Culturelles

01 mars 2021

LE PIANISTE JAZZ SIMON DENIZART ET LE PERCUSSIONNISTE ELLI MILLER MABOUNGOU EN SPECTACLE VIRTUEL

LE PIANISTE JAZZ SIMON DENIZART ET LE PERCUSSIONNISTE ELLI MILLER MABOUNGOU EN SPECTACLE VIRTUEL

La Ville de Beloeil, en collaboration avec la Télévision de la Vallée-duRichelieu, présentera un concert du pianiste Simon Denizart et du percussionniste Elli Miller Maboungoule jeudi 11 mars prochain à 19 h 30 en webdiffusion. Le spectacle capté à la maison de la culture Villebon sera également disponible en rediffusion pour une durée de cinq jours. Il est gratuit pour les résidents de Beloeil et au coût de 5 $ pour les non-résidents.Le pianiste français Simon Denizart et le percussionniste canadien Elli Miller Maboungou qui met envedette principalement la Calebasse (percussion d’Afrique de l’Ouest) s’associent dans ce spectacle tiré de leur album « ’Nomad »’. Influencé par les musiques du monde, le jazz, le classique et la musique électronique, l’album présente des compositions originales instrumentales qui permettent de vivre une expérience éclectique sur le thème du voyage, de l’immigration et des relations humaines. Désigné Révélation Jazz 2016-2017 par Radio-Canada et nominé à l’ADISQ en 2017 et 2018, Simon Denizart se produit dans différents pays à travers la planète.Rendez-vous sur la plateforme beloeil.spectaclesendirect.com pour vous inscrire. Il suffit de se créer un compte en quelques clics et de sélectionner les spectacles désirés. Ceux-ci seront disponibles à partir du site web, en direct à la date et l’heure du spectacle ainsi qu’en rediffusion. Il sera possible pour les spectateurs de visionner le spectacle sur leur téléphone intelligent, tablette ou ordinateur et d’interagir avec les artistes en direct, par écrit. Le soir du spectacle, il sera également possible d’interagir par vidéo et de participer à une discussion avec les artistes après le spectacle, contactez-nous à culture@beloeil.ca si vous êtes intéressés.Ce projet est rendu possible grâce à une subvention du Ministère de la Culture et des Communications. La Ville de Beloeil remercie ses partenaires TVR9 et Webdiffusionplus.Inscriptions : beloeil.spectaclesendirect.comContact : culture@beloeil.ca | 450 467-2835, poste 2914

01 février 2021

Appel de projets du Fonds d’initiatives culturelles de la Ville de Mont-Saint-Hilaire : faire rayonner la culture Hilairemontaise un projet à la fois

Appel de projets du Fonds d’initiatives culturelles de la Ville de Mont-Saint-Hilaire : faire rayonner la culture Hilairemontaise un projet à la fois

La Ville de Mont-Saint-Hilaire est heureuse de lancer son appel de projets dans le cadre de son Fonds d’initiatives culturelles pour l’année 2021. Bien que la pandémie se poursuive et que des mesures sanitaires soient toujours en vigueur pour arriver à la freiner, la Ville souhaite donner des ailes aux artistes, aux artisans, aux artisanes, aux organismes et au milieu touristique en leur permettant de développer et de présenter des projets culturels qui pourraient se concrétiser au cours de la prochaine année. En 2021, l’enveloppe disponible dans le cadre de l’entente de développement culturelle entre la Ville et le ministère de la Culture et des Communications du Québec s’élève à 10 000 $. Cet appel de projets s’inscrit dans les grandes orientations et les actions de la politique culturelle de la Ville et de son plan d’action. Ceux et celles qui souhaitent déposer un projet ont jusqu’au 26 mars pour ce faire. Malgré le contexte de pandémie, l’optimisme est de mise. L’année dernière, cinq des six projets retenus dans le cadre du Fonds ont pu se réaliser, certains en mode virtuel, d’autres en s’adaptant aux mesures sanitaires de mise au moment de leur tenue. Le sixième projet a été reporté à 2021, se déroulant à l’église de Saint-Hilaire qui ne pouvait accueillir les spectatrices et les spectateurs au moment convenu. Les informations relatives à l’appel de projets se trouvent sur le site Internet de la Ville de Mont-Saint-Hilaire au villemsh.ca, section Loisirs et culture, onglets Culture/Appels de projets. Les personnes intéressées à déposer un projet y trouveront les objectifs du Fonds, les critères d’admissibilité ainsi que le formulaire à remplir pour soumettre une candidature et présenter un projet. Fait à noter cette année : les arts urbains et le tourisme culturel s’ajoutent aux types de projets admissibles. La date limite de dépôt des projets est le vendredi 26 mars 2021. Les demandes doivent être acheminées à la Ville par courriel à : lucie.blanchet@villemsh.ca . Pour tout renseignement supplémentaire, on communique avec Lucie Blanchet, responsable de la culture, par téléphone au 450 467-2854, poste 2260, ou par courriel à lucie.blanchet@villemsh.ca.Rappelons que le Fonds d’initiatives culturelles est né de la volonté du conseil municipal de hausser la part allouée à la culture dans le budget de la Ville. Le Fonds contribue à la vitalité culturelle de la ville par l’intermédiaire d’artistes, d’artisans, d’artisanes d’organisme et d’institutions hilairemontais de talent qui enrichissent collectivement les citoyens par leur passion et leur art. À propos de la Ville de Mont-Saint-HilaireMont-Saint-Hilaire est une ville de plus de 19 000 citoyens. Ville de nature, d’art et de patrimoine, elle est fière de ses valeurs de développement durable, qu’elle manifeste notamment en protégeant et en préservant ses milieux naturels. Mont-Saint-Hilaire est aussi un lieu incontournable de l’activité artistique et touristique de la Vallée-du-Richelieu et possède un riche patrimoine historique et culturel.

17 février 2021

Exposition « Point de rencontre » de Chantal St-Pierre

Exposition « Point de rencontre » de Chantal St-Pierre

La Maison de la culture Eulalie-Durocher reprend de nouveau ses activités et présente l’exposition « Point de rencontre » de Chantal St-Pierre, artiste-chercheure en arts visuels. Initialement prévue à l’automne 2020, c’est au travers d’œuvres réalisées à l’acrylique en utilisant l’imagerie radiographique et des dessins du corps humain que l’artiste interprète le sens de la connexité du corps et de l’esprit. Présentant un corpus de tableaux et d’installations récentes, Chantal St-Pierre illustre l’état de confusion que peut entraîner une blessure, qu’elle soit physique ou psychologique. La genèse de son projet actuel provient d’une blessure qu’elle-même a vécu, l’amenant entre autres, à conscientiser le besoin viscéral de se consacrer entièrement à sa pratique artistique en plus d’explorer le thème de la rupture. Elle cherche à exprimer l’état de confusion qui suit le choc et surtout ce que l’on peut en tirer, cet état de changement créatif que peut engendrer la quête de la reconstruction. « Dans ma pratique artistique actuelle, je travaille la représentation du corps humain. C’est par l’imagerie radiographique, des images de fractures des os, vis, plaques de métal, et autres que j’arrive à pénétrer le corps. « Je fais une conversion de l’imagerie médicale vers une imagerie esthétique. J’arrive à me réaliser entièrement en vivant l’expérience totale dans l’acte créatif. » À voir les samedi et dimanche de 13 h à 17 h jusqu’au 14 mars à la Maison de la culture Eulalie-Durocher *Il est à noter que des mesures seront prises afin d’assurer la sécurité des visiteurs en suivant les normes sanitaires prescrites par les autorités de santé publique. La distanciation physique et le port du masque sont obligatoires. Un nombre restreint de visiteurs seront admis dans le bâtiment en même temps. Il est possible de réserver sa plage horaire sur la page Facebook de la Maison de la culture Eulalie-Durocher.

01 février 2021

BELOEIL.SPECTACLESENDIRECT.COM : DES SPECTACLES DANS LE CONFORT DE VOTRE MAISON

BELOEIL.SPECTACLESENDIRECT.COM : DES SPECTACLES DANS LE CONFORT DE VOTRE MAISON

La Ville de Beloeil, en collaboration avec la Télévision de la Vallée-duRichelieu, est fière de présenter du 18 février au 6 mai 2021, une série de spectacles musicaux en webdiffusion, dans le confort de votre maison.Offerts en direct les jeudis soir à 19 h 30 et en rediffusion pour une durée de cinq jours, les spectacles seront captés à la maison de la culture Villebon. Ils sont gratuits pour les résidents de Beloeil et au coût de 5 $ pour les non-résidents.Rendez-vous sur la plateforme beloeil.spectaclesendirect.com pour vous inscrire. Il suffit de se créer un compte en quelques clics et de sélectionner les spectacles désirés. Ceux-ci seront disponibles en direct à la date et l’heure du spectacle ainsi qu’en rediffusion. Il sera possible pour les spectateurs de visionner le spectacle sur leur téléphone intelligent, tablette ou ordinateur et d’interagir avec les artistes en direct, par écrit. Le soir du spectacle, il sera également possible d’interagir par vidéo et de participer à une discussion avecles artistes après le spectacle. Pour ce faire, contactez-nous à culture@beloeil.ca.ProgrammationStephen Faulkner, chanson folk country – 18 févrierEnsemble Tessala, musique du monde – 25 févrierAdam Karch, blues – 4 marsSimon Denizart et Elli Miller Maboungou, jazz world – 11 marsLa Spagna, musique baroque – 18 marsKora Flamenca, musique du monde – 25 marsNolton Lake, folk world – 1er avrilChansons de Leonard Cohen, Richard Bull et Patrizia Ames – 8 avrilDuo Perse-Inca, musique du monde – 15 avrilBeatrice Deer, inuindie – 22 avrilDave Harmo, chanson québécoise – 29 avrilLe Cœur en Quatre, chanson québécoise – 6 maiCe projet est rendu possible grâce à une subvention du ministère de la Culture et des Communications. La Ville de Beloeil remercie ses partenaires : TVR9 et WDplus-neo.Inscriptions : beloeil.spectaclesendirect.comContact : culture@beloeil.ca | 450 467-2835, poste 2914

15 février 2021

André Michel sort de sa réserve…

André Michel sort de sa réserve…

Tel pourrait être le titre de la première exposition de 2021 que présente le musée La Maison amérindienne, qui fête son 20ième anniversaire, après plusieurs mois de confinement. En effet, à la demande du conseil d’administration, le peintre ethnographe, André Michel, fondateur de l’institution, qui depuis 50 ans cette année travaille à mieux faire connaitre les Autochtones, est allé fouiller dans sa « réserve » d’œuvres d’art personnelle. Une sorte de chambre forte dans l’ancien manège militaire qui abrite son atelier, pour trouver des dessins croqués sur le vif de l’époque où il partageait la vie des Innus en forêt. Ce qu’il a fait durant 15 ans, plusieurs mois par année, sur les 18 ans qu’il a vécu à Sept-Îles. Eux chassaient et pêchaient, lui les dessinait. André Michel a fait au cours de ces années plusieurs centaines de dessins, au crayon, à l’encre de chine ou à la sanguine. Beaucoup ont été acquis lors de ses expositions à travers le monde, par des collectionneurs ou des musées comme témoignage d’un mode de vie traditionnel qui est en train de s’estomper. Dans ceux qu’il possède encore, la directrice conservatrice de La Maison amérindienne, Chantal Millette, a sélectionné une quarantaine de scènes de cueillette, de préparation du gibier, du poisson mais aussi de cuisine en forêt. Plusieurs objets de cuisine, sous vitrines, complètent l’exposition intitulée : MAKUSHAN - Le Festin. Pour la majorité des Premières Nations du Nord-Est, le mot Makushan veut dire « la fête, le festin ». En langue Innue (montagnaise), c’est aussi le nom d’une danse. Au XVIIIe siècle, nous rapportent les Jésuites, les chasseurs de gros gibiers pouvaient inviter leurs amis à un festin plantureux en leur disant : « Agumakushan », « c’est un festin à tout manger ! » Et les invités qui acceptaient l’invitation devaient manger tout ce que leur servait leur hôte, même si cela prenait 24 heures pour tout avaler ! En temps de pandémie ou beaucoup d’entre nous, dû au confinement, se sont mis à faire du pain, et à cuisiner plus que d’habitude. Cette exposition tombe à point. D’ailleurs, dans le strict respect des règles sanitaires, La Maison amérindienne vous invite par cette même occasion à visiter sa boutique réaménager pour vous procurer des tisanes autochtones, des terrines de gibier et sa célèbre tarte au sucre que vous pouvez emporter. L’exposition temporaire « Makushan – le festin » est présentée à La Maison amérindienne jusqu’au 2 mai 2021 Situé au 510, montée des Trente à Mont-Saint-Hilaire, le Musée La Maison amérindienne a pour mission de favoriser les échanges, le partage et le rapprochement des peuples par le biais d’activités muséales, environnementales et gastronomiques mettant de l’avant le savoir et savoir-faire autochtone

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx