Samedi: 9h00 et 17h30
    • Dimanche: 12h00
  • Zone Agricole vous fera visiter 15 agriculteurs de la Vallée-du-Richelieu.

    Zone agricole

    Animation : Michèle Poitras
    Réalisation: Robert Laplante

Pas d'éléments trouvés.
Pas d'éléments trouvés.

Cette semaine

Vie municipale semaine du 26 octobre 2020

Vie municipale semaine du 26 octobre 2020

Séance ordinaire du conseil de la Ville de Mont-Saint-Hilaire - Ayant eu lieu, le lundi 5 octobre 2020 Lundi: 23h00Dimanche: 16h00

Lire la suite

Vallée des arts semaine du 26 octobre 2020

Vallée des arts semaine du 26 octobre 2020

Invité: Jaber Lotfi, artiste en Arts visuels Lundi: 12h00 et 20h30 Mardi: 17h30  Mercredi: 19h30 Jeudi: 17h30 Samedi : 09h00 et 17h30 Dimanche: 12h00 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: Gaëtane VoyerRéalisation: André Chapleau

Lire la suite

Dans la Vallée semaine du 26 octobre 2020

Dans la Vallée semaine du 26 octobre 2020

Les invités cette semaine: -Christine Deniger, Organisme Zéro déchet de la Vallée-du-Richelieu -Jessica Boutin, Centre de femmes L'Essentielle-Mélanie Marsolais, Maison Victor-Gadbois Lundi : 17h30 et 20h00 Mercredi : 12h00, 17h30 et 20h30 Vendredi : 17h30 Samedi: 20h30 Dimanche: 18h30 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: Evelyne LatreilleChronique culturelle: Marguerite FradetteRéalisation: Robert Laplante

Lire la suite

Le Régional semaine du 26 octobre 2020

Le Régional  semaine du 26 octobre 2020

Dans votre actualité cette semaine:-Ouverture de la boutique la Récolte Couleurs & Créations -Dossier Club de golf de Beloeil-L'impact de la deuxième vague de Covid-19 sur le Mail Montenach-La 20ième édition de la guignolée des médias-Les Actus avec Emma Jaquet -Chronique touristique avec Geneviève Bonneau -Chronique préfète avec Diane Lavoie Lundi: 08h00 et 19h30 Mardi: 12h00 Mercredi : 20h00 Vendredi: 12h00 Samedi: 8h00, 17h00 et 20h00 Dimanche: 8h00 et 18h30 Durée : 30 minutes Animation : Claudia C. CantinRéalisation : André Chapleau  

Lire la suite

Devenez membre

Nous vous invitons à adhérer à TVR9 dès maintenant. Le membership est fondamental pour notre organisation. En adhérant à la TVR9, vous manifestez le désir de conserver votre télévision locale.

Nos dernières émissions

Horaire de nos émissions

  • Lundi

    • 08h00: Le Régional
    • 12h00: Vallée des Arts
    • 17h30: Dans la Vallée
    • 19h30: Le Régional
    • 20h00: Dans la Vallée
    • 20h30: Vallée des Arts
    • 23h00: Vie municipale
  • Mardi

    • 12h00: Le Régional
    • 17h30: Vallée des Arts
  • Mercredi

     

    • 12h00: Dans la Vallée
    • 17h30: Dans la Vallée
    • 19h30: Vallée des Arts
    • 20h00: Le Régional
    • 20h30: Dans la Vallée
  • Jeudi

    • 17h30 Vallée des Arts
  • Vendredi

    • 12h00: Le Régional
    • 17h30: Dans la Vallée
  • Samedi

    • 08h00: Le Régional
    • 09h00: Vallée des Arts
    • 17h00 : Le Régional
    • 17h30 : Vallée des Arts
    • 20h00: Le Régional
    • 20h30: Dans la Vallée
  • Dimanche

     

    • 08h00: Le Régional
    • 12h00: Vallée des Arts
    • 16h00: Vie Municipale
    • 18h00: Le Régional
    • 18h30: Dans la Vallée

Nos derniers communiqués

Portes ouvertes virtuelles de l’ITA : une formule revisitée, les mêmes avantages d’y prendre part!

Portes ouvertes virtuelles de l’ITA : une formule revisitée, les mêmes avantages d’y prendre part!

L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) est heureux d’inviter les étudiants désirant entamer une carrière en agroalimentaire à participer à ses journées portes ouvertes. Elles se tiendront virtuellement le samedi 14 novembre (campus de La Pocatière) et le samedi 21 novembre (campus de Saint-Hyacinthe). Ainsi, les futurs étudiantes et étudiants auront l’occasion, sans avoir à se déplacer, d’en savoir plus sur l’ITA et de découvrir l’ensemble des programmes techniques qui sont offerts, grâce à la formule revisitée qui leur sera proposée. L’horaire des présentations Par l’entremise de rencontres sur la plateforme virtuelle Teams, qui auront lieu en direct selon un horaire préétabli, les participants auront la possibilité de poser toutes leurs questions sur la formation qui les intéresse. Au programme : explications sur chacune des formations par le chef de l’équipe de programme, présentations des installations pédagogiques et témoignages d’étudiants actuels. Les futurs étudiants pourront également obtenir une foule de renseignements sur la vie étudiante et sur les services à leur disposition. Les aides pédagogiques individuelles (API) et les responsables des prêts et bourses seront également disponibles, sur rendez-vous entre 12 h et 14 h, pour les personnes souhaitant poser des questions sur leur cheminement scolaire ou qui ont des interrogations concernant les prêts et bourses. Pour participer à l’une ou à plusieurs rencontres lors des deux journées portes ouvertes, les participants devront se rendre sur le site Internet de l’ITA au www.ita.qc.ca/po. Campus de La Pocatière : 14 novembre 10 h : Gestion et technologies d'entreprise agricoleTechniques équinesTechnologie des procédés et de la qualité des aliments11 h : Vie étudiante (association étudiante, sports, etc.)11 h 30 : Services aux étudiants (aide pédagogique, services adaptés, service de placement)13 h : Technologie des productions animalesTechnologie de la production horticole agroenvironnementale Campus de Saint-Hyacinthe : 21 novembre 10 h : Gestion et technologies d'entreprise agricolePaysage et commercialisation en horticulture ornementaleTechnologie des procédés et de la qualité des aliments11 h : Vie étudiante (association étudiante, activités sportives, etc.)11 h 30 : Services aux étudiants (aide pédagogique, services adaptés, service de placement)13 h : Technologie des productions animalesTechnologie de la production horticole agroenvironnementaleTechnologie du génie agromécanique Les personnes qui participent aux portes ouvertes courent également la chance de gagner l’une des trois bourses d’une valeur de 190 dollars, représentant l’équivalent des droits d’inscription pour un trimestre à l’ITA. Plus de détails sur les journées portes ouvertes et sur l’Institut se trouvent à l’adresse Internet www.ita.qc.ca/po. La page Facebook @ITAofficiel et le compte Instagram @itaofficiel permettent aussi d’en apprendre plus sur les programmes, les campus, la vie étudiante et les différents projets qui font de l’ITA une institution unique en son genre au Québec. Rappelons que l’ITA est un établissement d’enseignement collégial qui relève du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Il forme chaque année près de 55 % des étudiants finissants appelés à travailler dans l’industrie agroalimentaire. Près de 12 000 technologues sont issus de l’ITA depuis sa création en 1962. Pour plus d’information sur l’ITA, rendez-vous au www.ita.qc.ca

Lire la suite

Projet de loi n° 69 sur le patrimoine culturel Le financement devra être au rendez-vous pour assurer le succès de la réforme, estime l’UMQ

Projet de loi n° 69 sur le patrimoine culturel Le financement devra être au rendez-vous pour assurer le succès de la réforme, estime l’UMQ

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) prend acte du projet de loi no 69, Loi modifiant la Loi sur le patrimoine culturel, présenté aujourd’hui à l’Assemblée nationale du Québec par la ministre de la Culture et des Communications, madame Nathalie Roy. De manière générale, l’Union souscrit aux objectifs visés par cette pièce législative et offre sa pleine collaboration à la ministre pour les atteindre. Elle entend d’ailleurs participer aux consultations prévues à ce sujet pour faire valoir certaines de ses préoccupations en ce domaine, notamment en ce qui concerne les nouveaux outils réglementaires proposés aux municipalités et aux MRC. Elle s’attend cependant à ce que le gouvernement du Québec continue à apporter son soutien financier aux municipalités pour que ces dernières puissent remplir leur rôle v à ce chapitre. « La protection, la conservation et la mise en valeur du patrimoine sont des responsabilités partagées entre le gouvernement du Québec, les gouvernements de proximité et les propriétaires privés. Afin que notre patrimoine culturel soit préservé, il est essentiel que tous les acteurs fassent leur part en fonction de leurs champs d’intervention respectifs. Cette responsabilité ne peut incomber seulement aux municipalités et aux contribuables municipaux et un appui financier du gouvernement du Québec sera la clé du succès de cette réforme », a indiqué la présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy. À cet effet, l’Union estime que la bonification de 21,6 millions $ du Programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier annoncée récemment constitue un pas dans la bonne direction. Selon la porte-parole des gouvernements de proximité, il est toutefois nécessaire de prévoir un financement à long terme pour soutenir les municipalités dans leurs efforts pour protéger notre patrimoine immobilier. L’UMQ analysera en profondeur les mesures proposées et présentera ses commentaires et recommandations en commission parlementaire. La voix des gouvernements de proximitéDepuis maintenant 100 ans, l’UMQ rassemble les gouvernements de proximité de toutes les régions du Québec. Sa mission est d’exercer un leadership fort pour des gouvernements de proximité autonomes et efficaces. Elle mobilise l’expertise municipale, accompagne ses membres dans l’exercice de leurs compétences et valorise la démocratie municipale. Ses membres, qui représentent plus de 85 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d’affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

Lire la suite

Séance ordinaire du conseil municipal du 2 novembre Rencontre tenue à huis clos et diffusée en différé en raison de la COVID-19

Séance ordinaire du conseil municipal du 2 novembre Rencontre tenue à huis clos et diffusée en différé en raison de la COVID-19

La Ville de Saint-Basile-le-Grand tient à informer ses citoyens que la séance ordinaire du conseil municipal du 2 novembre prochain se tiendra de nouveau à huis clos, conformément aux directives données par le Gouvernement pour les régions en zone rouge. Dans cette perspective, les membres du conseil participeront à cette rencontre par visioconférence dans le but de respecter les mesures sanitaires mises en place et afin d'éviter au maximum les contacts entre les individus. NE MANQUEZ PAS LA PROCHAINE DIFFUSION La séance ordinaire se déroulera donc le 2 novembre en après-midi et sera par la suite diffusée en différé sur la chaîne YouTube de la Ville, le jour même, dès 19 h 30. Toutefois, en raison de certaines contraintes techniques, la vidéo pourrait être déposée avec un léger retard sur la plateforme. Vous pourrez accéder à l’enregistrement en vous rendant au villesblg.ca/seances. FAITES-NOUS PARVENIR VOS QUESTIONS, LA PAROLE EST À VOUS! Première période de questions : questions relatives à la vie municipale Toute personne ayant des questions relatives à la vie municipale et désirant les poser dans le cadre de la séance ordinaire est invitée à les soumettre au Service du greffe en remplissant le formulaire en ligne disponible au villesblg.ca/seances avant le vendredi 30 octobre, 12 h. Les questions seront transmises au conseil municipal et les membres y répondront au début de la séance. Si un très grand nombre de questions est reçu, il est possible que des réponses soient données seulement lors d’une séance subséquente. Les questions relatives à la pandémie de COVID-19 ne seront pas énoncées lors de cette période. Un suivi particulier sera fait par l’administration municipale auprès des citoyens afin de répondre à leurs interrogations. Par ailleurs, la Municipalité vous rappelle de consulter régulièrement le villesblg.ca/covid-19 où les mesures et directives mises en place par la Ville sont présentées ainsi que toute l’information à jour sur l’évolution de la pandémie. Deuxième période de questions : questions relatives au contenu de la séance Aussi, les citoyens qui auront des questions portant sur le contenu de la séance, après l’avoir visionnée, pourront les faire parvenir via le formulaire en ligne conçu à cet effet. Les membres du conseil municipal s’assureront d’y répondre au début d’une séance subséquente. Projets d’ordre du jour et procès-verbaux Rappelons que les projets d’ordre du jour sont disponibles au villesblg.ca/seances le vendredi précédant chacune des séances ordinaires. Les procès-verbaux, avant d’être rendus publics, doivent être adoptés par le conseil municipal lors de la séance ordinaire subséquente; par la suite, ils peuvent être consultés en ligne au villesblg.ca/seances.

Lire la suite

DE NOUVELLES OBLIGATIONS À PARTIR DU 1ER JANVIER POUR CONTRER LE TRAVAIL CLANDESTINDANS L’ENTRETIEN DES ÉDIFICES PUBLICS

DE NOUVELLES OBLIGATIONS À PARTIR DU 1ER JANVIER POUR CONTRER LE TRAVAIL CLANDESTINDANS L’ENTRETIEN DES ÉDIFICES PUBLICS

À compter du 1er janvier 2021, les entreprises et les sous-contractants qui font des affaires dans le secteur de l’entretien d’édifices publics auront de nouvelles obligations à respecter. Ces mesures visent à contrer le travail clandestin, la multiplication de compagnies fictives et la fausse facturation dans cette industrie.Les entreprises d’entretien qui recourent à des sous-contractants devront obtenir de ces derniers uneattestation de Revenu Québec valide qui indique qu’ils respectent leurs obligations fiscales. Cetteobligation s’appliquera à toute entreprise titulaire d’un certificat d’inscription au fichier de la TVQ.Ces exigences concernent les travaux d’entretien visés par les décrets sur le personnel d’entretiend’édifices publics au Québec. Ceux-ci couvrent entre autres les établissements de santé, les garderies etles écoles, les hôtels et les restaurants ainsi que les immeubles de bureaux.Environ 14 000 entreprises seront touchées par ces nouvelles exigences.Les entreprises d’entretien devront obtenir une copie de l’attestation de tout sous-contractant avec lequel elles ont un contrat à durée indéterminée, ou encore un ou des contrats à durée déterminée qui totalisent 10 000 $ ou plus dans une année. Elles devront aussi s’assurer que l’attestation est valide et en vérifier l’authenticité. De plus, elles devront par la suite déclarer le total des montants facturés par chaque souscontractant. Si un contrat est en cours le 1er janvier 2021, elles devront s’assurer que l’attestation est valide et en vérifier l’authenticité au plus tard à cette date.Les sous-contractants auront l’obligation de détenir une attestation valide de Revenu Québec. Il leur serapossible de la renouveler automatiquement, à condition qu’ils respectent toujours leurs obligations fiscales. De plus, ils devront en remettre une copie valide à l’entreprise d’entretien avec laquelle ils ont conclu un contrat. Si un contrat est en cours le 1er janvier 2021, ils devront obtenir une attestation et lui en remettre une copie au plus tard à cette date.L’ensemble de ces obligations devront être respectées tout au long de la période des travaux d’entretienprévue au contrat entre les entreprises d’entretien et leurs sous-contractants.Prenez de l’avance!Bien que ces nouvelles obligations n’entrent en vigueur que le 1er janvier 2021, les entreprises concernées par ce changement ont tout avantage à prendre de l’avance. Elles peuvent obtenir leur attestation sur le site de Revenu Québec dès aujourd’hui si elles remplissent les conditions de délivrance. Les entreprises d’entretien qui voudront vérifier l’authenticité des attestations de leurs sous-contractants pourront le faire à compter du 7 décembre 2020.Afin de respecter ces nouvelles exigences, les entreprises visées pourront utiliser des services en lignerapides et simples grâce à Mon dossier pour les entreprises.Pour plus d’information, visitez la page Attestation de Revenu Québec.JUSTE. POUR TOUS.Revenu Québec a pour mission de s’assurer que chacun paie sa juste part du financement des servicespublics. Son objectif est de maintenir l’équité fiscale dans l’intérêt de tous.

Lire la suite

Le CISSS de la Montérégie-Est impliqué dans le développement d’un nouveau masque N99

Le CISSS de la Montérégie-Est impliqué dans le développement d’un nouveau masque N99

Après avoir contribué au développement de ce nouveau produit, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est annonce l’achat de 15 000 masques N99 réutilisables de la compagnie québécoise Dorma Filtration.Ce nouveau masque, qui filtre plus de 99% des particules dans l’air, peut être réutilisé au moins une trentaine de fois avant d’être recyclé.Dès avril 2020, le CISSS de la Montérégie-Est a collaboré avec Dorma Filtration dans l’élaboration de cenouveau produit qui contribuera à répondre aux besoins de protection des travailleurs de la santé et bien plus.Le projet, coordonné par Sarah Bourque, adjointe à la direction des services logistiques, a fait en sorte que notre établissement a participé aux essais d’ajustement respiratoire en plus de mettre à profit l’unité de retraitement de dispositifs médicaux pour effectuer certains tests de nettoyage et désinfection des masques.Citations«L’achat de ces masques réutilisables et écologiques est en parfaite cohésion avec notre vision et tous nos efforts en matière de santé environnementale. Nous sommes fiers d’avoir contribué au développement de ce produit conçu et fabriqué chez nous.» - Louise Potvin, pdg du CISSS de la Montérégie-Est«Nous sommes très reconnaissants de tout le soutien et des diverses actions menées par le CISSS de la Montérégie-Est dans ce projet. L’équipe de gestion, de la stérilisation, de santé et sécurité ainsi que tous ceux qui ont fait les fit tests ont grandement contribué dans notre démarche.» - Dr René Caissie, pdg et cofondateur de Dorma Filtration

Lire la suite

La CNESST se réjouit du dépôt du projet de loi visant la modernisation du régime de santé et de sécurité du travail

La CNESST se réjouit du dépôt du projet de loi visant la modernisation du régime de santé et de sécurité du travail

Accueillant favorablement le dépôt du projet de loi no 59 visant la modernisation du régime de santé et de sécurité du travail par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, la CNESST rappelle qu’il s’agit d’une avancée importante pour les milieux de travail du Québec.En effet, les deux lois qui l’encadrent, soit la Loi sur la santé et la sécurité du travail et la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles, n’ont pas été modifiées de manière substantielle depuis leur adoption, soit depuis plus de 35 ans. Plus de prévention, un meilleur accès au régime, un soutien adéquat aux travailleuses, travailleurs et entreprises et un régime le plus efficace possible : voilà les objectifs de ce projet de loi.Cette modernisation est inspirée des consensus entre les partenaires patronaux et syndicaux au sein du Comité consultatif du travail et de la main-d’œuvre. Bref, tous s’entendent sur la nécessité de moderniser le régime et, dans les prochains mois, toutes les parties prenantes suivront attentivement les travaux menés à l’Assemblée nationale.Comme organisme responsable de l’administration du régime, la CNESST a joué un rôle majeur en coprésidant, avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, les travaux ayant mené à l’élaboration du projet de loi. La CNESST tient à remercier ses équipes pour le travail et l’ensemble des partenaires qui auront permis aujourd’hui d’arriver à cette première étape de ce projet de loi essentiel et historique pour les milieux de travail. Citation« Les milieux de travail de tout le Québec peuvent se réjouir de la présentation du projet de loi sur la modernisation du régime de santé et de sécurité du travail. Il s’agit d’une démarche qui s’est faite dans l’intérêt commun et dans celui des générations futures, au sein d’une société qui a évolué et qui s’est beaucoup transformée au fil des ans. Nous continuerons d’être au rendez-vous et de travailler étroitement avec nos partenaires dans notre objectif commun de prévention. »- Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et chef de la direction de la CNESST http://assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/projets-loi/projet-loi-59-42-1.html La CNESST, votre porte d’entrée en matière de travailLa CNESST offre aux employeurs ainsi qu’aux travailleurs et aux travailleuses une porte d’entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d’équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est fiduciaire.Pour plus d’information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

Lire la suite

Sessions d’information juridique en droit familial chez Inform’elle

Sessions d’information juridique en droit familial chez Inform’elle

Inform’elle offre une série de sessions d’information juridique en droit de la famille animées par des juristes pour permettre à tous d’en apprendre davantage sur leurs droits et obligations en matière familiale. Durant la pandémie les sessions seront offertes en visioconférence. Les prochaines sessions d’information sont : -Mandat et régimes de protection Mercredi 25 novembre 2020, 13 h 30 à 15 h 30 -Protection des conjoints de fait Jeudi 26 novembre 2020, 19 h à 21 h Pour information : www.informelle.osbl.ca. Inscription obligatoire : 450 443-3442, poste 221.

Lire la suite

Le CRE Montérégie reçoit le prix Leaders en mobilité durable - Coup de coeur du public 2020 pour son projet Embarque! Montérégie

 Le CRE Montérégie reçoit le prix Leaders en mobilité durable - Coup de coeur du public 2020 pour son projet Embarque! Montérégie

Le Conseil régional de l'environnement de la Montérégie (CRE Montérégie) est très heureux et fier d'avoir reçu le prix Leaders en mobilité durable - Coup de Coeur du public 2020 pour le projet Embarque! Montérégie. Le vote du public démontre la pertinence du projet et nous encourage à poursuivre le déploiement du projet à travers la région. Merci à toutes les personnes qui ont voté pour notre projet ! Le CRE Montérégie souhaite également remercier les différents partenaires qui soutiennent le projet : le Gouvernement du Québec au travers du Fonds vert, Hydro-Québec, le Regroupement des conseils régionaux de l'environnement du Québec (RNCREQ) et les municipalités participantes parmi lesquelles : Acton Vale, Beloeil, Chambly, Coteau-du-Lac, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Charles-sur-Richelieu et Saint-Mathias-sur-Richelieu. D'autres municipalités viendront prochainement rejoindre le réseau de municipalités partenaires. Le projet Embarque! MontérégieAvec le projet Embarque ! Montérégie, le CRE Montérégie souhaite encourager l’utilisation de modes de transport durable à travers la région. Pour se faire, deux axes sont priorisés : répertorier les modes de transport durable offerts en Montérégie sur une même plateforme et créer un réseau régional de stationnements réservés au covoiturage. Une carte interactive accessible sur embarquemonteregie.ca permet de découvrir une multitude d’options liées au transport durable, telles que : transports en commun, pistes cyclables, stationnements incitatifs pour le covoiturage, bornes électriques et autres. Cet outil permet également la recherche de partenaires de covoiturage en consultant simultanément les offres disponibles sur différentes plateformes connues. Le CRE Montérégie collabore avec les acteurs de la région afin d’identifier des espaces de stationnement pouvant être réservés pour le covoiturage et créer ainsi un réseau à travers la Montérégie. Bien identifiées à cet usage, ils sont situées dans des endroits sécuritaires, à proximité des grandes artères. Vous pouvez retrouver leurs emplacements sur embarquemonteregie.ca. Ces infrastructures viennent renforcer l’offre d’intermodalité des transports et faciliter le changement de comportement des citoyens.

Lire la suite

Desjardins octroie près de 735 000 $ à trois projets porteurs pour la relance économique de la Montérégie

Desjardins octroie près de 735 000 $ à trois projets porteurs  pour la relance économique de la Montérégie

Desjardins octroie 734 580 $ en appui à trois projets de la région de la Montérégie. Ces projets contribueront à la relance économique alors que la pandémie de COVID-19 continue de présenter plusieurs défis pour le monde des affaires et d’affecter plus particulièrement certains secteurs de l’économie. Cette annonce a lieu aujourd’hui, au moment où M. Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, participe au quatrième arrêt de la tournée virtuelle En Mouvement pour la relance socioéconomique du Québec, organisée conjointement avec la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud. Depuis 2016, Desjardins s’est doté d’un fonds de 250 millions de dollars afin d’investir dans les communautés pour appuyer des projets qui ont le potentiel de transformer notre société d’ici 2024. Le Fonds du Grand Mouvement soutient des projets qui rejoignent les priorités des milieux, telles que l’emploi, la vitalité économique, l’éducation et l’environnement. À ce jour, plus de 400 projets ont déjà été soutenus grâce à ce Fonds. « En Montérégie, comme ailleurs au Québec, la relance socioéconomique nous offre l’occasion de réfléchir collectivement sur ce que nous souhaitons bâtir comme société, a déclaré Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins. Il faut évidemment favoriser les investissements dans la numérisation des organisations tout en continuant de prioriser l’autonomie des secteurs essentiels comme l’agroalimentaire, qui est bien présent dans la région. Nous devons aussi miser sur des projets porteurs qui répondent aux besoins des communautés. » Nature-Action Québec : Registre Desjardins du patrimoine naturel de la Montérégie-Est et mise en valeur écologique, Beloeil, McMasterville et Sainte-Julie, 345 000 $ Le projet vise la conception d’un registre du patrimoine naturel, paysager et agricole de la région de la Montérégie-Est. Il permettra de définir une identité régionale basée sur les richesses naturelles et paysagères diversifiées de la région. En plus de la création d’un registre, Nature-Action Québec s’assurera de la mise en valeur écologique de trois sites spécifiques, soit le domaine culturel Aurèle-Dubois à Beloeil, le parc du Ruisseau-Bernard à McMasterville et finalement le parc des Étangs-Antoine-Charlebois à Sainte-Julie. Selon le site, cela implique notamment l’aménagement de sentiers, l’ajout de ponts, de passerelles, d’aires de pique-nique et de panneaux d’interprétation. Pôle d’excellence de l’industrie des systèmes électroniques du Québec (ISEQ), Bromont, 270 000 $La contribution de Desjardins permettra l’implantation du siège social du Pôle d’excellence de l’industrie des systèmes électroniques du Québec (ISEQ) à Bromont. La mission de l’ISEQ est de mobiliser, structurer et animer les acteurs de l’industrie des systèmes électroniques pour contribuer au développement économique de cette filière au Québec et à l’international. L’ISEQ rassemble les entreprises, associations, partenaires, collaborateurs et établissements scolaires dont les activités sont liées au développement et à la commercialisation de procédés et de produits électroniques. Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire, Mont-Saint-Hilaire, 119 580 $Le projet Viens faire le tour ! vise à réaliser la plus grande acquisition de milieux naturels en piémont ainsi que le plus grand accroissement de l’offre de sentiers pour faire du mont Saint-Hilaire un important réseau d’aires protégées. À terme, le projet permettra la conservation de 20 hectares de milieux naturels, l’aménagement de 7,5 kilomètres de sentiers, la mise en place d’un parcours d’interprétation et la plantation de 3 500 arbres. Pour réaliser ce projet, le Centre fera notamment appel aux élèves des écoles de la région et les sensibilisera à la conservation de la nature. Ces trois contributions du Fonds portent à 8 millions de dollars le montant consenti depuis 2016 à 44 projets de la Montérégie. À propos du Fonds du Grand Mouvement Depuis 2016, Desjardins s’est doté d’un Fonds de 250 millions de dollars afin d’investir dans les communautés pour appuyer des projets qui ont le potentiel de transformer notre société d’ici 2024. Le Fonds du Grand Mouvement soutient des projets qui rejoignent les priorités des milieux, telles que l’emploi, la vitalité économique, l’éducation et l’environnement. À ce jour, plus de 400 projets ont déjà été soutenus grâce à ce Fonds. À propos du Mouvement DesjardinsLe Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif au Canada et le sixième au monde, avec un actif de 349,9 milliards de dollars. Il figure parmi les 100 meilleurs employeurs au Canada selon le palmarès établi par Mediacorp. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et de ses clients, particuliers comme entreprises, sa gamme complète de produits et de services est offerte par son vaste réseau de points de service, ses plateformes virtuelles et ses filiales présentes à l’échelle canadienne. Figurant parmi les institutions bancaires les plus solides au monde selon le magazine The Banker, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l’industrie.

Lire la suite

NOUVEAUX TOPONYMES Beloeil célèbre son patrimoine en nommant six espaces verts

NOUVEAUX TOPONYMES Beloeil célèbre son patrimoine en nommant six espaces verts

La Ville de Beloeil présente six nouveaux toponymes qui nommeront des espaces verts et des parcs, en plus de commémorer certains personnages historiques importants.« Le conseil municipal tient à garder en vie la mémoire de personnages importants de notre histoire collective. Notre patrimoine est précieux, et nous sommes fiers de le mettre en valeur en nommant des lieux de vie importants pour nos citoyens », explique Diane Lavoie, mairesse de Beloeil.La Place Yolande-Chartrand, située dans le quartier des Bourgs de la Capitale sur la rue du même nom, commémore une bénévole très impliquée pendant 20 ans au sein de la Télévision communautaire de la Vallée-du-Richelieu.La Place Dollard-Saint-Laurent est un espace vert nouvellement nommé situé tout près de l’aréna André-Saint-Laurent. Dollard Saint-Laurent était un joueur de hockey professionnel qui a joué pour les Canadiens de Montréal et les Blackhawks de Chicago. Il a gagné la Coupe Stanley quatre fois avec le CH et une fois avec les Blackhawks. Il est également l’oncle de André Saint-Laurent, joueur de hockey professionnel ayant longtemps habité à Beloeil.La Place Joseph-Pigeon est adjacente à la rue Pigeon. Joseph Pigeon est né à Beloeil en 1860, est décédé à Montréal et inhumé à Beloeil en 1934. Il était un marchand général à Beloeil en 1901. Il a également été conseiller municipal du village de Beloeil en 1908 et maire du village de Beloeil de 1910 à 1911.Le Boisé de la Jemmerais remplace le parc du même nom, adjacent à la rue de Carillon. Le terme « boisé » est mieux adapté à la vocation de l’espace vert, en raison de l’absence de modules de jeux ou sportifs.La Place Henri-Matisse est située aux angles des rues Matisse et Bonair. Elle célèbre le peintre,dessinateur, graveur et sculpteur français décédé le 3 novembre 1954 à Nice.Entre les rues Monseigneur-Bourget, Rodin et Le Corbusier, la Place Auguste-Rodin est un espace vert nommé d’après l’un des plus importants sculpteurs français de la seconde moitié du XIXe siècle. Il est considéré comme un des pères de la sculpture moderne.

Lire la suite

STIMULER LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL Beloeil investit près de 41 M$ sur 3 ans pour améliorer les services aux citoyens

STIMULER LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL Beloeil investit près de 41 M$ sur 3 ans pour améliorer les services aux citoyens

La Ville de Beloeil dévoile d’importants investissements dans ses infrastructures pour assurer la qualité du service aux citoyens et stimuler la relance de l’économie locale. Le Programme triennal d’investissement (PTI) 2021-2023 prévoit des dépenses en immobilisation de près de 41 M$. Pour l’année 2021, les investissements totalisent 12,2 M$.« La pandémie de COVID-19 est un des plus grands défis que nous avons à surmontercollectivement. La Ville de Beloeil est présente depuis le début pour assurer la sécurité de sescitoyens et les accompagner dans cette crise. Aujourd’hui, nous présentons des investissementsqui permettront de stimuler l’économie locale et d’assurer des services de qualité à nos citoyens », explique la mairesse de Beloeil, Diane Lavoie.En 2021, Beloeil prévoit effectuer d’importants travaux de voirie afin de moderniser le réseau routier municipal, alors que d’importants travaux de réfection auront lieu sur les rues Auger, des Pins et Crist-Roy. Des plans et devis seront amorcés en 2021 concernant l’urbanisation de la rue Saint-Jean-Baptiste au nord du boulevard Yvon-L’Heureux. Par ailleurs, le prolongement de la rue Serge-Pepin sera réalisé, et l’intersection Yvon-L’Heureux-Sud et Bernard-Pilon sera elle aussi refaite.Conformément à sa Planification stratégique 2018 – 2028, la Ville investira plus de 2 M$ dansses infrastructures de sports et de loisirs en 2021. Plusieurs projets d’aménagement dans les parcs seront mis en branle, notamment l’aménagement de deux boisés dans les Bourgs de la Capitale, ceux du sentier écologique au domaine Aurèle-Dubois, d’un terrain de basketball au parc de la Baronne et la phase 2 de la réfection de la Halte des vapeurs. Notons aussi la création d’un corridor sécuritaire dans le carrefour giratoire sur le boulevard Yvon-L’Heureux et d’une bande cyclable tampon sur la rue Saint-Jean-Baptiste.Au total, 1,4 M$ sont prévus en 2021 afin d’effectuer des travaux d’entretien des bâtiments municipaux, dont la réfection de la toiture de la Maison de la culture Villebon et la construction d’un nouveau chalet au parc Alfred-Nielson. Les usagers de l’aréna André-Saint-Laurent pourront bénéficier d’améliorations au bâtiment qui totalisent un investissement de 300 000 $.Finalement, afin de diminuer les coûts récurrents d’électricité et d’entretien liés à l’éclairage des rues, la Ville prévoit lancer la phase 1 du projet de conversion des équipements d’éclairage vers la technologie DEL, moins énergivore.Tous les détails sont disponibles sur beloeil.ca/pti

Lire la suite

Prolongation des mesures sanitaires en zone rouge : il faut aider les PME oubliées

Prolongation des mesures sanitaires en zone rouge : il faut aider les PME oubliées

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a pris acte de la décision du gouvernement du Québec de prolonger de 4 semaines les mesures sanitaires en zone rouge. Bien que nécessaire pour limiter l’ampleur de la deuxième vague, cette annonce frappe durement le moral des propriétaires de PME. La situation est critique pour un nombre croissant d’entreprises, comme les restaurants, les gyms et toutes celles qui ont connu des baisses de ventes fulgurantes sans avoir accès à l’aide offerte en zone rouge. « La moitié des propriétaires de PME québécoises disent qu’ils auront du mal à survivre à une autre vague de fermetures et de restrictions. La nouvelle d’aujourd’hui est dure à digérer, car beaucoup d’entrepreneurs veulent faire fonctionner leur entreprise et dans certains cas, ils ne bénéficient pas de l’aide offerte par le gouvernement du Québec. Le gouvernement doit donner un message d’espoir aux chefs de petites entreprises qui commencent à perdre de vue la lumière au bout du tunnel. Certes, l’aide aux entreprises en zone rouge sera maintenue, mais il faut en faire plus pour les PME qui ne figurent pas sur la liste officielle du gouvernement et qui souffrent tout autant que les autres. Il faut agir et il faut agir vite, » souligne François Vincent, vice-président Québec à la FCEI. Des recommandations pour aider les PME à gravir la montagneDans une lettre acheminée au ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, la FCEI recommande de mettre en place des mesures concrètes pour soutenir davantage les PME touchées par la crise. Les recommandations sont les suivantes : Étaler la période de remboursement des programmes de prêts comme le Programme aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME);Alléger la paperasserie et offrir un accompagnement personnalisé pour ceux qui souhaitent faire une demande au PAUPME;Élargir l’accès à l’Aide aux Entreprises en Régions en Alerte Maximale (AERAM) à d’autres secteurs non visés par les restrictions en zone rouge, mais qui souffrent eux aussi des impacts de la crise. « Ce qu’on demande actuellement aux chefs de PME, c’est de cesser leurs activités, de subir les baisses de ventes et de garder le moral. Mais la réalité, c’est que la situation se complique et que les programmes d’aide augmentent leur endettement. Élargir l’aide et étaler les remboursements sont deux mesures qui permettraient de réduire un peu le poids qui pèse lourdement sur les épaules des PME » conclut M. Vincent. À propos de la FCEILa FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

Lire la suite

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx