Culturelles

22 janvier 2020

ÉMISSION ZONE AGRICOLE

ÉMISSION ZONE AGRICOLE

La MRC de La Vallée-du-Richelieu (MRCVR) est fièred’annoncer le calendrier de diffusion de la toute nouvelle émission Zone agricole. En collaboration avec TVR9, latélévision de la Vallée-du-Richelieu, les 15 épisodes nous font découvrir 15 entreprises agricoles, leur histoire, leurmode de production ainsi que leur mise en marché. « Nous avons à cœur de valoriser des métiers en lien avecl’agriculture. Ces femmes et hommes travaillent fort et nous voulons leur offrir cette tribune afin de faire connaîtreleurs quotidiens ainsi que leurs produits auprès de l’ensemble de la population », souligne la préfète de la MRCVRet mairesse de la ville de Beloeil, madame Diane Lavoie.Pour connaître les horaires de diffusion, de rediffusion et la liste des producteurs participants à l'émission, visitezla page Projets agricoles au mrcvr.ca. Au lendemain des diffusions, les émissions seront disponibles au tvr9.com.PROJET RÉPONDANT AU PLAN D’ACTION DE L’ODZA ET AU PSO 2020-2025Ce projet s’inscrit au Plan d’action de l’Outil régional de développement et de mise en valeur de la zone agricole(ODZA), adopté en 2016 par la MRCVR. La diffusion de cette émission répond à deux objectifs précis, soit :d’élaborer un moyen de communication régional pour la diffusion de l’information agricole à toute la population etde sensibiliser les résidants non agriculteurs à la réalité reliée à la pratique des activités agricoles.Quant à la Planification stratégique organisationnelle (PSO) 2020-2025 de la MRCVR, le projet des émissions Zoneagricole répond à l’orientation stratégique qui est de mettre en valeur et de renforcer l’attractivité du territoire pourdéfinir l’offre de tourisme et de culture, pour influencer le développement économique, agricole, résidentiel etindustriel en misant sur l’espace de vie, la situation stratégique, les paysages, les milieux naturels ainsi que lecaractère rurbain distinctif.À PROPOS DE LA MRCVRLa municipalité régionale de comté de La Vallée-du-Richelieu (MRCVR) est un organisme municipal à portéerégionale qui regroupe les municipalités et les villes de la vallée du Richelieu, soit : Beloeil, Carignan, Chambly,McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Antoine-sur-Richelieu, Saint-Basile-le-Grand, SaintCharles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Marc-sur-Richelieu et Saint-Mathieude-Beloeil, et son mandat est d’exercer les pouvoirs et les responsabilités que lui confèrent la Loi surl’aménagement et l’urbanisme (LAU) ainsi que le Code municipal du Québec (CMQ). Comptant approximativement129 000 habitants, l’organisation interagit au niveau de l’aménagement du territoire et de la mobilité, dudéveloppement agricole, culturel, économique, social et touristique, de la sécurité incendie, des cours d’eau, desmatières résiduelles ainsi que d’autres mandats pour ses municipalités et villes ainsi que pour divers organismespartenaires.

14 janvier 2020

Appel de projets au Fonds culturel

Appel de projets au Fonds culturel

La MRCVR relance le Fonds culturel et invite les artistes et organismes de son territoire à lui soumettre des projets. Vous avez une idée d’un projet novateur et porteur? Vous êtes un individu ou un organisme qui œuvre en faveur du développement culturel de l’ensemble du territoire? Soumettez votre idée et qui sait, vous verrez peut-être votre projet subventionné! Pour connaître la politique de gestion du Fonds et toutes les modalités qui s’y rattachent, les artistes ou les organismes intéressés sont invités à consulter le document Fonds culturel : cadre et modalités. On y trouve également le formulaire de demande pour soumettre sa candidature et présenter son projet. La date limite de dépôt des projets est le jeudi 13 février 2020. Les demandes peuvent être acheminées à la MRC de La Vallée-du-Richelieu de deux façons : par courriel à l’adresse ccloutier@mrcvr.ca ou par la poste, au 255, boulevard Laurier, bureau 100, McMasterville, Québec J3G 0B7.   SÉANCES D’INFORMATION La MRCVR offrira des séances d’information pour les personnes qui désirent de plus amples renseignements au sujet du Fonds culturel et du document de demande. Venez assister à l’une de ces séances d’information, soit le lundi 20 janvier de 9 h à 10 h, ou de 18 h 30 à 19 h 30, à la MRCVR, au 255, boulevard Laurier, à McMasterville. Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez communiquer avec Caroline Cloutier, agente de développement culturel de la MRC de La Vallée-du-Richelieu, par téléphone, au 450 464-0339, poste 2102, ou par courriel, à ccloutier@mrcvr.ca.   À PROPOS DU FONDS CULTUREL Rappelons que le Fonds culturel a vu le jour grâce à la participation financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ), puisqu’il découle de l’entente de développement culturel signée entre la MRC de La Vallée-du-Richelieu et le MCCQ. Une somme totale de 30 000 $ est disponible pour l’année 2020, et ce, pour financer l’ensemble des projets qui répondront aux critères de l’appel.

17 décembre 2019

Appel de projets, Lab culturel

Seul incubateur exclusivement dédié à la réalisation d’initiatives innovantes qui permettent aux citoyens de découvrir et de s’approprier la culture grâce au numérique, partout au Québec. Le Lab culturel :Appuie les démarches et projets structurants;Encourage la collaboration et le partage afin de favoriser la mixité de différents réseaux;Partage les expériences acquises et les apprentissages réalisés lors de l’incubation du projet.Depuis 2014, le Lab a mis sur pied 4 cohortes, accompagné 24 projets d’organisations et d’artistes et accordé 437 000 $ d’aide financière. Services offerts :Aide financière pouvant atteindre 20 000 $ par projet ;Accompagnement dans la mise en œuvre des projets ;Contribution à leur rayonnement ;Mise en relation avec différents partenaires et experts.Prochains appel de projets :La sélection des projets incubés au Lab culturel se fait par appel de projets. L’appel de projets pour la 5e cohorte du Lab culturel se déroulera du 13 janvier au 10 février 2020. Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir toutes les infos sur le Lab.

12 octobre 2019

Le Café-Théâtre de Chambly vous présente…

Le Café-Théâtre de Chambly vous présente…

Le Café-Théâtre de Chambly débute fièrementl’automne en vous présentant l’irrésistible comédie Le Dîner de cons de Francis Veber. La production sera mise en scène par Jean-François Lallier-Roussin et sera à l'affiche du13 septembre au 12 octobre, tous les vendredis et samedis à 20 h.La réputation de cette pièce n’est pas à refaire, il est donc conseillé de réserver tôt afinde vous assurer une place au sein de notre précieuse assistance.Résumé de la pièceUn tour de reins en prenant une douche et la soirée de Pierre Brochant, grand éditeurparisien, se trouve gâchée. Ce n'est pas de veine : nous sommes mercredi et chaquemercredi, Brochant et ses amis organisent un dîner de cons. Le principe est simple :chaque participant amène un « con », en général un homme ayant un passe-tempsassez original et farfelu et, surtout, qui aime en parler pendant des heures, ledit conignorant totalement qu'on l'a invité pour se moquer de lui... À la fin de la soirée, lemeilleur con (ou plutôt celui qui l'a amené) reçoit une palme. Et ce qui chagrineBrochant plus que tout, c'est que ce soir-là, il avait déniché un champion du monde :François Pignon, fonctionnaire au ministère des Finances, fou de maquettes enallumettes.Malgré les protestations de sa femme Christine, Pierre a malgré tout invité Pignon àprendre l'apéritif avant d'aller au dîner. Mais ce qu'ignore l'éditeur, c'est que Pignonest une perle rare... prêt à tout pour rendre service et maître en catastrophes diverses et variées.

14 janvier 2020

Exposition du peintre Jean Martel dans le Corrid’Art de l’hôtel de ville

Exposition du peintre Jean Martel  dans le Corrid’Art de l’hôtel de ville

La Ville de Mont-Saint-Hilaire invite les citoyens à visiter une nouvelle exposition temporairemettant en vedette les créations de l’artiste hilairemontaisJean Martel. Cette exposition se tiendradu lundi au jeudi, de 8 h 15 à 12 h et de 13 h à 16 h 30, et le vendredi, de 8 h 15 à midi,dans le Corrid’Art de l’hôtel de ville, et ce, du 7 janvier au 27 mars 2020. La peinture et le dessin ont toujours tenu une grande place dans la vie de monsieurMartel. On reconnaît son style aux formes organiques qui s'entremêlent ainsi qu’aux éléments architecturaux qui habitent ses compositions oniriques. Pour l'artiste, créer est un privilège et une richesse que beaucoup d'humains n'ont pas. Cette liberté transparaît dans ses tableaux où se côtoient douceur et force, rigueur et spontanéité.  CandidaturesLe projet CORRID’ART permet aux artistes peintres, amateurs ou professionnels résidents de Mont-Saint-Hilaire de profiter d’une visibilité intéressante et de diffuser leur travail au grand public grâce à cette vitrine culturelle gratuite. Les personnes intéressées à soumettre leurs candidatures doivent faire parvenir leur curriculum vitae accompagné de photos de leurs œuvres à lucie.blanchet@villemsh.ca. À propos de la Ville de Mont-Saint-HilaireMont-Saint-Hilaire est une ville de près de 19 000 citoyens. Ville de nature, d’art et de patrimoine, elle est fière de ses valeurs de développement durable, qu’elle manifeste notamment en protégeant et en préservant ses milieux naturels. Mont-Saint-Hilaire est aussi un lieu incontournable de l’activité artistique et touristique de la Vallée-du-Richelieu et possède un riche patrimoine historique et culturel.

10 janvier 2020

Exposition « Flow » par Isabelle Grondin du 11 janvier au 1er mars 2020.

Exposition « Flow » par Isabelle Grondin du 11 janvier au 1er mars 2020.

L’œuvre figurative d’Isabelle Grondin présente des personnages principalement féminins dans des lieux familiers, voire intimistes, où les végétaux colorés et dansants sont largement représentés. Les formes stylisées et librement interprétées sont souvent cernées de couleur. Les compositions des toiles, le choix, la taille et la représentation des différents éléments, des plans ou de la perspective sont liés davantage à une perception sensible, affective et émotive de la réalité : l’intérêt de l’artiste étant manifestement de l’interpréter et non de la reproduire.  Venez à la rencontre de l’artiste à l’occasion du vernissage qui aura lieu le 12 janvier 2020 à 14h ou durant un atelier démonstration le 25 janvier 2020 à 14 h. Entrée libre.

11 décembre 2019

ESPACE PERMANENT D’EXPOSITION À LA BIBLIOTHÈQUE ROLAND-LEBLANC

ESPACE PERMANENT D’EXPOSITION À LA BIBLIOTHÈQUE ROLAND-LEBLANC

– La Ville de Saint-Basile-le-Grand est heureuse d’annoncer latoute première exposition à se tenir dans le nouvel espace pour la mise en valeur des artistesgrandbasilois à la bibliothèque Roland-Leblanc.C’est l’artiste Danièle Désourdy qui a l’honneur d’inaugurer cet espace en y présentant dix toiles récentesjusqu’au 4 février prochain. Mme Désourdy a toujours eu un profond attachement envers la nature et lesanimaux, et c’est ce qu’elle souhaite faire voir par son art. Ses toiles, d’un réalisme saisissant, mettenttoujours en scène le règne animal.Diplômée de l’école FACE (Fine Arts Core Education) et du cégep du Vieux Montréal en arts, Mme Déourdymet sur pied une petite entreprise, Les Objets Caméléon, dont la vocation est de fabriquer et peindre à lamain des objets décoratifs. Après avoir mis sa carrière en veille pendant quelques années pour seconsacrer à ses quatre enfants, une série d’évènements marquants l’incitent à revenir aux sources : lacréation artistique.C’est en tant que peintre animalière autodidacte qu’elle trouve désormais sa vocation. Depuis 2015, lesprix, mentions et honneurs se multiplient. En 2018, elle est invitée par la prestigieuse Société nationaledes beaux-arts et expose au Carrousel du Louvre à Paris.Rappelons que la création de l’espace d’exposition à la bibliothèque Roland-Leblanc a pour objectifsd’améliorer l’accès à la culture pour les citoyens et d’offrir une vitrine aux artistes d’ici. Tous les troismois, une nouvelle exposition sera présentée dans ce lieu. La priorité sera toujours donnée aux artistesgrandbasilois. En plus des œuvres bidimensionnelles, cet espace polyvalent permettra de présenter dessculptures, un plus pour les artistes et les visiteurs.

14 janvier 2020

Les petites curiosités de madame Chose

Les petites curiosités de madame Chose

– Du 15 janvier au 23 février 2020, la maison de la culture Villebon dela Ville de Beloeil accueillera Les petites curiosités de madame Chose, une installation poéticonumérique de l’artiste beloeilloise Caroline Barber.Dans cette exposition, l’écrivaine et empoétineuse du quotidien Caroline Barber intègre lescodes surréalistes du cadavre exquis à ceux de la littérature numérique. L’artiste a créé 30décors, 30 visages et 30 corps qui se combinent les uns avec les autres. À chacun de ceséléments sont rattachées des lignes poétiques pour générer, au final, une série aléatoire depoèmes graphiques et textuels. Un dispositif tactile et lumineux installé permettra auxvisiteurs de participer en temps réel à la transformation poétique de l’exposition. La créationde cette exposition a, entre autres, été rendue possible grâce au soutien financier du Fondsculturel de la Ville de Beloeil et à la collaboration du concepteur numérique MickaëlLafontaine.Le vernissage, auquel tous sont conviés, se tiendra le samedi 18 janvier dès 13 h. Il est possiblede visiter l’exposition en semaine du mardi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30,ainsi que les samedis et dimanches de 13 h à 17 h. L’entrée est libre. La maison de la cultureVillebon est située au 630, rue Richelieu à Beloeil.

19 décembre 2019

Le Café-Théâtre de Chambly vous présente… Matroni et moi d’Alexis Martin

Le Café-Théâtre de Chambly vous présente… Matroni et moi d’Alexis Martin

Le Café-Théâtre de Chambly démarre en force saprogrammation 2020 avec la comédie québécoise Matroni et moi. Écrite par AlexisMartin et mise en scène par Karine et Marilou Cholette, cette pièce sera à l'affiche du10 janvier au 8 février tous les vendredis et samedis à 20 h.Résumé de la pièce et distributionGilles (Alexis Lebel) est un jeune étudiant en philosophie. Issu d’un milieu aisé, il vitune histoire d’amour peu conventionnelle avec une sympathique barmaid, Guylaine(Stéphanie Laurin), dont le frère Bob (Daniel Boutin), moins sympathique, fricote avecla pègre. Pris dans une histoire de règlement de comptes, Bob demande à Gilles d’allerlivrer un document important au véreux Matroni (Pierre Chainey). La rencontre entreGilles et Matroni se transformera rapidement en un affrontement idéologique haut encouleur. Malgré les menaces, le jeune intellectuel restera sur ses positions… jusqu’àl’arrivée impromptue de son père M. Larochelle (Jean François Paradis).À proposCréée en 1994 par Alexis Martin, Matroni et moi est une pièce phare du théâtrequébécois et fit l’objet d’une adaptation cinématographique en 1999 avec les acteursAlexis Martin, Pierre Lebeau et Guylaine Tremblay. Prendre note que cette comédiemordante s’adresse à un public averti en raison du langage utilisé.ExtraitGUYLAINE : Ça traite de quoi au juste, ta thèse? Ben j'veux dire… le titre le ditcomme… mais plus en… en… détail? / GILLES : Ça parle de la mort de Dieu en gros. /GUYLAINE : OK. Oui. Dieu est mort. (Temps.) Quand est-ce exactement?

06 novembre 2019

Une vingtaine de panneaux d’exposition extérieurs sont installés à Saint-Basile-le-Grand

Une vingtaine de panneaux d’exposition extérieurs sont installés à Saint-Basile-le-Grand

Depuis la fin du mois de septembre, les promeneurs peuvent admirer une exposition extérieure inédite présentée dans deux parcs de la Ville de Saint-Basile-le-Grand. Effectivement, les parcs de Montpellier et de la Seigneurie accueillent maintenant cinq structures permettant de présenter dix œuvres à chaque endroit. La première exposition proposée est constituée de photos ayant été soumises au concours de photo Le Grand Zoom des six dernières années jumelées à des poèmes tirés des recueils des dix-sept éditions de la Soirée harpe et poésie, évènement qui a lieu chaque année. Une attention particulière a été portée afin que chaque poème fasse écho à la photo et vice-versa. Il en résulte une exposition unique mettant en valeur l’œuvre de plus de trente photographes et poètes. Après une période d’environ six mois, l’exposition cèdera sa place à une autre, sur un tout autre sujet. En effet, les structures resteront en place pour plusieurs années et pourront présenter différents types d’expositions. Il s’agit d’un nouvel outil de mise en valeur des arts et de la culture, répondant ainsi à plusieurs objectifs de la politique culturelle de la Ville de Saint-Basile-le-Grand. Ce projet permettra de mettre en valeur la culture et les artistes grandbasilois et des environs. Il rapproche également la culture des citoyens, puisque les panneaux sont stratégiquement placés à des endroits passants, visibles de la rue, des pistes cyclables et des trottoirs. Plus besoin d’aller en galerie ou dans des lieux inconnus pour avoir accès à la culture, promenez-vous plutôt au parc près de chez vous! La Ville a, en 2005, adopté sa première politique culturelle municipale et en a fait la refonte en 2016. Depuis les tout débuts, l’accessibilité à la culture est une des trois grandes orientations qui a guidé l’action culturelle municipale. Ce projet s’inscrit parfaitement dans cet axe tout en étant différent de ce qui s’est fait auparavant. Ces panneaux permettent d’aller dans une nouvelle direction pour le développement et la mise en valeur de la culture à Saint-Basile-le-Grand. En terminant, il est important de mentionner que ce projet est rendu possible grâce à la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec, dans le cadre de l’entente de développement culturel conclue plus tôt cette année, la première du genre pour la Ville. D’autres projets pourront également voir le jour grâce à cette entente, notamment l’espace d’exposition permanent à la bibliothèque Roland-Leblanc.

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx