Affaires publiques

24 janvier 2020

LE MINISTRE DE L’ÉDUCATION DÉPOSE UN IMPORTANT AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 40 QUI BÉNÉFICIERA AUX MUNICIPALITÉS

LE MINISTRE DE L’ÉDUCATION DÉPOSE UN IMPORTANT AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 40 QUI BÉNÉFICIERA AUX MUNICIPALITÉS

Lors des consultations sur le projet de loi 40 sur la gouvernance scolaire,le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, a déposé desamendements importants qui permettront, s’ils sont adoptés, de renforcer les liens entre les centres deservices et les municipalités et de garantir une représentativité équitable de l’ensemble de celles-ci au seinde chaque centre de services.Un premier amendement déposé en commission parlementaire prévoit la création de cinq districts sur leterritoire de chaque centre de services francophone. Ces districts, représentés par un administrateurparent, permettront d’assurer une représentation plus équitable de toutes les municipalités au sein descentres de services en empêchant, par exemple, que les administrateurs d’un centre de services neproviennent tous d’une même ville-centre.Un deuxième amendement, déposé plus récemment, prévoit quant à lui la tenue de rencontressemi-annuelles obligatoires entre les directeurs généraux des centres de services et ceux des instancesmunicipales ainsi que des municipalités régionales de comté (MRC). Ces rencontres permettront derenforcer les liens et la collaboration entre les centres de services et les municipalités partout au Québec,et ce, au bénéfice des élèves et de l’ensemble de la population.Ces modifications proposées au projet de loi no 40 reflètent la volonté gouvernementale de faire en sorteque la nouvelle gouvernance scolaire soit, plus que jamais, ancrée dans sa communauté.Citations :« En commission parlementaire, des intervenants nous ont fait part de leur souhait de voir les relationsentre les instances municipales et scolaires renforcées. Nous les avons écoutés. L’amendement proposé,s’il est adopté, renforcerait la collaboration, et il en découlerait, j’en suis convaincu, de nombreux projetscommuns, que ce soit des ententes pour le partage d’arénas, d’équipements sportifs, de terrains, ouencore une meilleure coordination lors de la construction de nouvelles infrastructures scolaires. Au bout ducompte, ce sont les élèves et l’ensemble de la population qui en bénéficieront. »Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieurFaits saillants : Le projet de loi no 40 vise à doter le Québec d’une gouvernance scolaire moderne, moinsbureaucratique et plus près des besoins des élèves et à leur offrir davantage de services. Le projet de loi prévoit la fin des élections scolaires et la transformation des commissions scolairesen autant de centres de services. Le projet de loi prévoit également une décentralisation importante de la prise de décision vers lesécoles. Le projet de loi prévoit la fin du mandat des commissaires scolaires le 29 février prochain.

17 décembre 2019

SOMMET SUR LE TRANSPORT FERROVIAIRE : LA VILLE DE SAINT-BASILE-LE-GRAND ÉTAIT REPRÉSENTÉE

SOMMET SUR LE TRANSPORT FERROVIAIRE : LA VILLE DE SAINT-BASILE-LE-GRAND ÉTAIT REPRÉSENTÉE

Le 9 décembre dernier, le maire Yves Lessard,accompagné de la conseillère municipale responsable des dossiers sur la sécurité publique,Mme Josée LaForest, a participé au Sommet sur le transport ferroviaire organisé par leministère des Transports du Québec (MTQ). Ce sommet se tenait à Drummondville en présencede hauts fonctionnaires du Québec, de représentants des compagnies ferroviaires et deplusieurs délégués des municipalités provenant de différentes régions.Cette rencontre a permis de mettre à nouveau en avant-plan les enjeux ferroviaires et de bâtirune stratégie ferroviaire pour la province. Ce fut également l’occasion pour le maireYves Lessard de réaffirmer les enjeux et les défis vécus au quotidien par les Grandbasiloises etGrandbasilois. Le Sommet a d’ailleurs permis au maire Yves Lessard de déposer à nouveau lemémoire sur la circulation ferroviaire qu’il avait présenté en septembre dernier lors de laconsultation régionale organisée par le MTQ.Rappelons que ce mémoire expose les défis et les enjeux en matière de circulation ferroviairepour Saint-Basile-le-Grand. Par ce mémoire, le conseil municipal désire faire connaître auxdifférentes instances gouvernementales ses préoccupations à l’égard des impacts sociaux etenvironnementaux qu’ont les convois ferroviaires sur les collectivités qui, comme Saint-Basilele-Grand, sont traversées par le réseau ferroviaire.Profitant de la tenue du Sommet sur le transport ferroviaire, le maire Yves Lessard a vouluexprimer au ministre du Transport, M. François Bonnardel, sa volonté d’encourager la réflexionvers des options qui pourraient permettre de maximiser le transport ferroviaire, tout enminimisant les nuisances vécues par les collectivités. Invitant le ministre à prendreconnaissance de son mémoire, le maire a signifié sa volonté de voir s’opérer un changementradical en ce qui concerne notre conception de l’usage que nous faisons du rail, changementnécessaire pour « transporter le Québec vers la modernité »....2SERVICE DES COMMUNICATIONS ET DES RELATIONS AVEC LES CITOYENSMairie • 204, rue Principale J3N 1M1450 461-8000, poste 8100communications@villesblg.cawww.ville.saint-basile-le-grand.qc.caPlusieurs mesures concrètes ont été annoncées à l’issue du Sommet :• Mise en place du Programme de soutien aux infrastructures de transport ferroviaire età l’intermodalité;• Remise en place du Programme visant la réfection et l’amélioration des passages àniveau;• Actualisation et bonification du cadre d’intervention en transport ferroviaire de laPolitique de mobilité durable 2023;• Représentations auprès du gouvernement fédéral pour négocier une nouvelle ententeCanada-Québec sur le transport ferroviaire afin d’améliorer les infrastructures detransport ferroviaire des chemins de fer d’intérêt local (CFIL);• Appui aux acteurs de la chaîne logistique dans la mise en place des centres detransbordement. (Source : UMQ)« Le transport ferroviaire est et demeure un dossier prioritaire pour les citoyennes et citoyensde Saint-Basile-le-Grand. À cet égard, j’ai de nouveau fait valoir les besoins spécifiques de notreville en matière de sécurité ferroviaire et de transport intermodal collectif; j’ai aussi sensibiliséles instances aux différentes nuisances liées au passage des trains. Le Sommet sur le transportferroviaire fut productif dans la mesure où plusieurs mesures concrètes ont été annoncées », dedire le maire Yves Lessard.En terminant, le comité aviseur sur la circulation ferroviaire de Saint-Basile-le-Grand poursuitson travail. Rappelons que ce comité a le mandat de :• Recommander au conseil municipal des actions et des initiatives en matière ferroviaire;• Effectuer une vigie sur ce qui concerne la sécurité ferroviaire, et ce, à tous les paliersgouvernementaux;• Accepter tout autre mandat qui pourrait lui être confié par le conseil municipal.Le mémoire rédigé par monsieur le maire Yves Lessard peut être consulté auvillesblg.ca/memoire.

10 décembre 2019

Mérite Ovation municipale de l’UMQ Le milieu municipal invité à faire connaître ses projets innovants!

Mérite Ovation municipale de l’UMQ Le milieu municipal invité à faire connaître ses projets innovants!

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a lancé aujourd’hui l’appel de candidatures pour la seizième édition du mérite Ovation municipale. Elle invite les municipalités, les MRC et les organisations municipales de toutes les régions du Québec à soumettre leurs projets innovants d’ici le 31 janvier 2020, à 17 h. Les lauréates seront dévoilées lors des prochaines assises de l’UMQ, qui se tiendront à Montréal du 20 au 22 mai 2020. Reconnaissance très courue, le mérite Ovation municipale de l’UMQ souligne de façon toute particulière, depuis 2005, le fruit du travail de municipalités, MRC et organisations municipales qui ont mis de l’avant des solutions originales pour répondre de façon optimale aux besoins de leur communauté. Il s’adresse à toutes les municipalités, aux arrondissements et aux MRC, ainsi qu’aux organismes municipaux à but non lucratif du Québec. Au cours des 15 premières années du concours, plus de 900 projets ont été présentés et plus d’une centaine d’entre eux ont été primés. Le résumé de plusieurs d’entre eux peut d’ailleurs être consulté en ligne sur le Portail de l’innovation municipale du site Web de l’UMQ. Des prix seront remis en 2020 dans huit catégories :Sécurité publique;Transport, mobilité et accessibilité;Culture, patrimoine, loisir et tourisme;Administration municipale (gestion des ressources, des opérations et des données ouvertes, traitement numérique et processus, communications et branding);Aménagement, environnement et changements climatiques;Voirie, infrastructures et équipements;Développement sociocommunautaire et interculturalité;Développement économique.Chacun des projets sera évalué par un jury indépendant, présidé pour la première fois par monsieur Bernard Sévigny, ancien président de l’UMQ et ex-maire de Sherbrooke. Quatre critères seront évalués :Caractère innovateur dans la démarche et les résultats;Potentiel de transfert ou d’adaptabilité;Retombées dans le milieu;Niveau d’optimisation et de mobilisation des ressources.Enfin, le jury récompensera à nouveau cette année le projet qui aura fait preuve de la plus grande ingéniosité, persévérance et effervescence en remettant le Prix Joseph-Beaubien, la plus prestigieuse distinction remise dans le cadre du mérite Ovation municipale, nommée ainsi en l’honneur du cofondateur et premier président de l’UMQ. Le jury décernera également le Prix Coup de coeur pour un projet cloisonné en raison de sa catégorie, mais qui possède un caractère exceptionnel par rapport à un projet lauréat d’une autre catégorie. Les déléguées et délégués qui participeront aux Assises 2020 et visiteront le Pavillon de l’innovation municipale québécoise pourront aussi choisir sur place leur projet favori, et celui ayant recueilli le plus de votes recevra le Prix Votre Coup de coeur. Pour obtenir davantage d’information, visitez le site Web de l’édition 2020 du mérite Ovation municipale. La voix des gouvernements de proximitéDepuis sa fondation en 1919, l’UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d’exercer, à l’échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 85 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d’affinité: municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

23 janvier 2020

Toute circulation sur les terres agricoles, terrains privés, parcs publics et pistes cyclables est interdite

Toute circulation sur les terres agricoles, terrains privés, parcs publics et pistes cyclables est interdite

En vertu du règlement municipal, la Ville de Carignan rappelle que la circulation des véhicules hors route, comme les tout-terrains et les motoneiges, est prohibée sur les terrains privés, les terres agricoles, les parcs publics, passages, passerelles publiques, pistes cyclables, terrains de récréation et terrains de jeux qui sont situés dans les limites de la ville. Le sentier de la pointe nord de l’île aux Lièvres ainsi que la piste cyclable de la Route verte ne font pas exception. Quiconque contrevient au règlement commet une infraction et est passible d’une amende. Les usagers de véhicules hors route sont donc fortement invités à circuler sur les pistes balisées.

17 décembre 2019

La Ville de Mont-Saint-Hilaire présente son budget 2020

La Ville de Mont-Saint-Hilaire a adopté son budget 2020 en séance extraordinaire du conseil municipal tenue le lundi 16 décembre. Le budget équilibré s’élève à 38 563 000 $, constituant une augmentation de 1 651 400 $ ou de 4,47 % en comparaison au budget de 2019. Lors de cette séance extraordinaire, le Programme triennal d’immobilisations (PTI) pour les années 2020 à 2022 a également été adopté par le conseil.Cette année, le conseil municipal a opté pour un budget qui soutient des projets variés. Ayant à cœur l’intérêt des citoyens, il s’agit d’un exercice budgétaire qui propose Une gestion des ressources saine et équilibrée. De fait, le conseil souhaite « offrir des services de qualité aux Hilairemontais tout en soutenant la structure administrative de la Ville ». M. Yves Corriveau, maire de la Ville de Mont-Saint-Hilaire poursuit dans ce sens en ajoutant que « la priorité du conseil est de favoriser des milieux de vie permettant un développement sain et équilibré, autant pour les Hilairemontais que les employés. Il faut se donner les ressources pour bien répondre aux défis quotidiens et aux développements futurs ». Le budget 2020 est donc ainsi élaboré, et ce, avec beaucoup d’attention pour répondre aux besoins des citoyens et de la municipalité.Comptes de taxes Le conseil municipal a décidé de faire bénéficier l’ensemble de la population du nouveau pacte fiscal et du transfert de point de la TVQ par une indexation du compte de taxes inférieur à l’inflation. Le compte de taxes de la maison moyenne, augmentera donc sous le niveau du taux d’inflation projeté pour 2020, représentant une hausse de 0,96 %, excluant la taxe spéciale sur le pavage. En incluant cette taxe, les citoyens peuvent s’attendre à un compte de taxes de 3 477 $, pour une maison moyenne à Mont-Saint-Hilaire, évaluée à 382 700 $.Plan triennal d’immobilisation (PTI) 2020 – 2022La Ville prévoit investir un peu plus de 30 millions de dollars dans les 3 prochaines années.Voici le détail des investissements prévus dans les cinq catégories d’actif du Plan triennal d’immobilisation 2020 – 2022. Infrastructures 20 646 000 $Bâtiments 6 522 000 $Parcs et espaces verts 2 085 000 $Équipements et matériel roulant 1 379 000 $Terrains 174 000 $ Les principaux projets du PTIAu niveau des infrastructures, il est prévu de procéder à la construction d’un nouveau dépôt à neige et des infrastructures publiques qui accueilleront éventuellement l’écocentre régional. Des travaux de réfection de voirie, d’égout et d’aqueduc sont également à l’ordre du jour. Finalement, la Ville ayant à cœur la sécurité des élèves hilairemontais, elle aménagera la phase 2 du secteur de l’école de la gare.En ce qui concerne les bâtiments, il est prévu que des rénovations auront lieuà l’hôtel de ville, au Centre aquatique et à la bibliothèque. De plus, le bureau d’information touristique, ainsi que le 108 rue Provencher seront détruits.Pour les parcs et espaces verts, plusieurs projets de réaménagement sont prévus, notamment aux parcs de La Rocque, de Lamartine, de l’Heure-Mauve et de la nouvelle école. De plus, la Ville procédera à une réfection majeure des terrains de tennis. Pour les terrains, le Ville prévoit poursuive les acquisitions d’espaces protégés en piémont.Consultez tous les détails du budget 2020 et du PTI 2020 – 2022 sur le site Internet de la Ville, sous les onglets Services aux citoyens/Finances.

06 décembre 2019

Projet de stationnement conjoint entre la Ville et la commission scolaire des Patriotes

Projet de stationnement conjoint entre la Ville et la commission scolaire des Patriotes

La Ville de Saint-Basile-le-Grand a été interpellée par ses citoyens relativement au projet de stationnement conjoint entre la Municipalité et la commission scolaire des Patriotes. Dans cette optique, la Municipalité désire informer ses citoyens et ainsi rectifier certains propos avancés sur le projet. D’une part, une entente de principe a été conclue entre la commission scolaire des Patriotes et la Ville de Saint-Basile-le-Grand afin d’ériger un stationnement commun. Les plans et devis sont également à élaborer. D’autre part, il est important de préciser que ce projet est toujours en attente d’une confirmation de subvention provenant du gouvernement provincial représentant 50 % des coûts totaux, permettant de diminuer considérablement l’impact sur la taxation. Situation actuelle Actuellement, le stationnement de la mairie, nouvellement agrandie, comporte 16 cases à l’usage exclusif des citoyens, des visiteurs et des véhicules municipaux. De ces 16 cases, 3 bornes de recharges électriques sont disponibles dont une à l’usage exclusif de la Municipalité. L’agrandissement de la mairie a permis de rapatrier plusieurs services sous un même toit, ce qui représente plus d’une trentaine d’employés. Considérant cela, la Municipalité a dû trouver des solutions afin de permettre à ses employés de garer leur véhicule durant les heures de travail. Une entente avec la Fabrique et Immeubles G.Y. Lambert inc. a été conclue afin d’utiliser de manière temporaire, du lundi au vendredi, un certain nombre de cases au stationnement public de la Fabrique (rue Principale) ainsi qu’au 45, montée Robert. Une fois le projet complété, ces cases réservées temporairement à la Ville seront libérées, rendant celles-ci disponibles à tous les usagers et visiteurs du noyau villageois. Projet de stationnement Le projet de stationnement conjoint entre la Municipalité et la commission scolaire des Patriotes, projeté pour 2020, permettra de répondre autant aux besoins des enseignants qu’à ceux des employés municipaux, et ce, tout en se partageant les coûts associés à sa construction. La sécurité des enfants et des parents a été pris en compte dans l’élaboration de ce projet afin de s’assurer que leurs déplacements se fassent en toute quiétude autant à l’entrée qu’à la sortie des classes. Les soirs et les fins de semaine, ce stationnement public sera mis à la disposition de la population grandbasiloise facilitant ainsi la participation aux différents événements. Le stationnement sera situé entre l’école Jacques-Rocheleau et le stationnement du 206, rue Principale, et s’étendra jusqu’aux modules de jeux existants. D’une superficie approximative de 2 140 mètres carrés, le stationnement projeté contiendrait une soixantaine de cases et empièterait très peu sur la cour d’école. Il faut savoir que la superficie de la cour d’école est d’environ 17 315 mètres carrés. Il restera donc un espace de jeu d’environ 15 175 mètres carrés pour les enfants. Ainsi, le stationnement occupera seulement 12 % de la superficie totale de la cour d’école, portion de terrain déjà asphaltée et inutilisée par les enfants. Afin d’assurer la sécurité des enfants, certains modules de jeux seront relocalisés dans la cour et une clôture sera installée afin de délimiter la cour d’école et le stationnement. Environnement Considérant le lieu de résidence du personnel municipal et scolaire, il devient difficile de favoriser uniquement l’utilisation des transports actifs. Souhaitant compenser pour cette réalité, la Municipalité a projeté un stationnement qui respectera au maximum les principes du développement durable, en prévoyant notamment un pavé perméable favorisant l’écoulement des eaux dans le sol. L’utilisation de pavé perméable est une pratique de gestion optimale des eaux pluviales et permet de recharger la nappe phréatique et de contrôler les volumes de ruissellement. La recharge de la nappe phréatique se fait par l’infiltration de l’eau dans la fondation du stationnement constituée de pierre nette. Sachant que les sols sur le territoire sont constitués d’argile le rechargement de la nappe permet, entre autres, d’éviter des problématiques d’affaissement des sols lors d’un événement de sécheresse (maison lézardée), par exemple. Finalement, la Municipalité évalue la possibilité d’aménager certaines cases en revêtement alvéolé avec gazon, ce qui favoriserait la réduction des ilots de chaleur. À cette fin, il est également envisagé de planter une rangée d’arbres à grand déploiement pour maximiser les zones ombragées. Les arbres existants seraient protégés durant les travaux. La Municipalité s’engage à informer la population de l’évolution de ce dossier au cours des mois à venir.

10 janvier 2020

COLLECTES DES MATIÈRES RÉSIDUELLES À DOMICILE

COLLECTES DES MATIÈRES RÉSIDUELLES À DOMICILE

– Afin de faciliter les opérations de déneigement ainsi que lacirculation des automobilistes et des piétons, la Ville de Saint-Basile-le-Grand demande la collaborationdes citoyens afin que les bacs demeurent accessibles pour les manœuvres des collectes automatisées, enles plaçant en bordure de leur propriété avant 7 h le jour de la collecte seulement.Elle souligne aussi qu’en évitant de déposer les bacs sur les infrastructures publiques comme les trottoirset les rues, cela diminue grandement les risques qu’ils soient brisés ou frappés lors des opérations dedéneigement. De plus, il est à noter que le bac roulant ne sera pas ramassé s’il n’est pas dégagé de laneige.Pour en savoir plus sur les collectes et dépôts de la Municipalité, visitez le villesblg.ca/tri ou joignez lesServices techniques (génie et travaux publics) par téléphone au 450 461-8000, poste 8300, ou par courrielà voirie@villesblg.ca.

28 novembre 2019

RAPPEL • STATIONNEMENT DE NUIT EN PÉRIODE HIVERNALE

RAPPEL • STATIONNEMENT DE NUIT EN PÉRIODE HIVERNALE

La Ville de Saint-Basile-le-Grand souhaite rappeler à sescitoyens que la période d’interdiction de stationner un véhicule sur la voie publique pendant la nuit, entre2 h et 7 h, est en vigueur du 1er décembre au 31 mars chaque année. En novembre dernier, la Ville aprocédé à l’adoption d’une nouvelle règlementation permettant dorénavant de stationner sur la rue lanuit lorsqu’aucune opération de déneigement n’est prévue.Pour s’informer • Info-déneigementLa Ville tient à souligner qu’il est de la responsabilité des citoyens de vérifier si le stationnement est toléréou non en utilisant les différents outils de communication mis à leur disposition. L’information est mise àjour par la Municipalité tous les jours à compter de 17 h. Le citoyen peut facilement obtenirl’information :• En s’abonnant aux avis « Stationnement de nuit en période hivernale » de la plateforme bciti dela Ville de Saint-Basile-le-Grand;• En visitant le villesblg.ca/deneigement;• En composant le 450 461-8000, option 8.Pour en savoir davantage à propos de la règlementation sur le stationnement de nuit en période hivernaleet pour connaitre tous les détails sur les outils utilisés par la Municipalité afin de diffuser l’information,visitez le villesblg.ca/deneigement.

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx