• Accueil
  • Communiqués
  • Communiqués d'activités

Communiqués d'activités

14 mai 2020

La Fondation Philippe Laprise ne chôme pas pendant la pandémie!

La Fondation Philippe Laprise ne chôme pas pendant la pandémie!

Le TDAH ne prend jamais de pause et c’est encore plus vrai en temps de crise.  Pour soutenir les personnes et les familles qui vivent avec le TDA/H, Philippe Laprise est heureux d’annoncer que sa Fondation a fait l’acquisition de la plateforme web Savoir Mieux-Être dont elle rend l’ensemble des contenus accessibles gratuitement.Le grand public peut se rendre dès maintenant sur le site de la Fondation Philippe Laprise, onglet Formations en ligne, pour avoir accès à la seule plateforme de formations en ligne spécialisée dans l'information et l'éducation sur le TDAH. La plateforme présente des capsules et des outils simples et dynamiques préparés par des professionnels reconnus.« Avec la Fondation Philippe Laprise, ma préoccupation est de rendre disponible de l'information scientifiquement reconnue à plus de gens possible. Il se dit et s'écrit beaucoup de choses sur le TDAH, je veux aider les gens à s'y retrouver. Avec la crise actuelle, j’ai senti l’importance et l’urgence de passer à l’action pour offrir un soutien concret aux familles qui vivent avec le TDAH. » - Philippe LapriseEn moins de six semaines, plus de 3 500 personnes ont visionné des capsules dont plusieurs étaient auparavant payantes. Cela représente un cadeau de la Fondation Philippe Laprise de plus de 82 000 $ en formation jusqu'à présent!Parmi les capsules populaires, mentionnons Truc-Atout pour les devoirs et les leçons, TDAH VIP et L’opposition chez les enfants. Rappelons que toutes les formations sont accessibles directement à partir de l’onglet Formations en ligne du site web de la Fondation Philippe Laprise.

14 mai 2020

Le milieu sportif prêt pour la reprise progressive des activités

Le milieu sportif prêt pour la reprise progressive des activités

C’est avec soulagement que SPORTSQUÉBEC et les fédérations sportives concernées accueillent l’annonce gouvernementale d’une reprise progressive des activités de ce secteur à compter du 20 mai prochain. Afin d’optimiser les chances de réussite de cette reprise, SPORTSQUÉBEC poursuivra la collaboration amorcée depuis avril avec la sous-ministre de l’éducation Isabelle Charest, responsable du sport, pour réaliser les prochaines étapes conformément aux directives de santé publique. Activités individuelles extérieures À compter du 20 mai, ce seront plus de 20 disciplines qui pourront être pratiquées par tous leurs adeptes, incluant les personnes ayant certaines limitations. Les fédérations sportives, les organisateurs et les pratiquants auront accès aux guides produits par la CNESST et l’Institut national de santé publique pour soutenir une pratique sécuritaire des activités; de plus, les fédérations sportives concernées élaboreront si requises les règles spécifiques à leur sport en matière de distanciation sociale et d’hygiène. Tels que précisés par le ministère et conformément aux discussions qui ont eu lieu entre les organismes de sport et le ministère, seuls les sports individuels pratiqués à l’extérieur sont concernés dans cette première étape de relance des activités : Activités de cyclisme extérieuresAthlétisme (épreuves de course et de lancer qui se déroulent à l’extérieur)Aviron (embarcation simple seulement)Canoë et kayak de vitesse (embarcation simple seulement)Canot et kayak d’eau vive et d’eau calme  Course à piedEscalade de rocherGolf Kayak de merKitesurfNatation en eau libre (lacs)Patin à roulettes sur route et sur pistePlanche à pagaiePlongée sous-marine, apnée sportive extérieureRandonnée à cheval extérieureRandonnée pédestreSki à roulettesSurfTennis en simple et à l’extérieur Triathlon (natation en eau libre seulement) Voile (embarcation simple seulement) Secteur névralgique pour la relance de l’économie Alain Deschamps, directeur général de SPORTSQUÉBEC estime que ces premières mesures auront des incidences directes sur la relance globale de l’économie québécoise : « Pour que les parents puissent réintégrer le marché du travail, il est essentiel que les lieux d’accueil des jeunes soient accessibles et offrent une programmation conforme aux règles édictées par la santé publique. Au cours des prochains mois, les parcs et lieux de plein air font partie des infrastructures aptes à accueillir les jeunes dans un environnement favorable. Les intervenants du milieu sportif, dont la clientèle est majoritairement constituée de mineurs, constituent des acteurs essentiels pour cette reprise, étant responsables de la régie des activités sportives et de l’application des règles de sécurité entourant leur pratique. » Les discussions devront bien sûr se poursuivre avec le gouvernement pour toutes les autres activités sportives, individuelles et collectives, intérieures et extérieures. Depuis quelques semaines, quatre groupes de travail œuvrent à proposer des mesures alignées avec les consignes de santé publique afin de relancer le sport au Québec. Ces travaux vont permettre d’alimenter les dirigeants en sport au Québec ainsi que l’équipe de la ministre déléguée dans l’intérêt des citoyens. La pandémie auquel le Québec n’échappe pas, affecte lourdement le milieu sportif québécois. Mises à pied en tout ou en partie des ressources humaines permanentes et temporaires, inactivité des bénévoles, baisse substantielle des revenus, annulation des activités, fermeture des lieux de pratique, sont au nombre des enjeux avec lesquels il doit composer. L’évolution de la situation, en tenant compte des effets du déconfinement progressif, permettra donc d’orienter et d’adopter les mesures nécessaires pour une relance éventuelle de l’ensemble du secteur sportif.

11 mai 2020

DES NOUVELLES DES MUSÉES DE MONT-SAINT-HILAIRE

DES NOUVELLES DES MUSÉES DE MONT-SAINT-HILAIRE

Dans le contexte de la crise sanitaire qui sévit actuellement, vos musées sont malheureusement toujours fermés au public, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Cependant, vous êtes nombreux à nous écrire, à nous téléphoner et à nous soutenir en continuant d'adhérer à vos institutions et nous vous en remercions. En attendant de pouvoir vous accueillir à nouveau, il nous fait plaisir de vous offrir les options suivantes : La Maison amérindienneNotre fameuse tarte au sucre sans croûte cuisinée selon une recette atikamekw est disponible sur réservation en formule pour emporter ou pour livraison locale. Aussi, pour tous vos besoins en boutique (capteurs de rêves, huiles essentielles, sauge, livres, etc.) simplement nous contacter et il nous fera plaisir de vous acheminer vos commandes. Musée des beaux-arts de Mont-Saint-HilaireDans le but de rendre cette période d'isolement plus vivante et instructive, nous vous proposons de petits rendez-vous virtuels hebdomadaires avec l'historienne de l'art Sylvie Coutu accessibles sur notre page Facebook. Veuillez prendre note que nous avons instauré une série de mesures sanitaires afin qu'une partie des équipes des musées puisse continuer de prendre vos commandes et répondre à vos besoins, avancer les projets, planifier les activités et travailler au plan de déconfinement sécuritaire. Vous pouvez donc nous rejoindre par téléphone ou par courriel du lundi au vendredi de 9 h à 17 h

06 mai 2020

La session se poursuit à l’Institut de technologie agroalimentaire

Depuis plus d’un mois maintenant, le personnel de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) est à pied d’œuvre pour assurer la reprise de l’enseignement dans les campus de La Pocatière et de Saint-Hyacinthe. La reprise des cours a débuté progressivement le 7 avril dernier, de sorte que les étudiants termineront leur session le 15 mai prochain tel que prévu. Ils pourront ainsi poursuivre leurs études à l'automne ou accéder au marché du travail après leur formation. « La totalité des cours qui sont normalement donnés à l’ITA sont maintenant offerts sous une forme non présentielle. Au total, 297 cours ont été adaptés de façon à ce qu’ils puissent être suivis en temps réel ou en différé, ce qui représente un défi de taille qui a été relevé avec brio par le personnel des deux campus de l’Institut », explique Mme Louise Leblanc, sous-ministre adjointe à la formation bioalimentaire et responsable de l’ITA. Des activités pédagogiques de remplacement ont dû être planifiées telles que des vidéos, des démonstrations filmées par les professeurs et transmises aux étudiants, des mises en situation, etc. Les séjours en milieu de travail pour la période estivale seront maintenus lorsque cela sera possible pour les étudiants. Des alternatives seront proposées par les équipes-programmes à ceux qui seront dans l’impossibilité de réaliser un séjour lié à un cours, afin de concilier les exigences liées au contexte actuel et les objectifs pédagogiques. Notons qu’aucun séjour ne sera permis à l’extérieur du Québec. L’ensemble du corps professoral de l’Institut est dévoué et fait preuve d’une créativité exceptionnelle. Les professeurs travaillent intensivement pour assurer un mode d'enseignement à distance, avec tout ce que cela peut comporter de difficultés et de défis. Ces efforts ont permis le maintien du calendrier scolaire établi et favoriseront la sanction des études des finissants de l’Institut. Il faut aussi mentionner la contribution du personnel de soutien de l’ITA et des professionnels de tous les services qui appuient les activités à distance, des communications à la formation continue, du soutien pédagogique pour la reprise de l'enseignement à distance aux activités d'admission courantes, en passant par la mise sur pied de services de soutien aux étudiants (aide financière, vie étudiante, services adaptés, organisation scolaire et registrariat, soutien psychosocial, aide pédagogique individuel, etc.). L’Institut tient par ailleurs à souligner les efforts déployés par ses étudiants dans la poursuite de leurs études. Le contexte actuel nécessite une très grande part d’adaptation et de résilience. La relève ainsi formée fait la fierté de l’ITA, puisqu’elle sera d’autant plus apte à faire face aux changements et à relever les nombreux défis qui l’attendent dans tous les secteurs de l’agroalimentaire. Rappelons que l’ITA est un établissement d’enseignement collégial qui offre sept programmes de formation technique liés aux activités agricoles, horticoles, équines et alimentaires, ainsi qu’un service de formation continue dans ces secteurs d’activité. Pour plus d’information sur l’ITA, rendez-vous au www.ita.qc.ca. Légende de la photo : La totalité des cours est maintenant offerte à distance à l’ITA. Il s’agit d’un défi de taille qui a été relevé avec brio par le personnel des deux campus.

30 avril 2020

PARTICIPATION CITOYENNE EN TEMPS DE PANDÉMIE Des chroniques hebdomadaires sur le jardinage

PARTICIPATION CITOYENNE EN TEMPS DE PANDÉMIE Des chroniques hebdomadaires sur le jardinage

Les beaux jours s’installent et le temps est venu de préparer les plates-bandes et le jardin. Quoi de mieux, en période de confinement, que de s’adonner à une activité extérieure reposante et gratifiante ! Dans l’objectif de partager des trucs et des astuces en matière de jardinage, la Ville de Saint-Basile-le-Grand est fière d’annoncer la collaboration de deux citoyens grandbasilois dans la rédaction d’une chronique hebdomadaire. Dès maintenant, les citoyens sont invités à consulter les textes de Mme Sandra Beauregard et de M. Réjean Bergeron au villesblg.ca/arc-en-ciel, sous la rubrique Participation citoyenne en temps de pandémie. C’est d’une manière dynamique et sympathique que Mme Beauregard et M. Bergeron nous offrent la possibilité de profiter pleinement et généreusement de leurs nombreuses connaissances dans le domaine. Que l’on cultive quelques fines herbes sur le balcon ou dans un grand potager dans la cour, en famille ou de façon solitaire, que l’on soit un débutant ou un jardinier aguerri, cette activité botanique à de nombreux bienfaits autant au plan physique que mental. Profitez du beau temps, enfilez vos gants, saisissez vos semences et mettez en œuvre les trucs et astuces proposés ! La Ville vous donne rendez-vous au villesblg.ca/arc-en-ciel. Faites comme nous et explorez leurs chroniques pour débuter ou développer vos talents de jardinage. Un plaisir assuré pour tous ! En terminant, la Municipalité remercie chaleureusement Mme Beauregard et M. Bergeron, de contribuer si positivement au mieux-être de la communauté en période de confinement.

14 mai 2020

Le tennis libre offert sans frais tout l’été!

Suivant la décision du gouvernement concernant la reprise prudente de certains sports et loisirs extérieurs, le conseil municipal de la Ville de Saint-Basile-le-Grand est heureux d’annoncer la réouverture des terrains de tennis à compter du mercredi 20 mai prochain. De plus, en raison des conditions actuelles causées par la pandémie de COVID-19, il a été décidé d’offrir le tennis libre sans frais à tous les Grandbasilois pour la saison 2020. Ainsi, sans avoir à s’abonner ou à débourser pour une location horaire, les résidants de Saint-Basile-le-Grand pourront profiter des quatre terrains situés au parc du Ruisseau (rue Bella-Vista), à tous les jours de 9 h à 23 h. Dans le respect des mesures de distanciation physique et d’hygiène mises en place par le gouvernement, seul le tennis pratiqué en simple (un contre un) sera permis. Par ailleurs, la Ville offre cette activité en exclusivité aux résidants et à des fins récréatives seulement; aucun cours ne pourra donc être offert sur place. Il est à noter que la surveillance des plateaux d’activités est assurée par le personnel municipal et qu’une preuve de résidence peut être exigée sur place.  Les citoyens qui souhaitent s’assurer de la disponibilité d’un terrain pourront effectuer une réservation jusqu’à une journée à l’avance par téléphone au 514 347-6714 ou auprès du surveillant du parc. Les nouvelles règles d’utilisation des terrains de tennis ne s’appliqueront que pour la saison 2020, vu la situation exceptionnelle causée par la pandémie.

14 mai 2020

Reprise des activités de loisir, de sports et de plein air: de bon augure pour l’économie régionale

Reprise des activités de loisir, de sports et de plein air: de bon augure pour l’économie régionale

 La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) voit d’un bon œil l’approche graduelle privilégiée par le gouvernement en matière de reprise des activités de loisir, de sports et de plein air. En effet, dès le 20 mai prochain, la pratique de certains sports et activités récréatives individuelles ou à deux pourra reprendre. Ainsi, les activités comme le golf, la pêche à la journée ou encore la randonnée à cheval à l’extérieur pourront être pratiquées à nouveau, tant que les mesures de précaution pour protéger la santé de tous sont en place.    « Avec le retour du beau temps, les Québécois confinés ont hâte de se retrouver en nature pour pratiquer leur sport favori. L’ouverture graduelle de ces activités est une bonne nouvelle pour les PME du secteur. C’est le cas par exemple pour les terrains de golf, les pourvoiries et autres centres de loisirs. La pratique de nos activités préférées aidera au moral et dynamisera aussi l’économie régionale, » a soutenu François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.  Les PME qui œuvrent dans le secteur du loisir, des sports et des activités de plein air devront toutefois se conformer aux consignes sanitaires de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).  Pour courir, il faut des chaussuresÀ nouveau, la FCEI exhorte le gouvernement du Québec d’autoriser explicitement le ramassage à la porte sans contact pour les commerces, incluant les non essentiels, dans la grande région de Montréal. À ce jour, cette pratique sécuritaire est permise dans toutes les provinces canadiennes sauf au Québec. « Que ce soit un amateur de vélo, de course ou de pêche, s’il habite le Grand Montréal, il a deux choix : faire la file pour se rendre dans un magasin de grande surface ou aller en ligne pour acheter son équipement.  Grâce au ramassage à la porte, même si le sort de la région métropolitaine demeure incertain, les commerces pourront vendre leurs produits et équipements en toute sûreté et sans contact. Il est temps que cette pratique soit permise, » a conclu M. Vincent.

07 mai 2020

Le Carignanois Zakary Bésette-Crépeau remporte un prix au WorldFest-Houston International Film Festival

Le Carignanois Zakary Bésette-Crépeau remporte un prix au WorldFest-Houston International Film Festival

La vidéo mettant en vedette le Carignanois Zakary Bésette-Crépeau remporte un prix au WorldFest-Houston International Film Festival L’Association des Amputés de guerre est heureuse d’apprendre que sa production vidéo présentant Zakary Bésette-Crépeau, un enfant amputé venant de Carignan, vient de remporter un prix lors du WorldFest-Houston International Film Festival, au Texas. Le message d’intérêt public, Le Vainqueur Zakary, a récolté un Gold Remi. Cette production porte sur le Vainqueur Zakary. Ce dernier, âgé de 10 ans, est né sans une partie de son bras gauche. Grâce aux membres artificiels qu’il utilise, il peut pratiquer les sports et les activités qu’il aime, comme le font tous les autres enfants de son âge. Par l’intermédiaire du Programme pour enfants amputés (LES VAINQUEURS), Zakary et sa famille reçoivent une vaste gamme de services, notamment de l’aide financière pour l’achat de membres artificiels. Le WorldFest-Houston International Film Festival existe depuis plus de 50 ans. Il souligne l’excellence dans les productions audiovisuelles américaines et internationales. Trente-sept pays y sont représentés chaque année. Pour voir cette production, rendez-vous sur la chaîne YouTube de l’association.

05 mai 2020

Semaine de la santé mentale jusqu'au 10 mai 2020 Covid-19 : des outils pour aider les jeunes en détresse psychologique durant le confinement

Semaine de la santé mentale jusqu'au 10 mai 2020 Covid-19 : des outils pour aider les jeunes en détresse psychologique durant le confinement

C’est plus que jamais le moment de se pencher sur la santé mentale des jeunes, dans le cadre de la Semaine de la santé mentale, qui se déroule du 4 au 10 mai 2020. Alors que les écoles secondaires du Québec doivent fermer leurs portes jusqu’à septembre prochain, la Fondation Jeunes en Tête, dont la mission est de prévenir la détresse psychologique chez les jeunes de 11 à 18 ans, offre du contenu en ligne pour aider les adolescents à mieux vivre le confinement. « En situation de confinement, les adolescents sont plus vulnérables. Ils ont perdu accès à plusieurs repères. Ils ne voient plus leurs amis sauf virtuellement, ils ont peu ou pas accès aux ressources habituelles de leurs écoles. Certains font face à des situations familiales très conflictuelles», constate Catherine Burrows, directrice générale adjointe à la Fondation.Des récents sondages, comme celui de CROP-Fondation Jasmin-Roy Sophie Desmarais, nous permettent d’affirmer que la situation se détériore suite au début du confinement. Les conséquences à court et à long terme peuvent comprendre l’isolement, l’anxiété et la dépression, mais aussi une consommation accrue de drogues et un impact négatif sur le parcours scolaire.   Des capsules en ligne pour aider Depuis plus de 20 ans, la Fondation offre des ateliers de sensibilisation dans les écoles. Ce contenu développé par des experts est maintenant disponible sous forme de courtes vidéos de manière à le rendre accessible aux jeunes et à leurs parents, à la maison. Cette initiative vise à les aider à mieux vivre cette période d’isolement et à développer une plus grande résilience face à l’incertitude. Vulgarisant les concepts de pleine conscience, de méditation, de communication positive, et en offrant une liste de ressources qui sont disponibles pendant le confinement, ces vidéos sont disponibles sur les pages Facebook et Instagram de la Fondation.

29 avril 2020

Programmation printemps-été 2020 : la Ville de Mont-Saint-Hilaire annonce l’annulation de la majorité de ses événements

Programmation printemps-été 2020 : la Ville de Mont-Saint-Hilaire  annonce l’annulation de la majorité de ses événements

La Ville de Mont-Saint-Hilaire emboîte le pas et suit les recommandations émises par les instances gouvernementales. Les événements culturels et sportifs grand public prévus ne pouvant pas permettre l’application des mesures de distanciation sociale sur le territoire de la Ville ont donc été annulés, et ce, jusqu’au 31 août prochain. Certains projets demeurent toutefois en cours d’évaluation afin de trouver des solutions qui pourraient permettre leur tenue dans le respect des normes exigées dans le contexte de la COVID-19. Liste des événements grand public officiellement annulés• Fête nationale et rue éphémère (23 et 24 juin);• Cabarets de l’heure mauve (mercredis de juillet);• Vues sur la montagne (mercredis d’août);• Hil’Art Populus (août)• Grand Splash hilairemontais (9 août);• Place à la famille (14 août).Marché public à confirmerLa Ville de Mont-Saint-Hilaire évalue présentement les moyens et les ressources qui s’offrent à elle pour pouvoir maintenir la deuxième édition de son marché public. Rappelons que les marchés sont considérés comme des commerces d’alimentation qui peuvent poursuivre leurs activités dans le contexte de la COVID-19. Des scénarios adaptés aux normes de distanciation sociale et aux règles d’hygiène édictées par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec seront proposés au conseil municipal. Le projet devra obtenir l’aval des élus avant d’être officialisé. Plus de détails suivront au cours des prochaines semaines. Inscription aux camps de jour en attente La Ville de Mont-Saint-Hilaire élabore actuellement la programmation de ses camps de jour estivaux. Elle attend les prochaines recommandations gouvernementales avant de l’officialiser et de la diffuser, afin de se conformer aux recommandations. La Ville informera ses citoyens le plus rapidement possible lorsque la programmation sera complétée et que la date d’inscription sera connue.Ouverture des terrains sportifs reportéeToujours dans un souci de se conformer aux recommandations gouvernementales, la Ville a reporté l’ouverture de ses terrains sportifs. Les citoyens qui veulent s’entraîner à l’extérieur peuvent emprunter l’un des six parcours actifs de la ville pour pédaler, marcher ou courir... à deux mètres de distance! Les rassemblements sont toujours interdits à l’heure actuelle. Des activités en ligne à la Bibliothèque Armand-CardinalLa programmation régulière de la bibliothèque est annulée, et ce, jusqu’à nouvel ordre :• Doudou et comptines, L’éveil aux p’tits contes, L’heure du conte en pyjama et Jeunes VIP en pieds de bas;• Cercle littéraire Françoise-Loranger;• Isaac dans son hamac• La bibliothèque offre toutefois des activités en ligne aux citoyens membres :- prêts numériques : mont-saint-hilaire.pretnumerique.ca;- jeu interactif sur l’histoire de la bibliothèque : jeubiblio.villemsh.ca. Le Club de lecture TD destiné aux enfants reviendra cet été sous une formule numérique. Les enfants pourront notamment lire des livres électroniques et écrire des critiques. La fête de clôture sera repensée pour permettre aux enfants de célébrer leur accomplissement en matière de lecture estivale. Découvrir la culture autrementBien que la majorité des activités culturelles soient annulées au printemps et à l’été 2020, la Ville travaille avec ses partenaires pour offrir à ses citoyens la possibilité de découvrir la culture autrement :• visite virtuelle de l’exposition de Jane Wheeler au Corrid’Art de l’hôtel de ville commentée par l’artiste (villemsh.ca, section Loisirs et culture, onglets Culture/Corrid’Art); • Jaune, exposition de photographies extérieure par la Vitrine créative (prévue en juin);• ajout de panneaux historiques Sur la route de notre histoire dans le Vieux Village (fin été 2020).Annulation des premières ventes-débarras et de la journée de don d’arbresLes premières ventes-débarras, prévues les 16 et 17 mai ainsi que les 20 et 21 juin, sont annulées. La tenue des ventes-débarras des mois de juillet, d’août et de septembre sera évaluée en tenant compte des recommandations gouvernementales. La journée de don d’arbres habituellement organisée en mai est également annulée. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ne distribuera pas d’arbres cette année.

14 mai 2020

Le printemps suit son cours à Mont-Saint-Hilaire

Le printemps suit son cours à Mont-Saint-Hilaire

Malgré le confinement qui perdure dans la région, certaines activités printanières suivent leur cours à Mont-Saint-Hilaire. L’équipe des travaux publics planifie l’embellissement de la ville, la formule du projet de marché public est revisitée et le jardin communautaire a rouvert ses portes. Embellissement de la ville L’équipe des travaux publics de la Ville est à pied d’œuvre pour préparer sa saison printanière. L’entretien des espaces verts municipaux et la plantation de fleurs, de végétaux et d’arbres sont au menu de cette planification. Au cours des prochaines semaines, les employés se mettront au travail pour embellir Mont-Saint-Hilaire. L’équipe d’horticulture créera notamment la traditionnelle mosaïque d’entrée de ville. Marché public Au début mai, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) a déposé un guide d’application des mesures de prévention recommandées pour les marchés publics dans le contexte de la COVID-19. Depuis, la Ville poursuit l’élaboration de scénarios adaptés aux normes de distanciation sociale et aux règles d’hygiène édictées par les instances gouvernementales, dont le MAPAQ. Le projet de la deuxième édition du marché hilairemontais devra obtenir l’aval des élus avant d’être officialisé. Plus de détails suivront au cours des prochaines semaines. Jardin communautaire L’Association des jardiniers de Mont-Saint-Hilaire a obtenu l’autorisation de rouvrir ses parcelles au jardin communautaire municipal pour la saison de jardinage 2020, mais à condition de respecter les normes de distanciation sociale d’usage. Le jardin a rouvert ses portes la semaine dernière, mais afin de pouvoir respecter ces normes, aucune nouvelle inscription ne sera acceptée cette année.

12 mai 2020

Édition bouffe locale

Édition bouffe locale

Durant la saison estivale, c'est plus facile de consommer les produits locaux et quand on habite le 'garde-manger' du Québec, c'est pas le choix qui manque! Plusieurs citoyens et citoyennes souhaitent s'inscrire pour un panier hebdomadaire, savoir ou trouver les producteurs locaux ou faire pousser leurs fruits et légumes. Le nouveau guide Bonnes adresses pour manger local dans la Vallée vous propose quelques pistes. À consulter sous l'onglet Solidarité alimentaire du site https://infosvp.ca/solidarite-alimentaire/ Zone agricole est une émission produite par TVR9 notre télévision communautaire locale qui présente une quinzaine d’agriculteurs de la Vallée-du-Richelieu. Vous y découvrirez des gens et des entreprises locales passionnantes qu'il ne faut pas manquer de découvrir cet été! Pour visionner les épisodes, rendez-vous chez TVR9 ici: https://www.tvr9.com/emissions-en-ligne/zone-agricole Présentées par les partenaires de la Table de solidarité alimentaire de la Vallée-des-Patriotes, les capsules informatives sont conçues pour vous aider à économiser tout en privilégiant une alimentation saine. Vous y trouverez des astuces et stratégies pour vous accompagner tout au long de l'année et lors de vos achats liés à l'alimentation. Jetez-y un coup d'oeil sur: https://infosvp.ca/capsules-informatives/

06 mai 2020

CAMPS DE JOUR ESTIVAUX

CAMPS DE JOUR ESTIVAUX

Report des inscriptions et évaluation du programme offert La Ville de Saint-Basile-le-Grand informe ses citoyens qu’elle estdans l’obligation de reporter les inscriptions aux camps de jour estivaux, qui étaient prévues à compter du11 mai, en raison du contexte incertain lié à la pandémie de COVID-19.La Ville évalue actuellement la faisabilité de la tenue des camps estivaux sur le territoire grandbasilois enfonction des ressources humaines, techniques et financières disponibles. Afin de prendre une décisionéclairée, le Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire prendra connaissance du guided’accompagnement préparé par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH)détaillant toutes les conditions et les règles à respecter cet été. Ces informations permettront de remplirtoutes les conditions nécessaires afin d’offrir des camps de jour adaptés et conformes aux orientations etrecommandations des autorités gouvernementales en matière de santé publique.De ce fait, la Municipalité ajuste continuellement ses actions selon l’évolution de la situation. Dansl’éventualité d’une ouverture des camps, l’offre d’activités remaniée ainsi que les modalités et lesparticularités du fonctionnement seront annoncées par les biais des voies de communication municipales.Dans cette perspective, le personnel travaille déjà d’arrache-pied afin d’établir les requis pour développerun nouveau programme répondant aux normes. Une chose est certaine dans la mesure où il y aura descamps de jour cet été, ces derniers seront différents. Leur préparation et leur déploiement présenterontun défi pour les gestionnaires municipaux.Abonnez-vous aux actualités et à l’infolettre de la Municipalitéau villesblg.ca/abonnement pour ne rien manquer!Pour toute préoccupation ou question sur les camps de jour, nous vous invitons à communiquer avec leService des loisirs, de la culture et de la vie communautaire à l'adresse suivante : camp.jour@villesblg.ca.

04 mai 2020

La Galerie mp tresart présente le collectif intitulé Je vibre au tempo de…

La Galerie mp tresart présente le collectif intitulé Je vibre au tempo de…

Jusqu’au 30 juin, la Galerie mp tresart propose l’exposition Je vibre au tempo de… mettant en lumière les œuvres d’une vingtaine d’artistes qui se sont inspirés de la musique pour créer.La galerie est actuellement fermée dû à la pandémie du Covid-19, cependant, il est possible de découvrir le collectif de façon virtuelle sur nos réseaux sociaux. Les peintures, les mosaïques et la photographie des créateurs suivants : Christian Martin, Micheline Brazeau, Dan Nadon, Louise Vien, Diane Martin, Bastien, Céline Pellerin, Danielle Dupont, Marie-Noël Bouillé, Micheline Plante, Louise Champagne, Alain Paré, Carol St-Vincent, Karine Lavoie, Nicole Mongeon-Cardin, Francine Gauthier, Roselyne Bandou, Michèle Girard, Daniel Hébert, Daniel Giroux, Myriam Bussière et Mélanie Poirier.De plus, avec l’arrivée du beau temps, la Galerie mptresartcontinue d’entamer de nouveaux projets ! La créativité est toujours au rendez-vous et les idées ne cessent de se multiplier ! La galerie est située au 220 rue Hôtel-de-Ville à Durham-Sud. Les heures d’ouverture sont : vendredi : 19 h - 21 h, le samedi/dimanche : 11 h – 17 h et sur rendez-vous sur semaine.

28 avril 2020

LES TROUVAILLES DU PRINTEMPS SONT REPORTÉES À L’AUTOMNE

LES TROUVAILLES DU PRINTEMPS SONT REPORTÉES À L’AUTOMNE

En raison de la pandémie de Covid-19 et afin de respecter lesmesures de distanciation sociale, la Ville de Saint-Basile-le-Grand considère qu’il est nécessaire de reporter à l’automne son événement annuel de vente-débarras, les Trouvailles du printemps, qui était prévu les 6 et 7 juin prochains. Selon l’évolution de la situation et dans le respect des mesuresgouvernementales mises en place, la Ville évaluera divers scénarios afin de tenir son activité dans quelques mois et ainsi permettre aux citoyens de vendre et d’acheter des objets usagés pour leur donner une seconde vie. Toutes les personnes s’étant déjà inscrites devront, si elles souhaitent faire leur vente lors de la reprise de l’événement, se réinscrire en utilisant le formulaire en ligne dès que cela sera possible.Pour ne pas manquer l’annonce de la reprise des Trouvailles du printemps et pour rester bien informés de toutes les nouvelles de la vie grandbasiloise, abonnez-vous aux actualités et à l’infolettre de la Municipalité au villesblg.ca/abonnement.

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx