• Retrouvez-nous sur

    Facebook

  • Le Régional est votre bulletin d'informations locales

    Le Régional

    Animation: Claudia C.Cantin
    Réalisation: André Chapleau

    • Lundi: 8h00 et 19h30
    • Mardi: 12h00
    • Mercredi: 20h00
    • Vendredi: 12h00
    • Samedi: 8h00, 17h00 et 20h00
    • Dimanche: 8h00 et 18h00

     

  • Un magazine qui traite de la vie communautaire de la Vallée-du-Richelieu.

    Dans la Vallée

    Animation: Évelyne Latreille
    Chronique: Marguerite Fradette
    Réalisation: Robert Laplante

    • Lundi: 17h30 et 20h00
    • Mercredi: 12h00, 17h30 et 20h30
    • Vendredi: 17h30
    • Samedi: 20h30
    • Dimanche: 18h30
  • Vallée des Arts vous fera découvrir des artistes en arts visuels.

    Vallée des Arts

    Animation: Gaëtane Voyer
    Réalisation: André Chapleau

    • Lundi: 12h00 et 20h30
    • Mardi: 17h30
    • Mercredi: 19h30
    • Jeudi: 17h30
    • Samedi: 9h00 et 17h30
    • Dimanche: 12h00
  • Zone Agricole vous fera visiter 15 agriculteurs de la Vallée-du-Richelieu.

    Zone agricole

    Animation : Michèle Poitras
    Réalisation: Robert Laplante

Pas d'éléments trouvés.
Pas d'éléments trouvés.

Cette semaine

Dans la Vallée semaine du 30 novembre 2020

Dans la Vallée semaine du 30 novembre 2020

Les invités cette semaine: -Doris Hamelin, Le Grain d'Sel -Karina Osoria, Clinique Mon Téton -Sophie De Carufel, Le Bonheur de Sophie Lundi : 17h30 et 20h00 Mercredi : 12h00, 17h30 et 20h30 Vendredi : 17h30 Samedi: 20h30 Dimanche: 18h30 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: Evelyne LatreilleChronique culturelle: Marguerite FradetteRéalisation: Robert Laplante

Lire la suite

Vie municipale semaine du 30 novembre 2020

Vie municipale semaine du 30 novembre 2020

Séance ordinaire du conseil de la Ville Beloeil - Ayant eu lieu, le lundi 23 novembre 2020 Lundi: 23h00Dimanche: 16h00

Lire la suite

Vallée des arts semaine du 30 novembre 2020

Vallée des arts semaine du 30 novembre 2020

Invitée: Romane, Artiste peintre Lundi: 12h00 et 20h30 Mardi: 17h30 Mercredi: 19h30 Jeudi: 17h30 Samedi : 9h00 et 17h30 Dimanche: 12h00 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: Gaëtane VoyerRéalisation: André Chapleau

Lire la suite

Le Régional semaine du 30 novembre 2020

Le Régional semaine du 30 novembre 2020

Dans votre actualité cette semaine: -Défilé du Père-Noël à Saint-Basile-le-Grand-Collecte de denrées avec les Chevaliers de Colomb-Marché de Noël au Café du Passeur -Le Noël Gourmand de Leucan-Les Actus avec Emma Jaquet-Chronique Achat Local avec Julie Larochelle -Chronique Voitures électriques avec Pierre Tadros Lundi: 8h00 et 19h30 Mardi: 12h00 Mercredi : 20h00 Vendredi: 12h00 Samedi: 8h00, 17h00 et 20h00 Dimanche: 8h00 et 18h00 Durée : 30 minutes Animation : Claudia C. CantinRéalisation : André Chapleau  

Lire la suite

Devenez membre

Nous vous invitons à adhérer à TVR9 dès maintenant. Le membership est fondamental pour notre organisation. En adhérant à la TVR9, vous manifestez le désir de conserver votre télévision locale.

Nos dernières émissions

Horaire de nos émissions

  • Lundi

    • 08h00: Le Régional
    • 12h00: Vallée des Arts
    • 17h30: Dans la Vallée
    • 19h30: Le Régional
    • 20h00: Dans la Vallée
    • 20h30: Vallée des Arts
    • 23h00: Vie municipale
  • Mardi

    • 12h00: Le Régional
    • 17h30: Vallée des Arts
  • Mercredi

     

    • 12h00: Dans la Vallée
    • 17h30: Dans la Vallée
    • 19h30: Vallée des Arts
    • 20h00: Le Régional
    • 20h30: Dans la Vallée
  • Jeudi

    • 17h30 Vallée des Arts
  • Vendredi

    • 12h00: Le Régional
    • 17h30: Dans la Vallée
  • Samedi

    • 08h00: Le Régional
    • 09h00: Vallée des Arts
    • 17h00 : Le Régional
    • 17h30 : Vallée des Arts
    • 20h00: Le Régional
    • 20h30: Dans la Vallée
  • Dimanche

     

    • 08h00: Le Régional
    • 12h00: Vallée des Arts
    • 16h00: Vie Municipale
    • 18h00: Le Régional
    • 18h30: Dans la Vallée

Nos derniers communiqués

Le temps d’une Parenthèse !

Le temps d’une Parenthèse !

C’est dans le respect de toutes les normes sanitaires en vigueur que le vendredi 6 novembre dernier s’est tenue, devant le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, l’inauguration officielle de la sculpture communautaire Parenthèses du Regroupement des Artistes Professionnels de Mont-Saint-Hilaire (Le RAP). Les artistes, la préfète de la MRC de Vallée-du-Richelieu ainsi que les représentants du conseil d’administration du Musée, de la Ville de Mont-Saint-Hilaire et du député de Beloeil-Chambly étaient présents pour souligner l’importance de ce lègue qui vient marquer le 25e anniversaire conjoint du Musée et du Regroupement. Pour Diane Lavoie, préfète de la MRC Vallée-du-Richelieu « cette œuvre est un symbole très fort puisque cette période que nous vivons, c’est aussi une parenthèse dans nos vies ». La préfète a aussi tenu à rappeler que « l’art et les artistes sont un vecteur de cohésion de l’ensemble de la société ». L’œuvre monumentale réalisée par les artistes Gisèle Boisvert, Réal Calder, Julie Cormier, Alain Dionne, Chantal Emond, Jocelyn Fiste, Robert Hébert, André Michel, Véronique Naurais, Richard Paquette, Jean-Louis Slezak et Joëlle Tremblay est située juste à l’avant du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire. Elle représente une parenthèse temporelle, tout en étant une parenthèse artistique à l'intérieur de laquelle se retrouvent 12 œuvres, 12 parenthèses reliées par le matériau et par la manière (acier découpé), qui vieillira en beauté par un lent processus de transformation. La forme ouverte de la sculpture assemblée en deux demi-cercles de grandeurs différentes, qui s'insèrent l'un dans l'autre, forme une parenthèse ouverte à l'intérieur de laquelle le visiteur peut s’insérer, créant ainsi un espace englobant à l'image de l'espace inclusif du musée. Le peintre-sculpteur ethnographe, André Michel, militant depuis toujours, et président fondateur du RAP, a précisé que cette œuvre communautaire est de l'empowerment « Cette sculpture communautaire est l'épanouissement et le renforcement du potentiel d’artistes qui ont acquis la maîtrise des moyens qui leur permettent de se conscientiser, de renforcer leur potentiel et de se transformer dans une perspective de développement, d’amélioration de nos conditions de vie et de notre environnement. » Il a terminé son discours en rappelant que « prendre position pour un artiste est un plus pour notre société et que si seul on va plus vite, en groupe on va plus loin. » L’œuvre qui trône fièrement en façade du Musée est une trace tangible de l’importance du Musée et des artistes depuis maintenant 25 ans dans la vie culturelle de notre région et a été rendue possible grâce à l’implication financière du Gouvernement du Québec, de la MRC de la Vallée-du-Richelieu, de la Ville de Mont-Saint-Hilaire et du Député de Borduas, Simon Jolin-Barrette.

Lire la suite

REPORT DES SESSIONS HIVER ET PRINTEMPS 2021 DES ACTIVITÉS SPORTIVES, RÉCRÉATIVES ET CULTURELLES

REPORT DES SESSIONS HIVER ET PRINTEMPS 2021 DES ACTIVITÉS SPORTIVES, RÉCRÉATIVES ET CULTURELLES

La Ville de Saint-Basile-le-Grand informe ses citoyens qu’en raison de la prolongation des mesures sanitaires jusqu’au 11 janvier prochain, elle reporte la période d’inscription aux activités sportives, récréatives et culturelles des sessions hiver et printemps 2021. La Ville réévaluera la situation en fonction des prochaines directives gouvernementales et en informera ses citoyens par les voies de communication usuelles.Combattons tous ensemble la propagation!La Municipalité rappelle qu’il est de la responsabilité de chacun de prendre les mesures adéquates pourenrayer la propagation de la COVID-19. Nous comptons sur votre entière collaboration afin de soutenir laVille dans ses actions. Combattons tous ensemble la propagation!

Lire la suite

DEUXIÈME SPECTACLE DES FINISSANTS DE L’ÉCOLE DE THÉÂTRE

DEUXIÈME SPECTACLE DES FINISSANTS DE L’ÉCOLE DE THÉÂTRE

Fantastique et féérie sont à l’honneur dans le 2e spectacle de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe avec la présentation de L’Oiseau vert, de Carlo Gozzi, dans une mise en scène de Frédéric Bélanger. Une pièce à découvrir absolument pour amorcer le temps des Fêtes d'une belle façon!L’Oiseau vert, écrit en 1765, est un mélange entre la fable théâtrale, le conte philosophique et la bouffonnerie où l'on croise une reine sanguinaire, un roi dépressif, des fées, des statues qui parlent, des pommes qui chantent et, bien sûr, un oiseau magique, alors que des jumeaux, dont le père adoptif ne veut plus s’occuper, partent à la recherche de leurs parents biologiques.« Espère, Ninette, espère. Si tes jumeaux triomphent des dangers, au trône bientôt, tu seras portée. Tartaglione mourra et, si Barbarina est forte, je serai son mari. » L’Oiseau vertCarlo Gozzi (1720-1806) a écrit ce texte au plus fort de la guerre qui l’oppose à Carlo Goldoni. Ce dernier veut réformer la comédie italienne alors que Gozzi est plus traditionaliste et écrit des spectacles incluant les personnages de la commedia dell’arte, un genre qui est sur son déclin à cette époque. Il a mis le merveilleux au service des pensées philosophiques si chères à l’auteur et a connu un très grand succès de son vivant. Aujourd’hui, il compte parmi les plus grands auteurs reconnus pour leur humour et leursens de l’observation.La mise en scène a été confiée à Frédéric Bélanger, diplômé en Interprétation à l’École nationale de théâtre en 2001 et membre fondateur du Théâtre Advienne que pourra. On lui doit de nombreuses mises en scène au théâtre (Anne, la maison aux pignons verts; Sherlock Holmes; Le Chien des Baskerville; Le tour du monde en 80 jours; etc.). Il travaille également au Cirque Éloize où il a notamment signé la mise en scène du spectacle Nezha, l’enfant pirate. Il était tout désigné pour signer la mise en scène de ce spectacle avec les finissant.e.s de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe.REPRÉSENTATIONS EN DIFFUSION WEB UNIQUEMENTHoraire : Le spectacle sera disponible du 16 au 22 décembre 2020 inclusivement au moment de votre choix.Durée : 1 h 45 (sans entracte)Réservations : LIVETOUNE.COM(https://livetoune.tuxedobillet.com/main/loiseau-vert)Tarif : 8 $ (frais et services inclus)

Lire la suite

L’hiver s’installe au Québec, la saison sera lancée dans plusieurs régions ce week-end !

L’hiver s’installe au Québec, la saison sera lancée dans plusieurs régions ce week-end !

Les premiers flocons de neige tombés depuis quelques jours sèment l’excitation auprès des amateurs de sports de glisse. Le temps froid des derniers jours a permis le démarrage de la fabrication de neige afin d’augmenter le domaine skiable. En passant par l’Outaouais, les Laurentides, le Saguenay, Lanaudière, ce week-end, une dizaine de stations de ski ouvriront leurs portes de façon graduelle. Afin de connaître la liste des stations ouvertes, visitez maneige.ski Cette saison, l’expérience en station sera différente, les skieurs devront s’adapter aux nouvelles mesures sanitaires afin de respecter la sécurité de tous. L’Association des stations de ski du Québec débute une campagne de sensibilisation « Skiez bien, Soyez bien » afin de mettre en lumière les règles d’or à respecter afin de skier en toute sécurité : - Distanciation physique de 2 mètres- Port du couvre-visage1 à l’intérieur des chalets et à l’extérieur (file d’attente et à bord des remontées mécaniques)- Lavage des mains fréquent Tous les détails : maneige.ski« Les stations ont redoublé d’efforts pour mettre en place des processus pour assurer la sécurité des skieurs et de leurs employés. Mais la réussite de la saison passe également par le sens des responsabilités des skieurs qui doivent planifier leurs sorties à l’avance. Avant une sortie à la montagne, il faut d’abord bien se renseigner sur les consignes à respecter et se procurer un billet de ski à l’avance », précise Yves Juneau, président-directeur général de l’Association des stations de ski du Québec. À cet effet, le tableau des consignes sanitaires pour skier en toute sécurité selon sa zone d’alerte se trouve sur le site maneige.ski. Une visite sur le site internet de la station est également fortement suggérée afin de prendre connaissance des plus récentes informations et des services offerts, en fonction de la zone d’alerte de la région. « Les stations ont également usé de beaucoup de créativité afin de permettre aux visiteurs de vive une expérience agréable, dans un environnement sécuritaire. En créant de nouveaux espaces extérieurs, notamment, pour se réchauffer et manger en toute sécurité. Enfin, tout semble en route vers une saison de ski inhabituelle, mais tout aussi magique », ajoute-t-il. Billet de ski à rabaisLe Ski Passe-Partout est présentement en vente et vous permet d’avoir accès à des billets de ski offrant de 25 à 30% de rabais dans chacune des stations de ski du Québec. En vente en exclusivité chez Sports Experts au prix de 42,50$ plus taxes. Il permet de réserver en ligne sur la boutique maneige un billet de ski dans une des 75 stations de ski du Québec. À propos de l'Association des stations de ski du Québec et de l’industrieFondée en 1979, l’ASSQ est un organisme sans but lucratif regroupant l’ensemble des stations de ski au Québec. Sa mission est de promouvoir et de défendre les intérêts des stations, de favoriser le développement de la relève et de supporter l’industrie afin d’offrir aux skieurs et planchistes des expériences mémorables en montagne. Le ski alpin et la planche à neige sont pratiqués par environ 1,4 million de Québécois. 1 Il peut s’agir d’un cache-cou, cagoule ou autres vêtements bien ajustés couvrant le nez et la bouche. Ce vêtement doit être constitué d’au moins 2 couches de tissu à mailles serrées. Prévoir un 2e couvre-visage pour l’intérieur des chalets2 Le Ski Passe-Partout ne sera pas accepté au Massif de Charlevoix pour la saison 20-21

Lire la suite

Le Bloc Québécois marque l’histoire; OTTAWA SE PENCHERA SUR SA CONTRIBUTION AU DÉCLIN DU FRANÇAIS AU QUÉBEC ET LES FAÇONS DE CORRIGER LA SITUATION!

Le Bloc Québécois marque l’histoire; OTTAWA SE PENCHERA SUR SA CONTRIBUTION AU DÉCLIN DU FRANÇAIS AU QUÉBEC ET LES FAÇONS DE CORRIGER LA SITUATION!

La Loi sur les langues officielles a été adoptée, au Canada, il y a plus de cinquante ans, tandis que le quarantième anniversaire de la Charte de la langue française, au Québec, a été célébré il y déjà trois ans. Depuis, celle-ci a été largement charcutée par les tribunaux et la situation du français, on l’a vu, s’est considérablement détériorée. Aussi, le député de Montarville, M. Stéphane Bergeron, n’était pas peu fier de voir qu’une motion déposée au Comité des langues officielles par son collègue du Bloc Québécois,M. Mario Beaulieu, à l’effet d’examiner la détérioration du français au Québec, ainsi quel’impact de la politique linguistique fédérale sur la loi 101, avait été adoptée, le 25 novembredernier.Cette motion stipule notamment que le Comité entreprendra «une étude sur les mesures quele gouvernement du Canada peut prendre, tel qu’énoncé dans le discours du trône, pourassumer sa responsabilité de protéger et de promouvoir le français non seulement à l’extérieurdu Québec, mais également au Québec». Une telle étude devrait permettre de brosser unportrait objectif et détaillé de la situation du français et de l’anglais au Québec, ainsi que descommunautés francophones et acadiennes, et ce, à partir des principaux indicateurslinguistiques, notamment le français en tant que langue maternelle, principale langue parlée àla maison, les substitutions linguistiques, la principale langue de travail, etc.«Depuis 51 ans, Ottawa a ignoré les francophones au Québec en appuyant le démantèlementde la loi 101 et en favorisant l’anglicisation du Québec. Il est plus que temps de faire un réeldébat public et surtout, de passer à l’action le plus rapidement possible», a déclaré M.Beaulieu, porte-parole du Bloc Québécois en matière de Langues officielles, dans le cadre dudébat qui a cours à la Chambre des communes, depuis quelques jours, au sujet de ladétérioration de la situation du français au Québec.«Je me permets de citer notre célèbre chantre national Paul Piché, qui s’est prononcé dansles médias, ces derniers jours, au sujet du déclin de la langue française: ‘‘Si on ne réagit pas,si on ne se relève pas, il va arriver ce qui est arrivé à d’autres peuples’’… Voilà une phraselourde de sens! Il était grand temps que les choses bougent pour protéger notre culture etnotre identité; un précieux héritage que nous ont légué nos aïeux et que nous voulons aussitransmettre aux générations futures, qui pourront d’ailleurs en tirer pleinement profit, puisquela langue française sera celle qui connaîtra la croissance la plus importante à l’échelleinternationale au cours des prochaines décennies», de conclure Stéphane Bergeron

Lire la suite

Une deuxième édition réussie pour le marché public estival de Mont-Saint-Hilaire

Une deuxième édition réussie pour le marché public estival  de Mont-Saint-Hilaire

La Ville de Mont-Saint-Hilaire, en collaboration avec Marchés d’ici-Grandeur nature qui assurait la gestion du marché public, a dû revoir la formule de l’événement à l’été 2020 afin qu’elle réponde aux mesures édictées par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec. Malgré ces mesures liées à la pandémie, le marché public estival de Mont-Saint-Hilaire a connu un franc succès. Le mercredi, du 17 juin au 7 octobre, une vingtaine de productrices et de producteurs ont donné rendez-vous à la population hilairemontaise et des environs dans le stationnement du centre aquatique aux abords de l’hôtel de ville. En moyenne, un peu plus de 400 personnes franchissaient l’arche d’accueil du marché chaque semaine pour venir découvrir une abondance de produits frais et préparés de qualité. Fait intéressant à noter, c’est que plusieurs en étaient à leur première expérience cet été. Puisque les lieux et les pratiques de ventes et d’achats ont été adaptés afin de respecter les normes de distanciation physique et les règles d’hygiène strictes qui étaient en vigueur, l’expérience a été différente mais tout aussi agréable et enrichissante pour les adeptes du marché et les producteurs et les productrices l’été dernier. Tout le monde s’est toutefois prêté au jeu dans un souci d’assurer la santé et la sécurité des personnes présentes au marché, tout en pouvant profiter d’un service d’approvisionnement alimentaire essentiel en période de pandémie. Grâce au marché public, la population a pu poursuivre ses habitudes d’achat local, action essentielle pour faire rouler l’économie de proximité en ces moments plus difficiles. Après deux éditions réussies du marché, l’équipe de la Ville est motivée à poursuivre cette belle tradition. La troisième année de cet événement couru sera l’occasion d’affirmer la personnalité du marché. À l’image des attraits de Mont-Saint-Hilaire, le marché public saura développer encore davantage son caractère attrayant et unique. Ce faisant, la Ville demeurera à l’écoute des besoins des adeptes du marché et des producteurs et des productrices qui y prennent part, afin d’offrir une expérience intéressante pour tous et toutes. En 2020, un projet pilote de marché de Noël devait se concrétiser. Le projet a malheureusement dû être reporté compte tenu de l’évolution de la pandémie de COVID-19 qui sévit toujours en ce moment. Cette situation a de positif que la Ville disposera d’une période allongée pour élaborer la meilleure formule possible et pour faire le plein d’idées créatives. Le marché de Noël n’est que partie remise.Au cours des prochaines semaines, les citoyennes et les citoyens sont invités à compléter un sondage sur leur expérience au marché public en 2020. Le questionnaire est disponible en ligne au villemsh.ca, section Loisirs et culture, onglet Marché public. Les commentaires reçus permettront à la Ville d’adapter le projet à l’été 2021 afin qu’il réponde le plus possible aux besoins de la population.À propos de la Ville de Mont-Saint-HilaireMont-Saint-Hilaire est une ville de plus de 19 000 citoyens. Ville de nature, d’art et de patrimoine, elle est fière de ses valeurs de développement durable, qu’elle manifeste notamment en protégeant et en préservant ses milieux naturels. Mont-Saint-Hilaire est aussi un lieu incontournable de l’activité artistique et touristique de la Vallée-du-Richelieu et possède un riche patrimoine historique et culturel.

Lire la suite

Le Phare Saint-Hyacinthe et régions continu de donner des services à la population sous une forme adaptée

Le Phare Saint-Hyacinthe et régions  continu de donner des services à la population sous une forme adaptée

« Le Phare Saint-Hyacinthe et régions, qui a pour mission de soutenir l'entourage d'une personne qui souffre d'une problématique de santé mentale, continu de donner des services à la population sous une forme adaptée. En effet, nous sommes équipés de gants, masques, désinfectant à mains et visières, ce qui nous permet de donner nos services d'intervention psychosociale face-à-face, au besoin du client. Nos groupes de soutien et formations continuent de se donner sur la plateforme Zoom en visioconférence. Le thème du groupe de soutien de cette semaine, qui aura lieu le mercredi 9 décembre à 19h, est : « Regard bienveillant sur l’automne ». Si vous êtes intéressés à participer, veuillez-vous inscrire au courriel suivant: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. »

Lire la suite

CRÉONS LA MAGIE DES FÊTES BELOEIL PARTAGE LA MAGIE DES FÊTES AVEC SES CITOYENS

CRÉONS LA MAGIE DES FÊTES BELOEIL PARTAGE LA MAGIE DES FÊTES AVEC SES CITOYENS

Malgré la pandémie, la Ville de Beloeil tient à partager la joie et la magie de Noël et organise pour l’occasion plusieurs activités et concours.Deux concours de Noël!Beloeil organise deux concours de Noël à l’intention de ses citoyens :- Du 1er au 14 décembre, partagez-nous une photo en commentaire Facebook illustrant lamagie de Noël chez vous et courrez la chance de gagner un panier cadeau rempli deproduits d’artistes et d’artisans de Beloeil, d’une valeur de 500 $.- Jusqu’au 16 décembre, trois autres tirages sont organisés par la Bibliothèque, parmi tousceux qui auront bénéficié du prêt sans contact! À gagner : le nouveau livre de recettes À laplaque de Ricardo, ainsi que les jeux de société Une patate à vélo (0 à 6 ans) et Panache (7à 14 ans). Tous les détails seront insérés dans les sacs remis lors du prêt sans contact!Des activités thématiquesLa Ville de Beloeil organise aussi des activités thématiques pour les plus petits et les plus grands : - Du 1er décembre au 8 janvier, sortez bouger et cherchez les lutins qui ont envahi lesparcours Boomerang! Courez, marchez et prenez-vous en photos avec nos lutins!- Les 6 et 7 décembre, le père Noël vient vous visiter, dans le confort de votre foyer! Nousinvitons les familles de Beloeil à réserver leur case horaire dès maintenant pour unerencontre mémorable d’une durée de 3 minutes (réservation obligatoire).- Du 19 au 25 décembre, rejoignez-nous sur la page Facebook de la Ville de Beloeil pourvisionner le spectacle Noël avec toi par Kristine St-Pierre et Justin Lacroix, qui proposerontdes titres originaux de Noël sur des airs modernes. Un spectacle enjoué et touchant, parfaitpour apprécier l’hiver et célébrer la bonté du temps des fêtes avec ceux qu’on aime.La programmation complète et une boîte à outils de NoëlLa programmation complète des activités du temps de Fêtes organisées par la Ville de Beloeil estdisponible sur notre site Web au beloeil.ca/noel. Vous trouverez aussi sur cette page une boîte àoutils contenant des suggestions d’activité à faire en famille, de bonnes actions à réaliser en cettepériode si importante, ainsi qu’une liste d’organismes qui pourraient avoir besoin de votre aidecette année.Plus que jamais, propageons ensemble la joie et la magie de Noël, nous en avons tous bien besoin.

Lire la suite

STATIONNEMENT DE NUIT EN PÉRIODE HIVERNALE Stationnement permis lorsqu’aucune opération de déneigement n’est prévue ainsi que certaines nuits du temps des fêtes

STATIONNEMENT DE NUIT EN PÉRIODE HIVERNALE Stationnement permis lorsqu’aucune opération de déneigement n’est prévue ainsi que certaines nuits du temps des fêtes

Pour une deuxième année, du 1er décembre au 31 mars, les résidants de Saint-Basile-le-Grand pourront stationner leur véhicule sur la voie publique pendant la nuit lorsqu’aucune opération de déneigement n’est prévue. À titre de nouveauté pour la saison 2020-2021, le conseil municipal a adopté une modification au règlement afin de permettre également le stationnement dans les nuits du 24 au 25 et du 25 au 26 décembre, de même que dans les nuits du 31 décembre au 1er janvier et du 1er au 2 janvier. Rappelons que la réglementation interdit, sauf pour les situations mentionnées précédemment, le stationnement sur rue entre 2 h et 7 h du 1er décembre au 31 mars chaque année.   Pour s’informer • Info-déneigement Il est de la responsabilité des citoyens de vérifier si le stationnement est permis ou non en utilisant les différents outils de communication mis à leur disposition. L’information est mise à jour quotidiennement par la Municipalité, à compter de 17 h. Le citoyen peut donc facilement s’informer en utilisant l’une des trois voies de communication suivantes :   · en s’abonnant aux avis « Stationnement de nuit en période hivernale » de la plateforme bciti de la Ville de Saint-Basile-le-Grand (les abonnés peuvent recevoir leurs avis par courriel, par texto ou par notification, selon leurs préférences); · en visitant le villesblg.ca/deneigement; · en composant le 450 461-8000, option 8.   Plateforme bciti Pour s’inscrire, il suffit de se rendre sur la plateforme Web au saint-basile-le-grand.b-citi.com ou de télécharger l’application mobile (disponible gratuitement sur iOS et Android) à partir d’un appareil électronique, puis cliquer sur « Créer un compte ». Les utilisateurs peuvent ensuite choisir leurs options de notification dans la section « Avis » en cochant la catégorie « Stationnement de nuit en période hivernale ». Il est important de valider ses coordonnées afin de pouvoir activer l’envoi de notifications. En quoi consiste une opération de déneigement? Selon les conditions de la chaussée ou de la météo, la Municipalité peut procéder à l’enlèvement ou au déplacement de la neige, ainsi qu’au déglaçage et à l’épandage d’abrasifs ou de fondants. Ces opérations peuvent avoir lieu même par beau temps. Lors d’une opération de déneigement, l’interdiction de stationner prévue à la réglementation s’applique. Au besoin, il est possible d’utiliser l’un des stationnements publics du territoire. La liste des emplacements est détaillée à la carte interactive du site Web, accessible depuis la page d’accueil. Infractions Stationner son véhicule sur le chemin public lors des périodes interdites est passible d’une amende de 50 $ à laquelle des frais de cour ainsi que des frais de remorquage sont ajoutés. Remorquage d’un véhicule Les agents de sécurité mandatés par la Ville ainsi que les policiers ont le pouvoir de donner des constats d’infraction et de procéder au remorquage de tout véhicule nuisant aux opérations de déneigement, et ce, aux frais du propriétaire. Les véhicules seront remorqués dans l’un des deux stationnements publics désignés, d’où ils pourront être récupérés en tout temps. · Remorquages effectués au NORD de la route 116Parc des Trinitaires (face à l’école de la Mosaïque) · Remorquages effectués au SUD de la route 116Aréna Jean-Rougeau (près du terrain de baseball) Exceptions Il est à noter que les levées d’interdiction ne s’appliquent pas aux endroits où il y a de l’affichage permanent interdisant le stationnement ou de la signalisation temporaire annonçant la tenue d’une opération de déneigement ponctuelle, comme lors du soufflement de la neige. Sur les rues Roland-Chagnon et Daragon (du côté sud, entre l’îlot de virage et l’intersection de la montée Robert), le stationnement est autorisé en tout temps, comme indiqué à la signalisation sur place. Les citoyens souhaitant stationner leur véhicule aux endroits désignés dans ces rues n’ont donc pas à vérifier si une levée d’interdiction est en cours

Lire la suite

SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 DÉCEMBRE Rencontre tenue à huis clos et diffusée en différé

SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 DÉCEMBRE  Rencontre tenue à huis clos et diffusée en différé

La Ville de Saint-Basile-le-Grand tient à informer ses citoyens qu’à titre de mesure visant à prévenir la propagation de la COVID-19 et conformément aux directives gouvernementales, la séance ordinaire du conseil municipal du 7 décembre prochain se tiendra à nouveau à huis clos. Dans cette perspective, les membres du conseil participeront à cette rencontre par visioconférence dans le but d’éviter au maximum les contacts entre les individus et de respecter les mesures sanitaires mises en place. NE MANQUEZ PAS LA PROCHAINE DIFFUSION La séance ordinaire sera diffusée en différé sur la chaîne YouTube de la Ville le 7 décembre à compter de 19 h 30. Toutefois, en raison de certaines contraintes techniques, la vidéo pourrait être déposée avec un léger retard sur la plateforme. Vous pourrez accéder à l’enregistrement en vous rendant au villesblg.ca/seances. FAITES-NOUS PARVENIR VOS QUESTIONS, LA PAROLE EST À VOUS! Première période de questions : questions relatives à la vie municipale Toute personne ayant des questions relatives à la vie municipale et désirant les poser dans le cadre de la séance ordinaire est invitée à les soumettre au Service du greffe en remplissant le formulaire en ligne disponible au villesblg.ca/seances avant le lundi 30 novembre, 23 h 55. Les questions seront transmises au conseil municipal et les membres y répondront au début de la séance. Si un très grand nombre de questions est reçu, il est possible que des réponses soient données seulement lors d’une séance subséquente. Deuxième période de questions : questions relatives au contenu de la séance Aussi, les citoyens qui auront des questions portant sur le contenu de la séance, après l’avoir visionnée, pourront les faire parvenir via le formulaire en ligne conçu à cet effet. Les membres du conseil municipal s’assureront d’y répondre au début d’une séance subséquente. Projet d’ordre du jour Le projet d’ordre du jour de la séance sera disponible sur le site Web municipal le vendredi 4 décembre.

Lire la suite

Baromètre des affairesMD : la période des Fêtes s’annonce morose pour les PME cette année

 Baromètre des affairesMD : la période des Fêtes s’annonce  morose pour les PME cette année

Alors que le temps des Fêtes est à nos portes, la confiance des propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME) est toujours au neutre. Au Canada, l’indice de confiance du Baromètre des affairesMD de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a augmenté d’environ 2 points (55,7*) en novembre, mais il demeure très en dessous des niveaux relevés cet été. Les perspectives des PME sur trois mois sont aussi nettement plus faibles (35,2). « Les propriétaires d’entreprise ne peuvent pas se permettre en ce moment de se projeter et de faire des plans à long terme, surtout dans les régions où de nouvelles restrictions gouvernementales sont en vigueur. Les PME canadiennes ne fonctionnent toujours qu’à 70 % de leur capacité en moyenne, et cela ne s’est pas du tout amélioré depuis cet été », signale François Vincent, vice-président Québec à la FCEI. Quant aux plans d’embauche, ils sont en grande partie inchangés : 24 % des répondants envisagent de réduire leurs effectifs à temps plein au cours des trois prochains mois, contre seulement 11 % qui envisagent de recruter. D’une manière générale, ils sont 27 % à estimer que leurs affaires vont mal et 30 % à penser le contraire. Résultats provinciaux : le Québec et l’Île-du-Prince-Édouard restent à la traîne Les deux provinces les plus moroses ce mois-ci sont l’Île-du-Prince-Édouard (42,0) et le Québec (44,3). Suivent Terre-Neuve-et-Labrador et l’Alberta, à 46,6 et 48,9, respectivement. La Colombie-Britannique (62,0), l’Ontario (60,3) et la Saskatchewan (59,0) affichent les plus hauts niveaux d’optimisme, et au New Brunswick (52,3), au Manitoba (52,7) et en Nouvelle-Écosse (57,4), l’indice se situe à quelques points de la moyenne nationale. Lorsque l’indice varie entre 65 et 70, cela signifie normalement que l’économie tourne à plein régime. Résultats sectoriels : le secteur de l’hébergement/la restauration est le plus pessimiste de tous Les entreprises du secteur de l’hébergement/la restauration sont les moins optimistes (48,6) ce mois-ci. Leur taux d’utilisation des capacités (50,4 %) est très en deçà de la moyenne de tous les secteurs et dépasse de peu celui du secteur des arts et loisirs (42,1 %). Le niveau de confiance est le plus élevé dans les secteurs des services de santé (60,8) et des services professionnels (60,1). Lisez le Baromètre des affairesMD de novembre. Les résultats de novembre 2020 s’appuient sur 984 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. *Les données se fondent sur les réponses reçues du 2 au 16 novembre. Les résultats sont exacts à +/- 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20. À propos de la FCEILa FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

Lire la suite

Les 12 indispensables d’une trousse d’urgence hivernale pour la voiture

Les 12 indispensables d’une trousse d’urgence hivernale pour la voiture

Chaque véhicule devrait être équipé d’une trousse de secours regroupant le nécessaire pour se débrouiller en cas d’imprévus. Nos hivers québécois nécessitent toutefois d’y inclure quelques éléments pour être bien préparés. Petit ajout cette année : le masque ! Pour rouler l’esprit tranquille, consultez notre guide de survie hivernale et nos 12 indispensables pour une trousse hivernale d’urgence bien garnie. Un balai à neige et un grattoirIl existe une grande variété de modèles, alors prenez le temps de choisir celui qui vous convient le mieux. Assurez-vous qu’une extrémité du balai est munie d’un grattoir et que ses poils ne risquent pas d’abîmer la peinture de votre véhicule. Une pelleCet instrument vous sera fort utile si vous vous enlisez dans la neige. Optez pour une pelle compacte qui n’encombrera pas le coffre de la voiture. Les modèles rétractables conviennent parfaitement. Une lampe de pocheElle doit être dotée d’un faisceau large offrant différentes intensités d’éclairage. Veillez à changer régulièrement les batteries ou à vous procurer un modèle avec piles rechargeables. Certaines lampes disposent même d’un très pratique port USB. Une couverture et des vêtements chaudsLa couverture doit être étanche, à l’épreuve du vent et dotée d’une surface aluminée conçue pour réfléchir la chaleur corporelle. En cas de panne, elle vous gardera au chaud en attendant l’arrivée de l’assistance routière de CAA-Québec. Sinon, une couverture en laine polaire peut aussi faire l’affaire mais vous protégera moins du vent. Ayez aussi des gants, une tuque et un foulard de rechange sous la main. Un sac d’abrasif et des plaques d’adhérenceLa litière non agglomérante et le sable sont très efficaces pour vaincre les plaques de glace et la neige qui peuvent gêner les déplacements de la voiture. Évitez de déposer un sac de sel dans votre coffre: il pourrait provoquer de la rouille. Encore mieux : les dispositifs d’adhérence («traction aids») aideront à dégager votre véhicule enlisé dans la neige ou immobilisé sur une plaque de glace. Un chiffon ou un rouleau de papier essuie-toutIl sera fort apprécié pour éponger toute fuite liquide ou pour garder les mains propres lors d’un changement de pneu imprévu. Des câbles de survoltage et des plaques d'adhérenceEn période de grand froid, les câbles de démarrage pourraient s’avérer très utiles si la batterie de votre voiture est à plat. Des tapis d’hiverDotés de rainures profondes spécialement conçues pour recueillir l’eau, la neige et le sel, les modèles d’hiver sont faits d’un matériel résistant au froid qui ne craque pas lorsque le mercure chute. Du liquide lave-glacePour affronter le cocktail météo hivernal, ne partez pas sans une réserve de liquide lave-glace enrichi d’un produit antigel pouvant supporter des températures allant jusqu’à – 40 °Celsius. Des collations sèchesEn cas de panne, vous devrez peut-être patienter de longues heures avant l’arrivée des secours. Gardez des aliments non périssables dans la voiture. Les barres tendres sont un excellent choix. De l’eauOptez pour des bouteilles réutilisables en silicone qui sont plus écologiques et n’éclateront pas sous l’effet du froid. Remplissez-les d’eau fraîche avant le départ. Une trousse d’urgenceIl existe sur le marché des trousses de dépannage contenant tout le nécessaire pour se débrouiller en cas de pépin routier. Pour vous simplifier la vie, choisissez un modèle qui renferme également une trousse de premiers soins

Lire la suite

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx