• Retrouvez-nous sur

    Facebook

  • Votre bulletin d’informations

    Le Régional

    Journaliste: David Daigle
    Chronique culturel et communautaire: Marylin Marcil

    • Lundi :  8h00 et 20h00
    • Mercredi: 20h00
    • Samedi: 9h00 et 17h00
    • Dimanche: 8h00 et 18h30
  • Un magazine qui traite de la vie culturelle et communautaire de la Vallée-du-Richelieu.

    Dans la Vallée

    Animation: Évelyne Latreille
    Chronique: Marguerite Fradette

    • Lundi    08h00 et 13h00
    • Mardi 17h30
    • Mercredi  21h00
    • Vendredi  17h30
    • Samedi 16h00
    • Dimanche  18h00
  • Vallée des Arts vous fera découvrir des artistes en arts visuels.

    Vallée des Arts

    Animatrice: Gaëtane Voyer

    • Lundi  13h30 et 19h30
    • Mercredi 21h30
    • Jeudi 09h00
    • Samedi 16h30
    • Dimanche 18h30
  • Zone Agricole vous fera visiter 15 agriculteurs de la Vallée-du-Richelieu.

    Zone agricole

    Animatrice : Michèle Poitras

    • Mardi: 18h00  
    • Samedi : 13h00
  • Le Régional express

    Démolition de la Chocolaterie du Vieux Beloeil
    Reportage de Claudia C. Cantin 

Pas d'éléments trouvés.

Cette semaine

Vie municipale 29 juin

Vie municipale 29 juin

Séance ordinaire du Conseil de Ville de Beloeil - 22 juin 2020

Lire la suite

Dans la Vallée semaine semaine du 29 juin

Dans la Vallée semaine semaine du 29 juin

Annie Houle, Société d'horticulture St-Marc-sur-Richelieu Debby Favreau, Maison de la famille Beloeil Patrick Thibert, CABVR Lundi : 08h00 et 13h00 Mardi: 17h30 Mercredi : 21h00 Vendredi : 17h30 Samedi: 16h00 Dimanche: 18h00 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: Évelyne LatreilleChronique culturelle: Marguerite FradetteRéalisation: Robert Laplante

Lire la suite

Vallée des arts semaine 29 juin

Vallée des arts semaine 29 juin

Cette semaine, Gaetane Voyer reçoit : Pierrette Voghel, artiste peintre. Depuis toujours, le désir de créer est profondément ancré en elle. Peindre est une nécessité qui lui permet de retourner à son essence. Au fil du temps, sa passion est devenue la mission de créer et partager la beauté artistique Lundi : 13h30 et 19h30 Mercredi : 21h30 Jeudi: 09h00 Samedi : 16h30 Dimanche: 18h30 Durée: 30 minutes En vidéo sur demande Animation: Gaëtane VoyerRéalisation: André Chapleau

Lire la suite

Zone Agricole semaine 29 juin

Zone Agricole semaine 29 juin

François Tanguay est un passionné de la terre et de ce que celle-ci a à nous offrir. Son jardin de plus de sept hectares, situé à Saint-Antoine-sur-Richelieu, est un jardin biologique dans lequel il prend le temps de faire pousser ses légumes au fil des saisons afin de remplir les paniers des familles de la région. «La mission des jardins du petit Tremble est de produire et distribuer une alimentation saine, savoureuse, et par-dessus-tout, abordable, locale et disponible à tous». Découvrez François Tanguay, maraîcher de famille, dans cet épisode Mardi : 18h00  Samedi : 13h00 Durée: 30 minutes Animation: Michèle PoitrasRéalisation: Robert Laplante Vidéo sur demande

Lire la suite

Devenez membre

Nous vous invitons à adhérer à TVR9 dès maintenant. Le membership est fondamental pour notre organisation. En adhérant à la TVR9, vous manifestez le désir de conserver votre télévision locale.

Nos dernières émissions

Horaire de nos émissions

  • Lundi

    • 08h00: Dans la vallée
    • 13h00: Dans la vallée
    • 13h30: Vallée des arts
    • 19h30: Vallée des arts
    • 23h00 Vie municipale
  • Mardi

    • 17h30: Dans la vallée
    • 18h00: Zone agricole
  • Mercredi

     

    • 21h00 Dans la vallée
    • 21h30 Vallée des arts
  • Jeudi

    • 09h00 Vallée des arts
  • Vendredi

    • 17h30 Dans la vallée
  • Samedi

    • 13h00: Zone agricole
    • 16h00 : Dans la vallée
    • 16h30 : Vallée des arts
  • Dimanche

     

    • 16h00: Vie municipale
    • 18h00: Dans la vallée
    • 18h30: Vallée des arts

Nos derniers communiqués

FÊTE NATIONALE DU QUÉBEC À SAINT-BASILE-LE-GRAND : UN SUCCÈS SUR TOUTE LA LIGNE!

FÊTE NATIONALE DU QUÉBEC À SAINT-BASILE-LE-GRAND : UN SUCCÈS SUR TOUTE LA LIGNE!

Les célébrations de la fête nationale organisées par la Ville de Saint-Basile-le-Grand, l’une des rares municipalités de la région a avoir souligné le 24 juin de façon concrète malgré la pandémie, ont été couronnées de succès! Ce sont des centaines de citoyens, petits et grands, visages souriants et drapeaux du Québec à la main, qui ont salué le passage du défilé. La population avait visiblement le cœur à la fête, alors que sur les trois parcours couvrant l’équivalent de 11 kilomètres, les gens sortaient de chez eux en grand nombre pour voir passer le cortège festif, saluer les personnages, chanter et danser avec eux! Certains avaient installé tables et chaises devant leur maison pour passer une partie de la soirée entre voisins, d’autres avaient sorti tambours, trompettes, chapeaux et drapeaux pour afficher leur fierté et prendre part à la fête! En raison de la pandémie, les festivités habituelles ont dues être annulées partout au Québec. Toutefois, le personnel du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire s’est retroussé les manches pour offrir une alternative à la population. « La fête nationale est l’occasion de démontrer notre fierté d’être Québécois, de faire partie de cette grande famille culturelle. Cette année, c’était aussi une façon de montrer notre fierté d’être solidaires, de souligner tout le travail accompli jusqu’à maintenant pour faire face à la pandémie. Nous avons constaté au cours des derniers mois un élan de solidarité inégalé et nos citoyens méritaient qu’on leur offre quelque chose en retour. C’était notre façon de les remercier pour leur compréhension et leur patience, et pour souligner la mise en application rigoureuse des mesures sanitaires » s’est exprimé le maire, Yves Lessard. Mentionnons en outre que monsieur le maire a donné le coup d’envoi à la journée en assistant à la traditionnelle messe en plein air, à la place des Générations située devant l’église, où de nombreux citoyens étaient présents. Un toast à la santé des Québécois À 18 h, tout juste avant le défilé, la Ville avait invité le public sur sa chaîne YouTube pour la présentation d’une courte vidéo où le conseil municipal offrait ses vœux à la population, de même que les personnalités grandbasiloises Dave Morissette, Gabriella et André Lejeune, le député provincial et ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, ainsi que le député fédéral, Stéphane Bergeron. Les auteurs-compositeurs-interprètes Richard Grenier et Alexandre Légaré, également de Saint-Basile-le-Grand, y ont aussi participé. Il est encore possible pour les personnes qui auraient manqué le toast de visionner la capsule vidéo. Pour y accéder rapidement, rendez-vous au villesblg.ca/fete-nationale. Merci aux Grandbasiloises et Grandbasilois La Ville remercie tous les citoyens qui ont pris part aux célébrations et qui démontrent une fois de plus à quel point Saint-Basile-le-Grand a toujours le cœur à la fête!

Lire la suite

RÉVISION DU SCHÉMA D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RÉVISION DU SCHÉMA D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

La MRC de La Vallée-du-Richelieu (MRCVR) publie le Portraitsynthèse qui présente les faits saillants des caractéristiques socioéconomiques, économiques et de l’occupation du territoire, qui définissent la MRCVR. Phase préparatoire de la révision du Schéma d’aménagement et de développement durable (SADD), ce Portrait-synthèse du territoire permet de faire un bilan, d’établir des constats et de construire le futur en se basant sur les forces et les faiblesses qui s’en dégagent. Le Portrait-synthèse estdisponible sur le site Web de la MRCVR au www.mrcvr.ca/revision-SADD. « Nous entamons une phase très importante de notre développement avec la révision du Schéma d’aménagement et de développement durable. Ayant en main ce Portrait-synthèse, nous sommes bien outillés pour les prochaines étapes, dont une démarche consultative au cours de laquelle nous inviterons la population et des groupes d’intérêt à y participer », a précisé la mairesse de la ville de Beloeil et préfète de la MRCVR, madame Diane Lavoie.Le Portrait-synthèse constitue l’amorce de la révision du SADD de 3e génération de la MRCVR. Le SADD est un outil de planification, dont le contenu est prescrit par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, et auquel les municipalités et les villes qui composent la MRCVR doivent se conformer par l’adoption de plans et de règlements d’urbanisme de concordance. Ce portrait a également été un des piliers de l’élaboration de la Planification stratégique 2020-2025 de la MRCVR, adoptée en juin 2019, et contribue à mettre en application les orientations de cette Planification.PROCHAINES ÉTAPES DE LA RÉVISION DU SADD DE 3E GÉNÉRATIONLe Schéma d’aménagement et de développement durable (SADD) est un outil de première ligne en matière d’aménagement du territoire qui a un impact réel sur les citoyen(ne)s et sur l’occupation de leur territoire. Les enjeux et les objectifs qui en découleront guideront le développement régional et intermunicipal pour les années à venir. Son processus d’élaboration se doit donc d’être un exercice démocratique qui tient compte des orientations gouvernementales en matière d’aménagement du territoire. La révision se fera dans un esprit de concertation avec la population, les municipalités partenaires et divers intervenants locaux. La planification pour les secteurs compris sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) doit également se faire en conformité avec lePlan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD). L’élaboration du SADD comprend les étapes suivantes :• dresser le portrait du territoire dans un bilan;• déterminer les tendances et les perspectives en matière d’aménagement;• cibler les enjeux régionaux et interrégionaux;• cerner les principaux objets de la révision du Schéma;• définir un concept d’aménagement;• réviser les limites des grandes affectations ainsi que les fonctions et usages qui en découlent;• concevoir le nouveau cadre normatif.

Lire la suite

Centraide Richelieu-Yamaska verse 550 000 $ provenant du Fonds d’urgence d’appui communautaire du gouvernement du Canada

Centraide Richelieu-Yamaska verse 550 000 $ provenant du Fonds d’urgence d’appui communautaire du gouvernement du Canada

Centraide Richelieu-Yamaska (R-Y) a reçu 33 demandes des organismes du territoire à la suite de la mise en place du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC), subventionné par le gouvernement fédéral. La première portion des allocations, qui s’élève au montant de 550 000 $, a été versée le 15 juin dernier. L’investissement de 350 M $ par Le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire, qui a été annoncé par le gouvernement du Canada en début juin, est administré par les Centraide, les Fondations communautaires du Canada et la Croix-Rouge canadienne. Cette aide vise à renforcer la capacité des organismes communautaires à répondre aux besoins urgents des personnes et des familles vulnérables qui sont touchées par la COVID-19. « Nous sommes heureux d’annoncer qu’un premier montant de 550 000 $ a été versé aux organismes et que nous prévoyons redistribuer près de 1 M $ d’ici le 31 juillet. Les allocations que reçoivent ceux-ci, couvrent la période du 15 juin 2020 au 31 mars 2021. Les demandes sont toujours admises et seront évaluées selon les critères établis par le gouvernement fédéral. Le formulaire, que nous avons simplifié, se retrouve sur le site Web de Centraide R-Y », précise le directeur général de Centraide R-Y, Louis Héroux. « Les organismes de bienfaisance et sans but lucratif sont toujours là pour vous aider, quand vous en avez besoin. La pandémie de COVID-19 crée de réels défis pour ces importants organismes. Grâce à l’annonce faite aujourd’hui, le gouvernement du Canada sera là pour eux pour qu’ils puissent continuer d’être là pour les Canadiens. » – L’honorable Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social. Voici la liste des organismes qui ont fait une demande sur le territoire Richelieu-Yamaska :ACEF Montérégie-est, Auberge sous mon toit, Centre d'action bénévole aux 4 vents, Centre d'action bénévole de Granby, Centre d'Entraide Maskoutain, Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe, Centre de pédiatrie sociale de la Haute-Yamaska, Centre psychosocial Richelieu-Yamaska, Comptoir-Partage La Mie de Saint-Hyacinthe, Contact Richelieu-Yamaska, Éducation des adultes en français de base (ÉDA), Entraide pour hommes Vallée-du-Richelieu Longueuil, Groupe d'Entraide l'Arrêt-Court, Sorel-Tracy, Groupe d'entraide Sorel-Tracy, L'Ardoise, groupe populaire en alphabétisation, La Collective Par et Pour Elle, La Maison des Familles de Granby et région, La Maison le Passeur, La Moisson Maskoutaine, Le Passant, Le Sac à mots, Maison des jeunes des Quatre Fenêtres, Maison des Jeunes Le Trait d'Union, Mouvement Action Loisirs Inc, Association des parents des enfants handicapés Richelieu-Val-Maska (APEH RVM), Association des personnes handicapées physiques de Brome-Missisquoi (APHPBM), Association locale des personnes handicapées de Chamby et la région – ALPHA, Parrainage civique de la Vallée-du-Richelieu, Parrainage civique des MRC d'Acton et des Maskoutains, Sclérose en plaques Haute-Yamaska – Richelieu, Société Alzheiner Granby et région inc, Solidarité Ethnique Régionale de la Yamaska (SERY). Au sujet de CentraideAu Québec, Centraide est présent dans 18 régions et reçoit l’appui d’entreprises, d’institutions privées, publiques et parapubliques et de grandes organisations syndicales. Les fonds recueillis sont investis localement pour briser le cycle de la pauvreté et de l’exclusion sociale. Pour avoir plus d’information sur notre Centraide ou pour faire un don, visitez le www.centraidery.org

Lire la suite

Les députés bloquistes de la région annoncent que quatre étudiants travailleront sur le Richelieu cet été

Les députés bloquistes de la région annoncent que quatre étudiants travailleront sur le Richelieu cet été

Le député de Beloeil-Chambly et chef du Bloc Québécois, YvesFrançois Blanchet ainsi que le député de Pierre-Boucher—Les-Patriote—Verchères et responsable du dossier de la rivière Richelieu, Xavier Barsalou-Duval, accompagnés des députés Stéphane Bergeron (Montarville), Christine Normandin (Saint-Jean) et Louis Plamondon (Bécancour— Nicolet—Saurel), étaient heureux d’annoncer l’attribution de quatre emplois d’été pour travailler sur la rivière.« Malgré des ratés causés par une certaine improvisation au gouvernement, le programme offrantdes emplois étudiants en été aura permis de soutenir des initiatives en faveur de la rivière Richelieu. Cet effort s’ajoute aux activités d’un groupe de travail régional piloté par Xavier Barsalou-Duval qui aborde les enjeux à court et long termes du Richelieu pour le protéger et le mettre en valeur », a déclaré Yves-François Blanchet.Le financement pour les quatre emplois d’été a été accordé au Comité de concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR) par le programme Emplois d’été Canada.Les députés bloquistes étaient par ailleurs en visite au COVABAR ce lundi pour en faire l’annonce.« Le Bloc Québécois est un allié de tous ceux qui veulent protéger ce joyau naturel qu’est leRichelieu. L’atténuation des conséquences des activités humaines et la préservation de l’écosystème du Richelieu sont au centre de mon action depuis mon premier mandat. J’ai toujours été au front pour le Richelieu et j’entends continuer à l’être », ajoute Xavier Barsalou-Duval.Ces employés auront notamment pour tâche la sensibilisation des plaisanciers et des pêcheurs surla réglementation à respecter afin d’assurer le succès reproductif des espèces de poisson en périldans la rivière Richelieu. Des projets de sensibilisation des producteurs agricoles, de caractérisation en milieu naturel, ainsi que de stabilisation de berges par des techniques de génie végétal et de plantation en bande riveraine seront aussi menés.« Ces ressources supplémentaires seront très utiles à l’équipe du COVABAR. Il s’agit définitivementd’un coup de pouce bien apprécié. Inutile de vous dire qu’ils ne manqueront certainement pas detravail ! », affirme Hubert Chamberland, président du COVABAR.En terminant, rappelons que le bureau du député Barsalou-Duval a déposé en 2019, en collaboration avec l’Association des riverains et amis du Richelieu et au nom des municipalités visées, une demande de restriction de vitesse au Bureau de la sécurité nautique. Cette restriction s’appliquerait sur les sections de la rivière couvrant le territoire de Saint-Marc, Saint-Charles, SaintAntoine et Saint-Denis-sur-Richelieu. Actuellement, l’analyse de la demande a été effectuée et ses conclusions transmises à Transport Canada. Une publication à cet effet pourrait avoir lieu dans la Gazette du Canada à l’automne 2020 ou au printemps 2021

Lire la suite

TRAVAUX DE RÉFECTION DE PUISARDS ET REGARDS D’ÉGOUTS Entraves à la circulation

TRAVAUX DE RÉFECTION DE PUISARDS ET REGARDS D’ÉGOUTS Entraves à la circulation

La Ville de Saint-Basile-le-Grand informe la population qu’elleprocédera à des travaux de réfection de puisards et de regards d’égouts situés sur la rue Principale auxintersections des rues Saint-Jean, Olier et Préfontaine. Ces travaux seront réalisés entre le 30 juin et le10 juillet prochain, le tout selon les conditions météorologiques.Aucune entrave majeure à la circulation n’est prévue durant ces travaux. Toutefois, selon la nature desinterventions, les travaux occasionneront des entraves mineures et la circulation serait alors assurée parla présence de signaleurs ou les citoyens devront utiliser un chemin de détour.La Ville vous remercie de respecter la signalisation et de faire preuve de prudence aux abords de la zonede chantier afin d’assurer la sécurité de tous

Lire la suite

DES MUSÉES OFFRENT UNE VISITE GRATUITE POUR LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE LA SANTÉ

DES MUSÉES OFFRENT UNE VISITE GRATUITE POUR LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE LA SANTÉ

Afin de célébrer la réouverture des Musées et pour remercier les travailleuses et les travailleurs de la santé, l’équipe de La Maison amérindienne et du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire a décidé de se joindre à un groupe de 23 musées à travers le Québec qui souhaite offrir un accès gratuit à leurs institutions les samedi 4 et dimanche 5 juillet prochains. Au cours du mois de juin, les musées ont recommencé à accueiller des premiers visiteurs depuis leur fermeture il y a près de quatre mois. Dans l’ensemble des institutions muséales du Québec, l’expérience des visiteurs a été entièrement revue et adaptée afin d’assurer leur sécurité. Des parcours à sens unique et toute une panoplie de mesures visant à assurer la sécurité sanitaire et à bonifier la médiation des œuvres seront au rendez-vous pour que tout se déroule de manière agréable. Lors de leur visite, les travailleuses et les travailleurs de la santé pourront découvrir un très grand nombre d’expositions et projets aux quatre coins du Québec. Ensemble, ces musées présentent plusieurs centaines d’artistes historiques et contemporains. À La Maison amérindienne, en plus de l’exposition permanente De l’eau à la bouche, sur la tradition amérindienne de l’érable et Le Salon Riopelle qui présente des œuvres de l’artiste Jean-Paul Riopelle inspiré des peuples autochtones, ils pourront visiter l’exposition Territoire – notre héritage, un hommage à deux décennies ancrées sur un territoire millénaire à mieux faire connaître les savoirs et savoir-faire autochtones. Au Musée des beaux-arts, l’exposition temporaire Le Nid du sculpteur autodidacte Jean-Louis Slezak sera accessible tout comme l’exposition permanente. « Nous avons vraiment très hâte d’accueillir le personnel de la santé au Musée. Depuis quatre mois déjà, ces gens vivent une période excessivement difficile. Il nous est apparu très naturel d’essayer, à notre tour, de faire un geste à leur égard. J’espère que les trésors culturels du Musée leur offriront l’occasion de prendre une pause et de penser notre société autrement, loin des urgences médicales et des complexités du système de santé », a déclaré Jean-François Bélisle, directeur général et conservateur en chef du Musée d’art de Joliette. Ensemble, les 23 musées participant à cette initiative souhaitent poser un geste fort et solidaire envers la communauté médicale du Québec. Les musées participants sont les suivants : le Centre Phi, l’Église St. James, l’Espace Pauline-Julien, la Maison amérindienne, le Manoir Boucher de Niverville, le Musée Beaulne, le Musée Boréalis, le Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul, le Musée d'art contemporain de Montréal, le Musée d’art contemporain des Laurentides, le Musée d'art de Joliette, le Musée de la civilisation, le Musée de la Gaspésie, le Musée de l'ingéniosité J. Armand Bombardier, le Musée d'histoire de Sherbrooke, le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, le Musée des cultures du monde, le Musée des Ursulines, le Musée Laurier L.H.N. / Musée Hôtel des Postes, le Musée National de la Photographie Desjardins, le Musée Pierre-Boucher et le Musée régional de Rimouski. NOUVELLES MESURES SANITAIRESDepuis la réouverture de La Maison amérindienne et du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, l’équipe s’assure que les normes sanitaires établies par les autorités de santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) sont entièrement respectées. Ces normes sanitaires forcent les Musées de Mont-Saint-Hilaire à ne pas reprendre immédiatement les activités de médiation en groupe.

Lire la suite

BAISSE DU TAUX DE TAXE SCOLAIRE AU CSSP POUR L’ANNÉE 2020-2021

BAISSE DU TAUX DE TAXE SCOLAIRE AU CSSP POUR L’ANNÉE 2020-2021

Afin de donner une plus grande marge de manoeuvre financière aux particuliers et aux entreprises dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, le Gouvernement du Québec a pris la décision de devancer au 1er juillet 2020 l’instauration du taux unique de taxation scolaire applicable à l’ensemble des centres de services scolaires du Québec.Pour les contribuables du Centre de services scolaire des Patriotes (CSSP), les effets sur le compte de taxes pour l'année 2020-2021 sont les suivants : Une exemption pour les premiers 25 000 $ de valeur de l’immeuble. Un taux unique de taxation scolaire applicable dans l’ensemble du Québec pour 2020-2021, fixé à 0,10540 $ par 100 $ d’évaluation, représentant une baisse de 0,04675 $ par rapport à l’année précédente.Bien que le taux soit inférieur à l’an dernier, il est possible que certains comptes de taxes augmentent, et ce, en raison de l’augmentation de la valeur des immeubles. Les propriétaires recevront leur compte de taxe scolaire à compter du 2 juillet 2020. La période couverte par ce compte de taxes correspond à une année scolaire qui débute le 1er juillet pour se terminer le 30 juin de l’année suivante.Il est possible de faire le paiement en deux versements, à condition que le compte de taxes soit égal ou supérieur à 300 $. Les dates de versements sont le 10 août et le 2 novembre 2020. Pour plus de détails sur la taxe scolaire et sur les réalisations des écoles publiques du CSSP, visitez csp.ca. Le Centre de services scolaire des Patriotes assure des services éducatifs à la population de 21 municipalités situées en Montérégie en outillant et soutenant un réseau de 69 écoles et centres de formation accueillant 34 717 élèves.

Lire la suite

Nouveau coup dur pour les PME : les versements reportés de TPS/TVH et TVQ sont dus demain, le loyer mercredi

Nouveau coup dur pour les PME : les versements reportés de  TPS/TVH et TVQ sont dus demain, le loyer mercredi

Les versements de TPS/TVH et TVQ qui avaient été reportés au 30 juin seront exigibles demain. La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) rappelle que de nombreux propriétaires de PME sont dans l’incapacité de payer la totalité des montants dus et craignent que des pénalités et des intérêts coûteux s’accumulent. À cela, il faut ajouter que les paiements des loyers commerciaux seront également exigibles mercredi. Or les PME sont toujours nombreuses à ne pas bénéficier de l’aide au loyer, sans compter que le programme prend fin au mois de juin. « Nous devons bien comprendre que même si la moitié des PME au Canada ont complètement rouvert leurs portes, la situation est encore très loin de la normale et les revenus ne sont pas au rendez-vous. Les programmes qui ont été prolongés, comme la subvention salariale, aident les entreprises à remonter la pente. Nous devons faire la même chose avec les versements des taxes et impôts et les paiements des loyers. La relance économique du Canada en dépend, » signale Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI. Selon de nouvelles données de sondage, 30 % des PME ne peuvent pas payer leur loyer de juillet sans aide additionnelle. Le 19 juin, la FCEI a fait parvenir une lettre ouverte au ministre des Finances, M. Bill Morneau, soulignant la nécessité d’apporter des correctifs à l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC). Il est impératif de prolonger ce programme et de permettre aux locataires d'accéder directement à l'aide qui leur est destinée, notamment en augmentant la portion convertible en subvention du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC). « Je n’ai pas assez de mots pour exprimer combien il est crucial que l’aide au loyer soit corrigée immédiatement. Comment pouvons-nous demander l’arrêt complet des activités économiques pendant des mois pour le bien public, et exiger aujourd’hui à ces mêmes individus, qui ont tout mis de côté pour aider à limiter la propagation de la COVID-19, de payer d’un seul coup toutes les factures qui tombent sur leurs épaules? » questionne François Vincent, vice-président Québec à la FCEI. La FCEI propose cinq recommandations clés au gouvernement pour aider les entreprises à payer leurs factures : Permettre le remboursement sans pénalité des versements reportés de la TPS/TVH et de la TVQ d’ici la fin de l’année. Cette mesure est d’ailleurs soutenue par les trois quarts des PME selon un récent sondage. Les gouvernements devraient également faire preuve d’une plus grande indulgence à l’égard des PME qui n’ont pas pu percevoir la TPS/TVH et TVQ auprès de leurs clients facturés avant ou durant la crise. Prolonger l’AUCLC jusqu’en septembre et abaisser considérablement le critère d’éligibilité de la baisse des revenus.Permettre aux PME locataires de recevoir directement les versements de l’AUCLC lorsque les propriétaires d’immeubles ne souhaitent pas faire la demande.Augmenter à 60 000 $ le montant du prêt du CUEC et augmenter à 50 % la portion pouvant être transformée en subvention, tout en offrant l’accès promis aux entreprises en démarrage et aux entrepreneurs qui gèrent leurs entreprises à l’aide d’un compte bancaire personnel.Communiquer rapidement les nouveaux critères d’admissibilité à la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) pour les mois de juillet et d’août. De plus, il serait important d’élargir l’accès à ce programme à un plus grand nombre de PME en réduisant le critère de la baisse des revenus.« Avec autant d’entreprises qui sont en difficulté financière, le gouvernement doit accorder une marge de manœuvre financière pour les aider, faute de quoi, elles risquent de suffoquer. » conclut M. Guénette. Pour plus d’informations, lisez la lettre de la FCEI adressée au gouvernement fédéral au sujet des reports de la TPS/TVH. À propos de la FCEI La FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de PME au pays, comptant 110 000 membres dans tous les secteurs d’activité et toutes les régions. Elle vise à augmenter les chances de succès des PME en défendant leurs intérêts auprès des gouvernements, en leur fournissant des ressources personnalisées et en leur offrant des économies exclusives. Visitez fcei.ca pour en savoir plus.

Lire la suite

Les visiteurs et les accompagnateurs de nouveau admis dans les hôpitaux

Les visiteurs et les accompagnateurs  de nouveau admis dans les hôpitaux

Dans le cadre de la pandémie et du déconfinement qui s’effectue au Québec, le CISSS de la Montérégie-Centre souhaite informer la population que dans certains secteurs d’activités et selon certaines conditions, les visiteurs et les accompagnateurs peuvent dès maintenant de nouveau être admis dans ses hôpitaux.Tous les détails relatifs à ces changements se retrouvent sur notre site Internet https://www.santemonteregie.qc.ca/centre/coronavirus-covid-19#toc-visites, mais voici un résumé des dernières nouveautés : Visiter un usager hospitaliséLes visites dans l’un de nos centres hospitaliers sont, depuis le 26 juin, permises entre 14 h et 20 h dans les zones froides, et ce, sous réserve du respect de conditions spécifiques. Une personne hospitalisée peut recevoir un seul visiteur ou proche aidant à la fois et un maximum de 4 personnes différentes est autorisé par période de 24 heures. Accompagner un usager de l’urgenceLes usagers de nos services d’urgence peuvent être accompagnés par une personne, sous certaines conditions. Accompagnateurs d’usagers des soins et services ambulatoires de première et deuxième lignesL’accompagnement d’une personne est permis si cette dernière est requise médicalement (trouble cognitif, aide à la mobilité ou annonce d’un diagnostic ou traitement pour lequel le médecin demande que l’usager soit accompagné ou autre). Une seule personne (accompagnateur ou proche aidant) est autorisée.Pour les rendez-vous en oncologie ou en hémodialyse, l’accompagnateur devra respecter des conditions particulières. De plus, une personne pourra être présente, en certaines circonstances, lors des examens d’imagerie médicale. C’est le cas des échographies obstétriques, des examens réalisés pour la clientèle pédiatrique, en perte d’autonomie ou présentant des troubles mentaux. Proches aidantsIl est maintenant possible, sous réserve du respect de conditions spécifiques, qu’une personne proche aidante puisse apporter du soutien à une personne hébergée dans un milieu de vie ou séjournant dans une unité de soins de l’un de nos centres hospitaliers.Importance d’être sans symptômeLes personnes qui présentent un ou des symptômes compatibles avec la COVID-19 ne pourront être admises à titre de visiteur ou de proche aidant, soit de la fièvre, une apparition soudaine ou l’aggravation de la toux, des difficultés respiratoires, une perte soudaine de l’odorat ou du goût, de même que des douleurs musculaires, une fatigue intense, un mal de tête, une perte importante d’appétit, un mal de gorge et la diarrhée.Mentionnons également que les personnes suivantes ne pourront visiter un proche :• une personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19 dans les 28 derniers jours;• une personne dont la guérison n’a pas été confirmée;• une personne suspectée d’être infectée ou en attente d’un résultat (en isolement).

Lire la suite

Le nid Les sculptures-mémoire de Jean-Louis Slezak

Le nid Les sculptures-mémoire de Jean-Louis Slezak

Le Musée des beaux-arts de Mont Saint-Hilaire est, plus que jamais, prêt à accueillir à nouveau ses visiteurs. Pour sa réouverture, le 2 juillet prochain, toutes les mesures sanitaires ont été mises en place pour assurer la sécurité du public. L’équipe du Musée est impatiente de vous revoir ! Du 2 juillet au 9 août 2020, le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire débute sa programmation estivale avec Le nid, une exposition de sculptures de l’artiste Jean-Louis Slezak, qui nous propose une immersion dans les recoins de sa mémoire par le truchement de sculptures de bois. Ces œuvres, qui représentent divers objets familiers, ont pour missions de remémorer à l’artiste de nombreux souvenirs et d’en être les gardiens mais aussi, d’accueillir d’improbables nids d’oiseaux.Jean-Louis Slezak fait partie de ces artistes autodidactes trop souvent discret dont l’œuvre est tout à fait étonnante. Au même titre qu’un Arthur Villeneuve peignait de manière obsessionnelle chaque racoin de sa maison, Slezak nous propose une immersion passionnée dans les racoins de sa mémoire par le truchement de sculptures de bois. Ces œuvres, qui représentent divers objets familiers ; un seau, un ballon de plage, un hachoir à viande, ont pour missions de remémorer à l’artiste de nombreux souvenirs et d’en être les gardiens mais aussi d’accueillir d’improbables nids d’oiseaux. Si vous demandez à Jean-Louis Slezak d’expliquer son travail, il vous dira « je fais des cabanes d’oiseaux ». Mais lorsque vousverrez ses sculptures vous n’en reviendrez pas. Le Nid, une exposition ludique irrésistible, à voir en famille! Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire150, rue du Centre-Civique, Mont-Saint-Hilaire (Québec) J3H 5Z5Horaire : Du lundi au vendredi 9 h à 17 h / Les samedis et dimanches 13 h à 17 hFrais d'admission : Général 8 $, Aînés et étudiants 7 $, Enfants (6 à 12 ans) 6 $,Enfants (0 à 5 ans) Gratuit(450) 536-3033

Lire la suite

LEVÉE DE L’INTERDICTION D’ARROSAGE

LEVÉE DE L’INTERDICTION D’ARROSAGE

La Ville de Saint-Basile-le-Grand annonce la levée de l’avis d’interdiction émis par la Régie intermunicipale de l’eau de la Vallée du Richelieu (RIEVR) qui était en vigueur depuis le 19 juin dernier. La Municipalité tient à remercier ses résidants d’avoir utilisé l’eau potable de façon responsable durantcette période. Elle demande aux citoyens de poursuivre leurs efforts pour préserver cette ressource indispensable à lavie en respectant la réglementation municipale et en mettant en pratique diverses astuces écologiques. Rappel de la réglementation en vigueur Pour l’arrosage des pelouses, les jours et les heures d’utilisation de l’eau potable varient selon le numérod’immeuble, qu’il soit pair ou impair, et selon le système d’arrosage utilisé. Ainsi, entre le 1er mai et le30 septembre, l’arrosage est permis de :• 2 h à 4 h, si l’eau est distribuée par des systèmes d’arrosage automatique;• 20 h à 22 h, si l’eau est distribuée par des asperseurs amovibles (gicleurs) ou par des tuyaux poreux,et ce, selon les jours suivants :o les mardis et jeudis (adresses paires);o les mardis et vendredis (adresses impaires).D’autres dispositions réglementaires s’appliquent pour l’arrosage des fleurs, des potagers et desnouveaux aménagements paysagers ainsi que pour le lavage des véhicules et le remplissage des piscines.Les citoyens sont invités à se rendre au villesblg.ca/reglements pour en savoir davantage

Lire la suite

Le député de Borduas, M. Simon Jolin-Barrette, devient ministre de la Justice

Le député de Borduas, M. Simon Jolin-Barrette, devient ministre de la Justice

Le premier ministre du Québec, M. François Legault, a procédé, le 22 juin dernier, à un remaniement au sein de son conseil des ministres. Le député de Borduas, M. Simon Jolin-Barrette, s’est ainsi vu confier le ministère de la Justice. M. Jolin-Barrette était ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) depuis l’arrivée au pouvoir du gouvernement, en octobre 2018. Il avait également été nommé leader parlementaire du gouvernement, ministre responsable de la Langue française et ministre responsable de la Laïcité et de la Réforme parlementaire, des rôles qu’il conserve. Il succède à Mme Sonia LeBel, qui pour sa part a été nommée ministre du Conseil du Trésor. Puis, c’est la ministre, Mme Nadine Girault, qui le remplacera au MIFI. Avocat de formation, M. Jolin-Barrette a aussi été porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de justice de septembre 2015 à août 2018. « La justice est un dossier qui me tient particulièrement à cœur et dans lequel je me suis toujours impliqué. C’est avec une grande reconnaissance et bien déterminé que j’entreprends mes nouvelles fonctions de ministre de la Justice. Au cours des prochains mois, j’entends poursuivre la modernisation du système de justice afin de le rendre plus efficace et surtout plus accessible pour l’ensemble des Québécoises et des Québécois. » souligne-t-il.

Lire la suite

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx