Politiques

26 octobre 2020

Vol annulés en raison de la COVID-19 : Le Bloc Québécois dépose un projet de loi pour le remboursement des billets d’avion

Vol annulés en raison de la COVID-19 :  Le Bloc Québécois dépose un projet de loi pour le remboursement des billets d’avion

Le Bloc Québécois a déposé aujourd’hui à la Chambre des Communes un projet de loi concernant l’exigence pour les compagnies aériennes de rembourser leurs clients lorsque le service n’est pas rendu. Le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Transport, d’Infrastructure et de Collectivités, Xavier Barsalou-Duval a également déposé en appui cette semaine une pétition initiée en partenariat avec Option Consommateur ayant recueilli près de 33 000 signatures. « Il n’y a pas d’ambigüité et il n’y a jamais eu d’ambiguïté quant au droit des passagers à obtenir un remboursement pour les vols annulés. La seule ambigüité qui a existé est celle que le ministre des Transports a maladroitement tenté de créer et d’entretenir malgré le fait qu’elle n’était basée sur absolument aucune règle de droit », déclare le député de Beloeil-Chambly et chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet. Ce projet de loi, modifie le texte de la Loi sur les transports au Canada afin d’y inclure une disposition déclaratoire réitérant que le transporteur qui annule un service aérien doit rembourser le passager pour le service aérien non reçu, et ce, en toutes circonstances. « Si le service n’est pas rendu, il doit y avoir un remboursement. Ça ne peut pas être plus clair que ça. Marc Garneau doit cesser de se cacher derrière l’Office des transports du Canada qui s’est lui-même rétracté quant au droit des compagnies aériennes de ne pas rembourser leurs clients. Ce projet de loi vient mettre fin à toute cette désagréable mascarade », affirme monsieur Barsalou-Duval. Le message de la pétition est également très clair : le ministre Garneau doit se réveiller. Ces 33 000 personnes exaspérées réclament du gouvernement libéral qu’il fasse enfin respecter leurs droits », déplore le porte-parole en matière des Transports. « Partout dans monde les gouvernements aident leur secteur aérien et exigent que les compagnies aériennes remboursent leurs clients. Ici, c’est l’immobilisme total. Le Canada préfère laisser les milliers d’emplois de l’industrie dans un état précaire et incite plutôt les compagnies aériennes à prendre en otage l’argent des consommateurs pour se maintenir à flot. Après sept mois d’inaction des libéraux, le temps est venu pour un changement de cap », conclut le député de Beloeil-Chambly et chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet.

20 octobre 2020

Ancien champ de tir du mont Saint-Bruno; RENDONS CE TERRAIN INUTILISÉ À LA NATURE ET À LA POPULATION…

Ancien champ de tir du mont Saint-Bruno; RENDONS CE TERRAIN INUTILISÉ À LA NATURE ET À LA POPULATION…

Le député de Montarville, M. Stéphane Bergeron a déposé une pétition contenant 1745 signatures à la Chambre des communes, le 20 octobre, portant sur l’ancien champ de tir de la Défense au mont Saint-Bruno. «Il s’agit d’un terrain de 4.5 km carré appartenant au ministère de la Défense et qui fait l’objet d’unprocessus de rétrocession. Le terrain n’est plus utilisé depuis un certain temps et est maintenant verrouillé et surveillé, condamnant ainsi toutes les activités récréatives qui s’y déroulaient auparavant», de déclarer M. Bergeron.«Le site, a-t-il poursuivi, compte pourtant des sentiers de vélo de montagne, de ski de fond et de raquette aménagés et entretenus dans le passé par des bénévoles, et ce, dans le respect des secteurs protégés pour la préservation d’espèces rares et en danger, et qu’il compte aussi des terrains de soccer, lui conférant un énorme potentiel récréotouristique pour la région métropolitaine.» «Les signataires demandent au ministre de la Défense d’agir rapidement pour que le site soit transféré à un organisme comme la SEPAQ, relevant du Québec, ou encore un organisme régional ou municipal compétent, qu’il soit protégé du développement immobilier et que l’accès soit redonné aux citoyennes et citoyens pour une utilisation récréative dans le respect, encore une fois, des espaces réservés pour la préservation des espèces protégées», de conclure Stéphane Bergeron.

01 octobre 2020

Bilan d'une deuxième année productive dans Borduas

Bilan d'une deuxième année productive dans Borduas

Le député de Borduas, ministre de la Justice et ministre responsable de la région de la Montérégie, M. Simon Jolin-Barrette, dresse le bilan de la dernière année et des principales réalisations dans la circonscription. Alors que le Québec traverse une crise sans précédent, le député de Borduas tient à souligner les différentes initiatives mises sur pieds au cours des derniers mois par la communauté, dans la Vallée-du-Richelieu. Plusieurs commerces de la région ont fait preuve d’une grande ingéniosité et ont mis sur pieds, notamment, un service de livraison temporaire, des cueillettes sans contact et ont assuré une continuité de leurs services en ligne afin de respecter les règles de la Santé publique. Certains organismes offrant des services de première ligne ont, pour leur part, dû mettre les bouchées doubles pour subvenir aux besoins des citoyens. Leur travail étant essentiel, il est important pour le gouvernement de les soutenir. Ainsi, en mai dernier, une aide financière de70 000 dollars a été distribuée aux différentes organisations offrant notamment du logement d’urgence, du soutien psychosocial aux familles et de l’aide alimentaire dans la circonscription. Par ailleurs, d'importantes annonces ont également été réalisées durant la dernière année, contribuant au rayonnement et au développement économique de la Vallée-du-Richelieu. Faits saillants: Une somme de 21 millions de dollars a été investie pour la construction, la réfection, l’agrandissement ou l’ajout d’infrastructures municipales d’eau potable et d’eaux usées dans la Vallée-du-Richelieu; La construction d’une maison des aînés débutera en 2021 à Beloeil. Avec plus de 72 places, cet édifice de deux étages, moderne et adapté aux soins spécifiques des aînés se veut le départ d’un changement de philosophie quant au sort des personnes âgées; La municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu a reçu une somme de 212 431$ pour la restauration de l'église; Les travaux de la reconstruction du viaduc du chemin du Ruisseau Nord ont débuté en mai dernier. Ce passage est primordial pour la circulation des véhicules d’urgence ainsi que pour les citoyens. La fin des travaux est prévue pour novembre 2020; Sur les 3,7 milliards investis en éducation par le gouvernement du Québec cette année, une somme de 61,1 millions de dollars est attribuée à la réalisation de quatre importants projets d’agrandissement et de construction d’écoles dans la circonscription. Une nouvelle école sera ainsi construite et couvrira les secteurs de Beloeil, McMasterville et Saint-Mathieu-de-Beloeil. Les écoles Notre-Dame 1 et 2 d'Otterburn Park seront, quant à elles, remplacées; Une contribution financière de 9 millions de dollars a été accordée par le gouvernement du Québec pour la construction du parc aquatique intérieur Océania à Beloeil; La Ville de Beloeil bénéficiera d'une somme de 315 811$ du ministère des Transports pour la réalisation du carrefour giratoire sur le chemin de l'Industrie. De nouveaux rôles au sein de l’équipe gouvernementale Au cours des derniers mois, M. Simon Jolin-Barrette s'est également vu confier de nouveaux mandats par le premier ministre. Le 22 juin dernier, à la suite d'un remaniement ministériel, il est nommé ministre de la Justice. Puis deux mois plus tard, le 20 août, il accepte les fonctions de ministre responsable de la Montérégie ainsi que celles de ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Protection des renseignements personnels. Citation « Alors que le Québec entre dans une deuxième vague, je tiens à remercier les commerçants, les organismes et les citoyens de la Vallée-du-Richelieu pour leurs efforts quotidiens. La situation que nous vivons est exceptionnelle et commande des actions exceptionnelles. Les sacrifices que nous faisons sont nécessaires et permettent de sauver des vies. C'est grâce à votre esprit de solidarité et de collaboration que nous traverserons cette deuxième vague et que nous continuerons à faire rayonner et prospérer notre magnifique région. » Simon Jolin-Barrette, député de Borduas, ministre de la Justice et ministre responsable de la Montérégie

Contact

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tous droits reservés © 2014 La télévision de la Vallée-du-Richelieu
Propulsé par 7Dfx