• Votre bulletin d’informations de la Vallée-du-Richelieu.

    Le Régional

    Journaliste: David Daigle
    Chronique culturel et communautaire: Marylin Marcil

    • Lundi :  8h00 et 19h30
    • Mercredi: 20h00
    • Samedi: 9h00 et 17h00
    • Dimanche: 14h00 et 18h00
  • Retrouvez-nous sur

    Facebook

  • Un magazine qui traite de la vie culturelle et communautaire de la Vallée-du-Richelieu.

    Dans la Vallée

    Animation: Évelyne Latreille
    Chronique: Marguerite Fradette

    • Lundi : 17h30 et 21h00
    • Mercredi: 17h30
    • Vendredi: 17h30
    • Dimanche: 8h00 et 18h00
  • Vallée des Arts vous fera découvrir des artistes en arts visuels.

    Vallée des Arts

    Animatrice: Gaëtane Voyer

    • Lundi : 14h00 et 20h30
    • Mercredi: 21h00
    • Samedi: 08h00
    • Dimanche: 14h30
  • L’émission vous propose une rencontre avec les principaux acteurs de l’actualité régionale. Une émission à l’image des gens de la Vallée-du-Richelieu.

    Rencontres

    Animatrice : Catherine Fortin

    • Lundi: 21h30 
    • Mercredi: 22h30 
    • Jeudi: 9h30
    • Samedi : 14h30
    • Dimanche: 15h00
  • L’actualité sous divers angles, mettre à jour les enjeux de la région et les préoccupations de la population.

    Point de vue

    Animateur: David Daigle

    • Lundi 20h00
    • Mardi 17h30
    • Mercredi : 20h30
    • Jeudi 17h30 
    • Samedi: 9h30 et 17h30
  • Nouveaux visages

    En collaboration avec la Maison Villebon, TVR9 trace pour vous les portraits des nouveaux artistes ou de groupes d’artistes de la relève des arts de la scène.

    • Lundi 13h30
    • Mercredi 21h30
    • Jeudi 9h00
    • Samedi 14h00
    • Dimanche 15h30
Pas d'éléments trouvés.
  • Votre infoweb du mercredi 29 janvier 2020

    Infoweb du mercredi 29 janvier 2020

    Parc Les Salines
    Alpagas du Domaine Poissant

Cette semaine

Le Régional du 27 janvier 2020

Le Régional du 27 janvier 2020

Cette semaine dans Le Régional:La Table d’action en entrepreneuriat de la Montérégie dévoile les dix finalistes du concours « LADN Montérégie » édition 2020La Ville de Mont-Saint-Hilaire adopte une politique de développement de la culture et du tourisme Yves Corriveau, maire de Mont-Saint-HilaireInfo Déneigement : cet hiver aidez les déneigeurs a rendre les rues plus sécuritaires a Beloeil, Danny Dolan, directeur des travaux publics, Ville de BeloeilConférence de presse, ShowFrette dans le Vieux-BeloeilEt Marylin Marcil est aller rencontrer Marie-Ève Lussier, Propolis Etc. pour parler de l’importance des abeilles Chronique environnementale, Emile Grenon GilbertChronique économique, Gabriel Richardprématernelle À Petits pas    Samedi : 09h00 et 17h00 Dimanche : 08h00 et 18h30  Lundi : 8h00 et 20h00 Mercredi : 20h00 Durée : 30 minutes Journaliste : David Daigle Réalisation : Alexandre Guerdain

Lire la suite

Zone Agricole semaine du 27 janvier 2020

Zone Agricole semaine du 27 janvier 2020

Cette semaine, dans zone agricole Michèle se rend à la rencontre de: L’élevage de bufflonnes Maciocia à Saint-Charles-sur-Richelieu a relevé de grands défis au cours des dernières années pour arriver à mettre sur le marché des produits uniques et savoureux provenant du lait de leurs bufflonnes. Découvrez toutes les caractéristiques de la ferme, des bufflonnes ainsi que de la fabrication des fromages et du yogourt dans cet épisode. Lundi : 13h00 et 21h30 Mercredi :  21h00 Jeudi : 09h30 Samedi : 08h00 Dimanche: 15h00 Durée: 30 minutes Animation: Michèle PoitrasRéalisation: Robert Laplante Vidéo sur demande

Lire la suite

Point de vue semaine du 27 janvier 2020

Cette semaine à l’émission Point de vue, il sera question de l'éducation chez les jeunes adultes et les écoles alternatives.Cette semaine à l’émission Point de vue, il sera question de La gestion des risques et des situations de crise en cas de sinistres ou de catastrophes naturelles. Mes invités : Daniel Dancause, président de Droupe prudenceJosée Laforest, conseillère municipale de la Ville de Saint-Basile-Le-Grand Jean-Sébastien Forest, directeur régional sécurité civile Montérégie et Estrie   Lundi : 20h30 Mardi: 17h30 Mercredi: 20h30 Jeudi: 17h30 Samedi: 09h30 et 17h30 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: David Daigle Réalisation: André Chapleau

Lire la suite

Vallée des arts de la semaine du 27janvier 2020

Vallée des arts de la semaine du 27janvier 2020

Cette semaine, Gaetane Voyer reçoit : L'artiste Sylvie Fournier. Dès l'école primaire elle se passionne pour les arts. Elle perçoit l'art comme quelque chose que l'on doit diffuser et partager. Lundi 14h00 et 19h30 Mercredi 22h30 Samedi : 16h00 Dimanche: 14h00 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: Gaëtane VoyerRéalisation: André Chapleau

Lire la suite

Dans la Vallée semaine du 27 janvier 2020

Dans la Vallée semaine du 27 janvier 2020

Cette semaine, Évelyne Latreille reçoit : Catherine Gouillard, Intervenante en comportement animal et entraîneur de concepts, Comportement animalJulie Gagnon, coordonnatrice service famille, Maison de la familleBtissam Raghib, coordonnatrice, MeublétoutEt Marguerite Fradette pour sa chronique sortir aujourd'hui Lundi : 21h00 Mercredi : 17h30 Vendredi : 17h30 Dimanche: 14h30 et 18h00 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: Évelyne LatreilleChronique culturelle: Marguerite FradetteRéalisation: Robert Laplante Et Marguerite Fradette pour sa chronique sortir aujourd'hui

Lire la suite

Nouveaux Visages semaine du 27 janvier 2020

Nouveaux Visages semaine du 27 janvier 2020

Cette semaine dans nouveaux visages, nous découvrons Raphael Dénommé. Ce jeune auteur-compositeur-interprète est aussi imprévisible qu’attachant. Showman rassembleur, Raphaël Dénommé sait gagner rapidement le public grâce à son talent brut, son authenticité et sa folie contagieuse. En spectacle, Raphaël Dénommé c’est une ambiance festive aux sonorités blues-folk-trash qu’il appel lui même le « Castor-Blues-Québécois   Lundi: 13H30 et 17h30 Mercredi: 21h30 Jeudi: 09H00 Samedi: 16H30 Dimanche: 15h30 Durée: 30 minutes Réalisation: Alexandre Guerdain En vidéo sur demande

Lire la suite

Devenez membre

Nous vous invitons à adhérer à TVR9 dès maintenant. Le membership est fondamental pour notre organisation. En adhérant à la TVR9, vous manifestez le désir de conserver votre télévision locale.

Nos dernières émissions

Horaire de nos émissions

  • Lundi

    • 08h00: Bébé boum
    • 14h00: Vallée des arts
    • 14h30: Dans la vallée
    • 17h30: Rencontres
    • 19h30: Le régional
    • 23h00: Vie municipale
  • Mardi

    • 17h30: Dans la vallée
  • Mercredi

    • 14h00 : Point de vue
    • 14h30 : Paroles d'auteurs
    • 17h30: Vallée des arts
    • 19h30: Paroles d'auteurs
    • 20h00: Dans la vallée
    • 20h30: Le Régional
    • 21h00: Rencontres
    • 21h30: Point de vue
    • 23h00: Bébé boum
    • 23h30: Vallée des arts
  • Jeudi

    • 14h00: Rencontres
    • 14h30: Bébé boum
    • 17h30: Dans la vallée
  • Vendredi

  • Samedi

    • 08h00 : Le Régional
    • 09h00 : Paroles d'auteurs
    • 09h30 : Vallée des arts
    • 11h00: Le Régional
    • 11h30 : Rencontres
    • 15h00 : Vallée des arts
    • 15h30 : Point de vue
  • Dimanche

    • 08h00: Paroles d’auteurs
    • 13h00: Le régional
    • 13h30: Point de vue
    • 14h00: Rencontres
    • 14h30: Bébé boum
    • 15h00: Vallée des arts
    • 17h00: Vie municipale
    • 19h00: Le Régional
    • 19h30 : Point de vue

Nos derniers communiqués

Session d’information juridique sur le mandat et les régimes de protection

Session d’information juridique sur  le mandat et les régimes de protection

Inform’elle vous propose une session d’information juridique en droit de la famille intitulée Mandat et régimes de protection le mardi 25 février 2020, de 19 h à 21 h. Animée par une professionnelle, cette rencontre de 2 heures vous permettra de connaître les réponses à ces questions : pourquoi et comment rédiger un mandat en cas d’inaptitude, quelles sont les conséquences légales en cas d’absence de mandat (curatelle), que faire si un proche vous nomme mandataire, etc. Une période de question est prévue. Lieu : 3757, rue Mackay à Saint-Hubert. Coût : 5 $ (ou 10 $ pour les personnes intéressées à acheter les notes de la présentation). Renseignements supplémentaires : www.informelle.osbl.ca. Inscription obligatoire une semaine avant la rencontre : 450 443-3442 (places limitées).

Lire la suite

DEUX SOIRÉES ÉLECTRISANTES LES 28 ET 29 FÉVRIER

DEUX SOIRÉES ÉLECTRISANTES LES 28 ET 29 FÉVRIER

Les 28 et 29 février prochains dès 18 h la population est attenduedans le Vieux-Beloeil sur le terrain de l’église St-Matthieu pour la 6e édition du Showfrette :Weekend en lumière.Ambiance électrisante – Deux soirées DJVendredi soir, l’ambiance sera à la musique du monde avec Poirier qui offrira une compilationafro-house dès 19 h. S’en suivront des rythmes brésiliens avec Tupi Collective.Le samedi, on vous attend en grand nombre pour une soirée Beachclub avec TIZI et Miss Sheltonqui viendront mettre le feu à la scène avec leurs rythmes dansants de 19 h à 22 h.À la fine pointe de la technologieL’entreprise beloeilloise TransQuébec vous émerveillera encore une fois cette année avec sesprojections lumineuses d’œuvres d’art et son mapping sur l’église signé Mathieu Bessette. Unecentaine d’œuvres d’art d’adultes et d’enfants seront projetées à compter de 18 h. Ennouveauté, deux artistes invités (Vj Vino et VJ Neno) animeront l’église pendant les spectacles.De plus, les visiteurs pourront participer à une station de VJ interactive.Une foule de nouvelles activités pour tous les âgesEnfants, adultes et adolescents sont invités à s’amuser. En nouveauté, une activité dephotographie Light Painting sera offerte à l’intérieur de l’église. Un jeu de vitesse lumineux, dumaquillage UV ainsi que le photobooth Cinéma Beloeil seront offerts à l’intérieur de la sacristie.Le nouveau jeu d’énigmes L’expérience Sherlock Holmes de Trik Truk, une activité de Lasertag,la zone de jeux géants Raoul Chagnon ainsi qu’une foule d’animations lumineuses sauront vousallumer !Kiosques gastronomiquesIl sera possible de faire la tournée de kiosques de dégustations chez nos restaurateurs du VieuxBeloeil : Au Trait, Et Caetera, Küto, le Café du Vieux-Beloeil, Le Côte, Caquelon du Vieux-Beloeil,les Brasseurs du Moulin ainsi que Metro Plus Riendeau, en se procurant des coupons au coût de2 $ à l’accueil. De plus, les visiteurs auront accès à notre bar Showfrette extérieur où ils pourronty déguster des breuvages spécialisés, tels que du vin chaud, des cafés alcoolisés, etc., le tout,bien sûr, dans une ambiance conviviale, avec feux de camp pour vous réchauffer.À gagnerParmi les jeunes qui auront participé au concours de la projection d’œuvres d’art, La Zone Taktikainsi que Raoul Chagnon Jeux-Jouets offriront des chèques-cadeaux à quinze gagnants. De plus,Carpe Diem Yoga Chaud procédera au tirage de chèques-cadeaux parmi les visiteurs qui aurontrépondu au sondage de satisfaction de l’événement.La Ville de Beloeil remercie TransQuébec ainsi que ses nombreux partenaires, dont la ParoisseTrinité-sur-Richelieu et Metro Plus RiendeauPour tous les détails de la programmation, rendez-vous au : http://showfrette.beloeil.caSuivez-nous également sur Facebook et Instagram (#VilleBeloeil) (#showfrette)

Lire la suite

DÉPÔT DE REBUTS ENCOMBRANTS ET RÉCUPÉRABLES Des nouveautés pour bonifier le service aux citoyens

DÉPÔT DE REBUTS ENCOMBRANTS ET RÉCUPÉRABLES Des nouveautés pour bonifier le service aux citoyens

– Afin de bonifier l'offre de services à la population, le conseilmunicipal de la Ville de Saint-Basile-le-Grand a instauré 10 nouvelles journées de dépôt de rebutsencombrants et récupérables en 2020, pour un total de 21 dates offertes de février à décembre. De plus,le centre de dépôt à l’édifice Léon-Taillon (200, rue Bella-Vista) sera maintenant encore plus accessiblepuisque parmi toutes les dates offertes, l’horaire variera entre les vendredis, de 12 h à 18 h, et leshabituels samedis, de 9 h à 15 h. La première journée de dépôt est le samedi 22 février.Lors de ces journées de dépôts, la Municipalité accepte les matériaux secs (asphalte et pavé uni, béton,roc, pierre, etc.) et les résidus de construction (bois et gypse, laine minérale, baignoire, comptoir, lattesde plancher, etc.) en vrac à raison de quatre dépôts gratuits par année, par logement, pour un volumemaximal de 2 m3 chacun. Des frais sont exigés pour tout dépôt supplémentaire, tel que stipulé aurèglement annuel de tarification.D’autres matières et objets sont également acceptés sans aucuns frais :• Ampoules fluocompactes (LFC), lampes DHI et tubes fluorescents• Branches d’arbres de toutes essences, attachées ou en vrac• Cartons de grande taille• Cartouches d’encre, piles et téléphones cellulaires• Lumières de Noël• Matelas, sommiers et futons• Matériel électronique• Peinture (en contenant ou aérosol), teinture, vernis, laque et autre préparation de même naturedestinée à des fins d’entretien, de protection ou de décoration• Rognures de gazonNotez que le mobilier et les appareils ménagers sont refusés lors de ces dépôts.… 2VILLE DE SAINT-BASILE-LE-GRANDMairie • 204, rue Principale J3N 1M1450 461-8000 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.'horaire complet est publié sur le site Web à partir du villesblg.ca/tri, où les citoyens trouverontégalement une version corrigée du calendrier condensé des collectes et dépôts 2020 (aussi offert dans lesédifices administratifs municipaux).

Lire la suite

Marais salés du Kamouraska : sensibiliser le public sur l'importance de conserver la biodiversité

Marais salés du Kamouraska : sensibiliser le public sur l'importance de conserver la biodiversité

La Fondation de la faune du Québec est heureuse d’avoir contribué à la réalisation du projet Sensibiliser sur l'importance de conserver la biodiversité des marais salés du Kamouraska par le biais de son programme Agir pour la faune. Réalisé par l’Organisme de bassins versants de Kamouraska, L'Islet et Rivière-du-Loup (OBAKIR), le projet a pour but de sensibiliser le public sur l'importance des habitats aquatiques des marais salés du Kamouraska pour le maintien de la biodiversité régionale. Les marais salés du Kamouraska sont riches en biodiversité et abritent des espèces fauniques à statut précaire dont l'éperlan arc-en-ciel, le bar rayé, l'anguille d'Amérique, l'esturgeon noir, le bruant de Nelson, le faucon pèlerin, le hibou des marais et le râle jaune. Les secteurs de marais intertidaux présents sont importants pour les oiseaux migrateurs, notamment le canard noir, et pour plusieurs espèces d'oiseaux terrestres et de rivage. Pour sa part, le secteur de marais à spartines est un habitat essentiel aux larves de poissons qui fréquentent le haut marais. Or, les milieux humides de la côte sud de l'estuaire du Saint-Laurent ont été considérablement réduits ou dégradés depuis la fin du 19e siècle par la réalisation de travaux d’endiguement et de drainage à des fins agricoles. De plus, le phragmite exotique (plante exotique envahissante - PEE) envahit actuellement les marais salés du moyen estuaire du Saint-Laurent. Les colonies de phragmites assèchent le marais par exondation et entraînent la perte de milieu humide, et donc de ses habitats aquatiques. « L'expansion du phragmite dans cette région montre l'urgence d'agir pour protéger les marais salés de l'estuaire afin de maintenir la biodiversité, ainsi que les biens et services écologiques qu’elle rend. La conservation de ces marais ne peut se réaliser sans l'appui des usagers. C’est pourquoi ce projet de sensibilisation est un bel exemple. Il a permis de sensibiliser différents publics cibles dont les élus, les intervenants municipaux, les organisations, les utilisateurs ainsi que le milieu scolaire sur l’importance de la biodiversité des marais salés du Kamouraska et la problématique des PEE. La sensibilisation est indispensable et elle devra s'effectuer sans relâche », mentionne Annabelle Avery, gestionnaire principale, programmes et développement de la Fondation de la faune du Québec. Le projet de sensibilisation comprenait trois volets soit, d’abord, la cueillette de données qui s’est réalisée en partenariat avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Ensuite, il y a eu la conception d’une brochure abordant les thèmes suivants : les rôles écologiques du marais à spartines et les valeurs de cet écosystème ; les habitats aquatiques ; la chaîne alimentaire estuarienne ; le maintien de la biodiversité, les plantes indigènes et les PEE ; les aboiteaux; la qualité de vie et les accès visuels au fleuve ; etc. Finalement, l’OBAKIR a tenu de nombreuses conférences-rencontres avec plusieurs publics cibles, ainsi que des visites des marais avec le milieu scolaire.

Lire la suite

Invitation au Forum « Femme et implication : deux réalités conciliables »

– Le 19 février se tiendra à Saint-Hyacinthe le forum intitulé« Femme et implication : deux réalités conciliables » dans le cadre du programme Embarque!piloté par les Agricultrices du Québec et organisé par les Agricultrices du Centre-du-Québec, dela Montérégie Est et de la Montérégie Ouest, et ce, en collaboration avec le Secrétariat à lacondition féminine.À travers des conférences, des discussions et d’un atelier de travail, ce forum vise à outillerdavantage les femmes réfléchissant à faire le saut dans les instances agricoles ainsi que cellesdéjà en poste désireuses de renouveler leur mandat. Il servira aussi à aider les organisations àimpliquer davantage de femmes dans les sphères d’influence.« Le monde agricole et forestier est traditionnellement masculin, mais 27 % des propriétaires etcopropriétaires d’entreprises agricoles sont des femmes alors qu’elles ne représentent que 12 %des élues de l’Union des producteurs agricoles (UPA). J’invite toutes les personnes (hommes etfemmes) qui se sentent interpellées par la mixité au sein des conseils d’administration, qu’ellesproviennent du milieu agricole, mais aussi d'autres secteurs d’activités, à prendre part à lajournée », explique la présidente des Agricultrices de la Montérégie Ouest, madame MélanieDinelle.Les participants auront droit à une programmation prometteuse et dans l’air du temps. Despanélistes en provenance de différents horizons viendront exprimer leurs points de vue sur dessujets tels que : la place des femmes dans l’espace politique, le mentorat d’affaires ainsi que laconciliation travail-famille-implication. Ils auront notamment le plaisir d’entendre une causerieregroupant des élues issues des trois paliers gouvernementaux ainsi qu’une conférence demadame Marie Bouillé qui connaît très bien les enjeux et les réalités des femmes en agricultureet ceux de l’implication politique. Pour obtenir plus d’informations sur l’horaire détaillée de la journée et sur les modalitésd’inscription, consultez la page Web : agricultrices.com/forums.QUAND? 19 février 2020, de 9 h à 16 hOÙ? Centre BMO, 2730 avenue Beauparlant, Saint-HyacintheCOÛT? Membre, 10 $ (plus taxes) et non membre, 20 $ (plus taxes)

Lire la suite

DÉFIS SPINNING POUR LES AÎNÉS – Nouvelles formules!

Présenté par l’Équipe Anik Armand de Valeurs mobilières Desjardins, pourune 3eannée consécutive, l’événement de cardiovélo (spinning) de la Fondation Aline-Letendre se renouvelle etoffre maintenant trois défis différents afin de satisfaire le désir de dépassement de chacun! Individuellement, enéquipe de 5 ou en groupe de 3, chacun pourra choisir le défi qui lui convient et pédaler pour les résidents duCentre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe. L’événement Défis Spinning pour les aînés sedéroulera sur quatre jours soit le 27 mars ainsi que les 2, 3, et 4 avril 2020 chez Énergie Cardio Saint-Hyacinthe.«Le Défi Entreprises traditionnel est offert selon les mêmes blocs horaires que par les années passées, mais nousavons ajouté deux nouvelles formules. Vous ne voudrez pas manquer le Défi Individuel en compagnie de PierreLavoie ou le Défi Endurance d’une durée de trois heures qui vous fera pédaler une étape du parcours du Tour deFrance!» souligne Anik Armand présidente d’honneur et présentatrice de l’événement.«Nous sommes enchantés de la présence de Pierre Lavoie à notre centre de Saint-Hyacinthe. Nous sommesconvaincus que cela attirera plusieurs nouveaux participants et permettra d’atteindre l’objectif financier de60 000 $ que s’est fixé le comité» déclare Claire Tremblay, présidente d’Énergie Cardio.«Il ne faut pas oublier que le but premier de cette activité de spinning est d’amasser des fonds pour la FondationAline-Letendre qui a pour mission d’améliorer la qualité des soins, des services et le milieu de vie des résidents duCentre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe» précise Daniel Paul-Hus, président du conseild’administration de la Fondation Aline-Letendre.Pour connaître tous les détails de ces trois défis et procéder à votre inscription, rendez-vous sur le site Internet dela Fondation Aline-Letendre au www.fondationalineletendre.com.Que vous soyez un cycliste aguerri ou en devenir, pour garder la forme ou juste pour la cause, vous pourrezchoisir un défi à votre mesure!

Lire la suite

LE MINISTRE DE L’ÉDUCATION DÉPOSE UN IMPORTANT AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 40 QUI BÉNÉFICIERA AUX MUNICIPALITÉS

LE MINISTRE DE L’ÉDUCATION DÉPOSE UN IMPORTANT AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 40 QUI BÉNÉFICIERA AUX MUNICIPALITÉS

Lors des consultations sur le projet de loi 40 sur la gouvernance scolaire,le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, a déposé desamendements importants qui permettront, s’ils sont adoptés, de renforcer les liens entre les centres deservices et les municipalités et de garantir une représentativité équitable de l’ensemble de celles-ci au seinde chaque centre de services.Un premier amendement déposé en commission parlementaire prévoit la création de cinq districts sur leterritoire de chaque centre de services francophone. Ces districts, représentés par un administrateurparent, permettront d’assurer une représentation plus équitable de toutes les municipalités au sein descentres de services en empêchant, par exemple, que les administrateurs d’un centre de services neproviennent tous d’une même ville-centre.Un deuxième amendement, déposé plus récemment, prévoit quant à lui la tenue de rencontressemi-annuelles obligatoires entre les directeurs généraux des centres de services et ceux des instancesmunicipales ainsi que des municipalités régionales de comté (MRC). Ces rencontres permettront derenforcer les liens et la collaboration entre les centres de services et les municipalités partout au Québec,et ce, au bénéfice des élèves et de l’ensemble de la population.Ces modifications proposées au projet de loi no 40 reflètent la volonté gouvernementale de faire en sorteque la nouvelle gouvernance scolaire soit, plus que jamais, ancrée dans sa communauté.Citations :« En commission parlementaire, des intervenants nous ont fait part de leur souhait de voir les relationsentre les instances municipales et scolaires renforcées. Nous les avons écoutés. L’amendement proposé,s’il est adopté, renforcerait la collaboration, et il en découlerait, j’en suis convaincu, de nombreux projetscommuns, que ce soit des ententes pour le partage d’arénas, d’équipements sportifs, de terrains, ouencore une meilleure coordination lors de la construction de nouvelles infrastructures scolaires. Au bout ducompte, ce sont les élèves et l’ensemble de la population qui en bénéficieront. »Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieurFaits saillants : Le projet de loi no 40 vise à doter le Québec d’une gouvernance scolaire moderne, moinsbureaucratique et plus près des besoins des élèves et à leur offrir davantage de services. Le projet de loi prévoit la fin des élections scolaires et la transformation des commissions scolairesen autant de centres de services. Le projet de loi prévoit également une décentralisation importante de la prise de décision vers lesécoles. Le projet de loi prévoit la fin du mandat des commissaires scolaires le 29 février prochain.

Lire la suite

Toute circulation sur les terres agricoles, terrains privés, parcs publics et pistes cyclables est interdite

Toute circulation sur les terres agricoles, terrains privés, parcs publics et pistes cyclables est interdite

En vertu du règlement municipal, la Ville de Carignan rappelle que la circulation des véhicules hors route, comme les tout-terrains et les motoneiges, est prohibée sur les terrains privés, les terres agricoles, les parcs publics, passages, passerelles publiques, pistes cyclables, terrains de récréation et terrains de jeux qui sont situés dans les limites de la ville. Le sentier de la pointe nord de l’île aux Lièvres ainsi que la piste cyclable de la Route verte ne font pas exception. Quiconque contrevient au règlement commet une infraction et est passible d’une amende. Les usagers de véhicules hors route sont donc fortement invités à circuler sur les pistes balisées.

Lire la suite

LE CRE MONTÉRÉGIE LANCE OFFICIELLEMENT EMBARQUE! MONTÉRÉGIE À CHAMBLY

LE CRE MONTÉRÉGIE LANCE OFFICIELLEMENT  EMBARQUE! MONTÉRÉGIE À CHAMBLY

Le Conseil régional de l’environnement de la Montérégie (CRE Montérégie) est fier d’annoncer le lancement du projet régional Embarque! Montérégie en collaboration avec la Ville de Chambly.  Embarque! Montérégie a pour objectif d’encourager l’utilisation de modes de transport durable à travers la région. Pour se faire, deux axes sont priorisés : créer un réseau régional de stationnements réservés au covoiturage et répertorier les modes de transport durable offerts en Montérégie sur une même plateforme.Une carte interactive accessible sur embarquemonteregie.ca permet de découvrir une multitude d’options liées au transport durable, telles que : transports en commun, pistes cyclables, supports à vélos, stationnements incitatifs pour le covoiturage, bornes électriques et autres. Cet outil permet également la recherche de partenaires de covoiturage en consultant simultanément les offres disponibles sur différentes plateformes connues.  « Nous souhaitons déployer ce projet pour des raisons environnementales, notamment réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES), mais également pour faciliter la mobilité de la main-d’œuvre et faire un portrait global de l’offre de transport alternatif dans la région », a indiqué Andréanne Paris, directrice générale du CRE Montérégie.Le CRE Montérégie collabore avec les acteurs de la région afin d’identifier des stationnements à réserver pour le covoiturage et créer ainsi un réseau à travers la Montérégie. La Ville de Chambly est la première municipalité de la région à rendre accessibles des cases de stationnement réservées au covoiturage, dans le cadre du projet Embarque! Montérégie. La Ville a mis à la disposition des citoyens 26 cases de stationnement réservées exclusivement au covoiturage. Bien identifiées à cet usage, elles sont situées dans quatre endroits sécuritaires, à proximité des grandes artères. Vous pouvez retrouver leurs emplacements sur embarquemonteregie.ca. Ces infrastructures viennent renforcer l’offre d’intermodalité des transports de la ville et faciliter le changement de comportement des citoyens.« En tant que municipalité, nous avons la responsabilité de nous associer àde telles initiatives et d’encourager les citoyens à utiliser des modes de transport durables, tout en mettant à leur disposition des infrastructures facilitatrices. En joignant nos forces, nos idées et en instaurant de nouveaux projets, nous contribuons collectivement et positivement à l’environnement, de même qu’à la qualité de vie de nos citoyens. Avec de telles mesures, nous incitons concrètement les citoyens à emboîter le pas, à changer leurs habitudes liées aux déplacements, lesquelles sont favorables à la réduction des GES », précise Alexandra Labbé, mairesse de la Ville de Chambly.Le financement de ce projet découle de la démarche « Par notre propre énergie» menée par le CRE Montérégie et financée par le Fonds vert.

Lire la suite

ÉMISSION ZONE AGRICOLE

ÉMISSION ZONE AGRICOLE

La MRC de La Vallée-du-Richelieu (MRCVR) est fièred’annoncer le calendrier de diffusion de la toute nouvelle émission Zone agricole. En collaboration avec TVR9, latélévision de la Vallée-du-Richelieu, les 15 épisodes nous font découvrir 15 entreprises agricoles, leur histoire, leurmode de production ainsi que leur mise en marché. « Nous avons à cœur de valoriser des métiers en lien avecl’agriculture. Ces femmes et hommes travaillent fort et nous voulons leur offrir cette tribune afin de faire connaîtreleurs quotidiens ainsi que leurs produits auprès de l’ensemble de la population », souligne la préfète de la MRCVRet mairesse de la ville de Beloeil, madame Diane Lavoie.Pour connaître les horaires de diffusion, de rediffusion et la liste des producteurs participants à l'émission, visitezla page Projets agricoles au mrcvr.ca. Au lendemain des diffusions, les émissions seront disponibles au tvr9.com.PROJET RÉPONDANT AU PLAN D’ACTION DE L’ODZA ET AU PSO 2020-2025Ce projet s’inscrit au Plan d’action de l’Outil régional de développement et de mise en valeur de la zone agricole(ODZA), adopté en 2016 par la MRCVR. La diffusion de cette émission répond à deux objectifs précis, soit :d’élaborer un moyen de communication régional pour la diffusion de l’information agricole à toute la population etde sensibiliser les résidants non agriculteurs à la réalité reliée à la pratique des activités agricoles.Quant à la Planification stratégique organisationnelle (PSO) 2020-2025 de la MRCVR, le projet des émissions Zoneagricole répond à l’orientation stratégique qui est de mettre en valeur et de renforcer l’attractivité du territoire pourdéfinir l’offre de tourisme et de culture, pour influencer le développement économique, agricole, résidentiel etindustriel en misant sur l’espace de vie, la situation stratégique, les paysages, les milieux naturels ainsi que lecaractère rurbain distinctif.À PROPOS DE LA MRCVRLa municipalité régionale de comté de La Vallée-du-Richelieu (MRCVR) est un organisme municipal à portéerégionale qui regroupe les municipalités et les villes de la vallée du Richelieu, soit : Beloeil, Carignan, Chambly,McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Basile-le-Grand, SaintCharles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Marc-sur-Richelieu et Saint-Mathieude-Beloeil, et son mandat est d’exercer les pouvoirs et les responsabilités que lui confèrent la Loi surl’aménagement et l’urbanisme (LAU) ainsi que le Code municipal du Québec (CMQ). Comptant approximativement129 000 habitants, l’organisation interagit au niveau de l’aménagement du territoire et de la mobilité, dudéveloppement agricole, culturel, économique, social et touristique, de la sécurité incendie, des cours d’eau, desmatières résiduelles ainsi que d’autres mandats pour ses municipalités et villes ainsi que pour divers organismespartenaires.

Lire la suite

les consommateurs et les entreprises canadiennes vont payer la facture

Lors de la dernière campagne électorale, tous les partis ont promis de taxer davantage les géants du numérique. Bien qu’elle soit sur la glace en attendant le dénouement des pourparlers à l’OCDE, l’idée alimente toujours le débat public et risque d’être adoptée d’une manière ou d’une autre. Une publication lancée aujourd’hui par l’IEDM montre toutefois que les GAFA ont été imposées de façon semblable ou supérieure aux grandes entreprises canadiennes, et que ce sont les consommateurs et l’économie canadienne en général qui feront les frais d’une telle politique.  « On entend parfois que les GAFA profitent d’un traitement fiscal plus favorable que les grandes entreprises canadiennes, mais c’est faux », dit Peter St. Onge, coauteur de la publication. Loin d’échapper à l’impôt, elles sont imposées de façon significative, avec un taux sur leurs profits de 24 % depuis dix ans. Les chiffres montrent que ce sont les entreprises canadiennes qui ont été favorisées par rapport aux entreprises américaines dans un passé récent.  Rappelons que l’engagement électoral d’octobre 2019 du Parti libéral était d’imposer à hauteur de 3 % le chiffre d’affaires des géants du numérique réalisé au Canada, notamment celui de Google, Amazon, Facebook et Apple.  Ce sont les consommateurs et les entreprises canadiennes qui vont payer la facture, rappelle Peter St. Onge. Les grands acteurs mondiaux peuvent reporter l’essentiel du coût d’une telle taxe sur leurs clients et leurs partenaires commerciaux. « En France, où une taxe similaire a été imposée en 2019, une évaluation a montré que seulement 5 % de la charge totale liée à la nouvelle taxe sera supportée par les grandes entreprises du numérique. Plus de la moitié (55 %) sera supportée par les consommateurs, et 40 % par les entreprises utilisant les plateformes numériques », illustre-t-il.  D’ailleurs, le 1er octobre dernier, Amazon a augmenté ses commissions en France afin de compenser le coût de la taxe numérique française. On peut donc s’attendre à ce que les entreprises américaines adaptent leurs services et leurs prix en fonction d’une éventuelle taxe canadienne.  Également, taxer le chiffre d’affaires d’une entreprise est une mauvaise idée, selon la plupart des économistes. « Les taxes sur le chiffre d’affaires sont calculées sur l’ensemble des activités d’une entreprise, que celles-ci soient profitables ou non. Une telle taxe pourra donc rendre une entreprise déficitaire », souligne Gaël Campan, collaborateur à la publication. En 2016, treize entreprises canadiennes actives dans le numérique présentaient des revenus annuels supérieurs à 1 milliard $ (le seuil d’application de l’éventuelle taxe), tandis que 46 autres présentaient des revenus s’élevant entre 500 millions et 1 milliard $, selon un rapport récent du gouvernement fédéral. Ces entreprises pourraient éventuellement être soumises à la taxe et voir leur profitabilité diminuée ou anéantie. De plus, la baisse récente de l’impôt des entreprises aux États-Unis a éliminé l’avantage dont profitaient les entreprises canadiennes. L’enjeu pour le Canada n’est donc pas l’instauration d’une taxe compensant le prétendu avantage fiscal de certaines entreprises, mais bien de préserver la compétitivité de son économie. « En fait, s’il y avait une question à poser, c’est pourquoi l’Europe et le Canada n’ont pas réussi à engendrer leur part de grands joueurs du numérique? L’absence de réaction d’Ottawa face aux baisses d’impôt américaines montre que certaines leçons n’ont pas été apprises », estime Gaël Campan.  « Taxer davantage les géants du web risque d’entraîner des conséquences dont il est difficile de mesurer l’étendue. Dans sa forme proposée actuellement, il s’agira d’une taxe de plus à payer pour les contribuables, qui changera peu de choses au portrait général. Elle pourrait même entraîner une diminution de la qualité des services que des millions de consommateurs apprécient et qu’ils consomment tout à fait volontairement », conclut Peter St. Onge.  Le Cahier de recherche intitulé Imposition des géants technologiques : pourquoi le Canada ne doit pas suivre le contre-exemple français est signé par Nicolas Marques et Peter St. Onge, avec la collaboration de Gaël Campan. M. Marques est chercheur associé à l’IEDM, tandis que MM. St. Onge et Campan sont tous deux économistes seniors à l’IEDM. Cette publication est disponible sur notre site.   * * * L’IEDM est un think tank indépendant sur les politiques publiques qui compte des bureaux à Montréal, Calgary et Paris. Par ses publications, ses apparitions dans les médias et ses services consultatifs aux décideurs politiques, l’IEDM stimule les débats et les réformes des politiques publiques en se basant sur les principes établis de l’économie de marché et sur l’entrepreneuriat.

Lire la suite

COURS D’INFORMATIQUE GRATUITS

COURS D’INFORMATIQUE GRATUITS

– La bibliothèque Roland-LeBlanc de Saint-Basile-le-Grand,en collaboration avec le Club informatique Mont-Bruno, invite toutes les personnes intéressées às'inscrire à des cours d’informatique gratuits. Deux cours de deux jours sont disponibles; un coursd’initiation à Internet est offert aux débutants et un cours à propos de Windows 10 et la sécuritéinformatique aux personnes plus avancées. Les cours ont lieu à la bibliothèque, située au 40, rueSavaria, les lundis et mercredis de 9 h à 15 h.Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour vous inscrire, communiquez avec Michel Gagnéau 450-653-4973. Faites vite, les places sont limitées !

Lire la suite

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx